Patrick BERLIER - Les Mystères Franc-Comtois # 4 - Un architecte visionnaire Claude-Nicolas Ledoux

Avec le troisième volet de notre dossier sur les mystères franc-comtois, nous avons fait la connaissance de Claude-Nicolas Ledoux, le génial architecte des salines royales d’Arc-et-Senans. Il est temps de s’intéresser un peu plus à ce personnage...

Claude-Nicolas Ledoux naît le 21 mars 1736 à Dormans dans la Marne. Sa mère et sa marraine l’initient au dessin, un art pour lequel il montre une réelle inclination doublée d’un certain talent. Il obtient une bourse pour entrer au collège de Beauvais à Paris, où il étudie plus particulièrement la gravure et l’architecture. Un voyage en Italie lui permet de découvrir l’architecture antique, avec les temples de Paestum, et aussi l’œuvre de l’architecte Palladio, qui l’inspirera toute sa vie.

Ledoux commence sa carrière d’architecte en construisant en 1763 pour e marquis de Montesquiou le château de Maupertuis. L’année suivante il épouse Marie Bureau, qui lui donnera deux filles. Le seul portrait que l’on ait de lui, attribué à Callet et conservé au Musée Carnavalet à Paris, le représente d’ailleurs avec sa fille préférée Adélaïde. La même année il devient l’architecte de l’administration des Eaux et Forêts. En 1768 il construit le château de Bénouville, dans le Calvados.

C’est évidemment la conception très originale de l’usine des salines royales d’Arc-et-Senans qui le rendra célèbre. Franc-Maçon convaincu, Ledoux y développe déjà sa philosophie. Dans cette même région franc-comtoise, il construit en 1784 le théâtre de Besançon, qui sera détruit par un incendie en 1958. Il innove considérablement : alors que le peuple s’entassait debout jusqu’alors dans la salle, tandis que la noblesse s’asseyait dans les fauteuils des loges ou des balcons, il place des sièges partout, faisant ainsi du peuple l’égal de la noblesse, au moins le temps d’une représentation théâtrale.

Peu de temps après il est rappelé à Paris par l’administration des Fermiers Généraux, qui veulent entourer la capitale d’une barrière d’octroi afin de lutter contre la contrebande. Ledoux est chargé de construire les bureaux d’octroi. Il y en aura une soixantaine, la plupart en forme de petite rotonde à colonnades. Bien peu sont parvenus jusqu’à nous, on peut cependant citer celui de la Vilette. Pendant la Révolution française, Ledoux est arrêté et emprisonné. À cause de son rôle dans l’installation de la barrière d’octroi, on fait de lui, bien à tort, le symbole de l’oppression fiscale de l’Ancien Régime. Il sauve sa tête en faisant valoir la disposition originale du théâtre de Besançon, où le peuple était placé sur un pied d’égalité par rapport à la noblesse. Ce détail est en effet jugé suffisamment révolutionnaire.

Après la Révolution, libéré, Ledoux cesse de construire et vit de ses rentes tout en peaufinant son grand projet d’une cité idéale pour la ville de Chaux, autour des salines, dont n’avait pas voulu le roi Louis XV. Il fait graver des dizaines de dessins d’architecture, obligeant les graveurs à de constantes modifications tant ses idées évoluent. Il imagine en particulier ces étonnants bâtiments en forme de sphère, ou encore la maison des gardiens des sources de la Loue, offrant la physionomie d’un fer à cheval. Ledoux est considéré aujourd’hui comme l’un des précurseurs du mouvement utopiste.

Claude-Nicolas Ledoux décèdera à Paris en 1806. La ville de Chaux telle qu’il l’avait rêvée ne verra jamais le jour et restera à l’état de projet. On peut s’en faire une idée grâce aux maquettes réalisées d’après ses dessins, présentées dans la salle d’exposition des salines d’Arc-et-Senans consacrée à l’œuvre de Ledoux...

Patrick Berlier - Les Chroniques de Mars numéro 11, juin 2013

THESAVRVS // Agneau – Air – Alpha - Alphabet grec - Alphabet romain – Âne – Ange - Année solaire – Anthropologie – Apocalypse – Argent - Art poétique - Astronomie – Berger – Bible – Boaz – Bœuf - Carl-Gustav Jung – Carré - Cartographie céleste – Cène – Cercle – Chiffres – Christ – Cœur – Couleurs – Coupe Coutumes – Croix – Cromlech - Cycle lunaire – Désert – Divinations – Dolmen – Dragon – Eau – Etrusques – Feu – Figures – Formes – Gestes – Graal – Hébreux – Histoire – Jakin – Lion – Mains – Mégalithes – Menhir – Mère – Miel – Montagne – Myrrhe – Mythes - Mythes fondateurs - Nature des symboles – Nombres – Nombres – Omega – Or – Pain – Paradis – Phénicien – Poissons – Pythagore – Pythagorisme – Religions – Rêves – Runes – Sang – Sel – Serpent – Signes – Soleil - Souffle – Sumbolon – Symboles - Symboles chrétiens primitifs - Symboles dans la Bible – Symbolisme – Taureau – Temple – Terre – Tradition – Triangle – Veilleur – Vin – Zoé //


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.