Accueil du site > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 23/06/2010 [J’ai retrouvé la « taupe » !]

23/06/2010 [J’ai retrouvé la « taupe » !]

« L’équipe de France est un champ de ruines, physique, technique et moral, la défaite de ce soir était la chronique d’un désastre annoncé, maintenant il faut tout reconstruire », a dit la ministre des Sports après le naufrage des Bleus… ». Le mouvement surréaliste initialisé en France, en son temps, par André Breton est un mouvement artistique et littéraire rare qui a su perdurer jusqu’à nous grâce à des acteurs hors du commun que manifestement le monde entier nous envie ! Rappelons-en pour mémoire la définition qu’en donnait Breton dans son « Manifeste du Surréalisme » : « Le Surréalisme est un automatisme psychique pur, par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. » Avec notre sélectionneur national nous sommes assurément à bonne école… Petite revue de détails… Il y a deux ans à la fin de l’Euro 2008, Raymond Domenech annonce son mariage avec Estelle Denis en direct à la TV, plutôt que de commenter le parcours particulièrement calamiteux de l’équipe de France… « Je n’ai qu’un seul projet, c’est d’épouser Estelle ! … c’est aujourd’hui que je lui demande. Je sais que c’est difficile, mais c’est dans ces moments-là qu’on a besoin de tout le monde et moi j’ai besoin d’elle. » Malgré ce dérapage surréaliste, le sélectionneur est reconduit dans ses fonctions pleines et entières par la FFF… S’ensuivra le parcours peu glorieux de l’équipe de France en qualification pour le Mondial en Afrique du Sud, avec en point d’orgue la main fameuse d’Henry et la victoire honteuse aux détriment de l’équipe d’Irlande… Puis, vint ensuite, pour bien préparer cette compétition, « l’affaire Zahia, prostituée mineure » à la sauce People, avec les mises en cause de trois joueurs de l’EDF… Sur place en Afrique du Sud on assistera à la Bérézina que l’on connaît… La France éliminée du Mondial au premier tour après un match nul et deux défaites. Un séjour marqué dans le pays de l’Apartheid par des scènes hallucinantes de débilité notoire : le joueur Nicolas Anelka, qui n’en est pas à sa première fois, est exclu du groupe après avoir insulté son sélectionneur Raymond Domenech : « Va te faire enculer sale fils de pute » (à la une du journal l’Equipe) ; puis s’ensuit le boycott d’un entraînement pour protester contre le renvoi d’Anelka…, qui permet illico à nos joueurs, en plein Mondial, de « chercher la taupe » - dixit les joueurs ! ! ! Cherchez l’erreur - Une grande première dans l’histoire du football mondial… Et le bouquet final, comme toujours, Domenech ne ratera pas sa sortie en refusant de tendre la main à son alter ego Carlos Parreira…, champion du Monde (quand même), en 1994 avec le Brésil ! … et… coach de l’Afrique du Sud - Pays organisateur ! A la fin du match, le sélectionneur des Bleus se présentera en conférence de presse avec sa morgue habituelle à l’égard des médias ! Hé bien si avec ça la « taupe » n’est pas André Breton ! Moi j’en perds ma Vuvuzela ! >[TEG]

PS // Les amateurs de Philip K Dick auront reconnu, bien mal dissimulé sous les initiales de FFF, l’influence néfaste du principal instigateur occulte de la conspiration Aramchek, Ferris F. Fremont... Avec 666 comme valeur de ses initiales, le football français montre son vrai visage !