Accueil du site > Le Blog > 17/4/2013 [CRYPTOZOOBIOLOGIE - UFOLOGIE]

17/4/2013 [CRYPTOZOOBIOLOGIE - UFOLOGIE]

Un message extraterrestre serait caché dans l’ADN humain

Le physicien Vladimir I. Shcherbak, d’une université du Kazakhstan, et l’astrobiologiste Maxim A. Makukov, de l’Astrophysical Fesenkov Institut, avancent qu’un message de nature extraterrestre pourrait être caché dans l’ADN humain. Ces chercheurs affirment donc que chacun pourrait porter en lui une preuve de l’existence tant controversée des extraterrestres.

La théorie de l’évolution de Darwin trouve ses limites…

A la question "Sommes-nous seuls sur Terre ?", la réponse pourrait se trouver en chacun de nous. Plutôt que de se lancer dans des expéditions incroyables pour visiter les autres planètes, le chercheur Vladimir I. Shcherbak nous invite à regarder en nous-même, dans l’ADN Humain.

En effet, il a découvert que le génome humain pourrait être le fruit d’une civilisation extraterrestre. D’après ces chercheurs, les gènes humains contiendraient la marque d’une civilisation vieille de plusieurs millions ou milliards d’années, relaie le site du Huffington Post.

Pour ces chercheurs, le système de Darwin rencontre ses limites lorsqu’il agit d’expliquer un message mathématique découvert dans le code génétique humain. Ils émettent donc l’hypothèse selon laquelle cette marque génétique serait de nature extraterrestre.

"Notre code génétique semble avoir été inventé en dehors du système solaire"

Dans leur étude intitulée "The ’Wow Signal’ du code génétique terrestre" le duo de chercheurs explique qu’une civilisation extraterrestre a sans doute laissé ses empreintes sur Terre. Cette étude est une nouvelle approche sur la question de la vie extraterrestre. En effet, l’institut SETI, qui recherche des signes de vie en dehors de la planète bleue, utilise des télescopes et cherchent à capter des signaux venus de l’espace.

La vision des deux chercheurs propose une approche biologique. "Notre code génétique semble avoir été inventé en dehors du système solaire il y a plusieurs milliards d’années", concluent les chercheurs.

Plus qu’une énième information sur l’existence des êtres venus de l’espace, cette nouvelle étude retracée par le site Discovery news est une invitation à se fixer sur les origines de l’Homme. Le corps humain renferme encore beaucoup trop de mystères et l’un d’entre eux pourrait bien être une explication claire sur les origines de l’humanité.

SOURCE //