Accueil du site > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 17/07/2010 [Paul Le Poulpe l’avait prédit ! #1]

17/07/2010 [Paul Le Poulpe l’avait prédit ! #1]

La Grand Messe du football planétaire vient de prendre fin en Afrique du Sud, mais apparemment certains comme le père Vlaar, curé du diocèse de Haarlem ont pris le terme de « grand messe », à la lettre ! Et le curé néerlandais a été suspendu de toute fonction sacerdotale pour avoir cédé à la "folie orange" aux Pays-Bas et avoir célébré une messe sur le thème du football quelques heures avant la finale du Mondial 2010 le 11 juillet entre l’Espagne et les « Oranje », a annoncé vendredi son diocèse. Des images télévisées montrent ses ouailles parées d’orange - la couleur nationale - ou arborant le drapeau néerlandais peint sur les joues tandis que l’intérieur de l’église avait été décoré sur le thème du football… délire religieux décrit comme "profane" par le diocèse indigné. Le prêtre a aussi prié pour son équipe, qui a finalement perdu 1 à 0 après la prolongation ! Cependant si le père Vlaar avait écouté l’oracle de Paul le Poulpe, un octopode savant doué de facultés paranormales certaines et coulant des jours paisibles dans un aquarium d’Oberhausen, dans l’ouest de l’Allemagne… Notre curé n’aurait pas eu besoin de refaire, tel le premier Valérie Damidot venu, entièrement la déco de sa petite église de Haarlem… En effet, Paul le Poulpe, est devenu en quelques semaines une célébrité mondiale pour sa science des pronostics sportifs, qui lui a permis d’annoncer la victoire de l’Espagne en finale... Paul le Poulpe, interrogé d’abord sur les résultats de la seule équipe d’Allemagne, a donné huit fois de suite le nom du vainqueur d’une rencontre, sans jamais commettre une seule erreur. Mathématiquement, il avait une chance sur 356 de réussir huit pronostics justes consécutifs… Après avoir donné le résultat correct des sept matches de l’Allemagne, le devin divin poulpe a donc été interrogé sur le résultat de la finale, selon la méthode habituelle : deux boîtes sont placées au fond de son aquarium, chacune portant le drapeau d’une des deux équipes. Au fond des boîtes, une friandise pour poulpe : une moule !. (Si le poulpe avait un poulpe belge il aurait eu les frites avec… !) Devant les caméras du monde entier, le poulpe avait donc choisi la moule dans la boîte "espagnole" ! Auparavant, il avait donné l’Allemagne gagnante de tous ses matches, sauf contre la Serbie en phase de poule et contre l’Espagne en demi-finale. Les deux seuls matches que les Allemands ont effectivement perdu. Mi-goguenard, mi-superstitieux, le gouvernement espagnol s’était dit "inquiet" jeudi pour la santé de Paul. "Je suis inquiet pour le poulpe ... je suis en train de penser à lui envoyer une équipe de protection", avait plaisanté M. Zapatero sur la radio privée Cadena Ser, après la victoire espagnole contre l’Allemagne. La ministre de l’Environnement et de la pêche, Elena Espinosa, avait même envisagé une sorte de moratoire sur la pêche au Paul. "Lundi, je serai à un conseil des ministres de l’Union européenne et je vais demander que soit activée une interdiction (de pêche) pour Paul le poulpe, afin que les Allemands ne le mangent pas", a-t-elle déclaré en conférence de presse. Car après la défaite de la Mannschaft, des journaux et des sites Internet allemands se sont mis soudain à publier de très inquiétantes recettes de poulpe grillé, frit ou bouilli… Miam miam le Poulpe ! Et bye bye l’équipe de Hollande et son curé fou avec ! Allez, à dans quatre ans, au Brésil, pour de nouvelles aventures encore plus palpitantes, à base de ballons ronds, de feijoada, de salpicao, de Ronaldo bedonnant, de joueurs grévistes (non ça s’est déjà fait), de Zahia mode Brazil, de Samba brésilienne et d’encore plus de folie ! (Si c’est possible ?). >[Ze Blog]