Accueil du site > Le Blog > 9/8/2013 [Le feuilleton de l’été... Le retour de la Panthère noire]

9/8/2013 [Le feuilleton de l’été... Le retour de la Panthère noire]

Hé oui ! C’est le feuilleton de l’été ! Elle est passée par ici, elle repassera par là ! ... Et ce n’est pas d’une souris verte qu’il s’agit ! Mais bien de la panthère noire... ! Notre feuilleton de l’été se poursuit donc, avec son lot de témoignages... mais pas encore de capture de l’animal...

@ suivre donc !

ZE BLOG

Un homme l’a rencontrée près du camping du Bourg

Elle n’avait plus fait parler d’elle depuis le mois d’avril, lorsqu’elle avait été aperçue dans les environs de Digne, à trois reprises au moins. Mais il est vrai que tous les témoins ne se manifestent pas, par peur du ridicule souvent, ou pour ne pas être ennuyés par les gendarmes ou les gardes de l’ONCFS.

C’était sans compter sur la rumeur... Par bonheur en effet pour tous ceux qu’elle fait rêver depuis un an à présent, et qui espèrent la croiser un jour, les nouvelles vont vite dans les petites communes.

Difficile de passer sous silence une rencontre avec le félin que nous suivons à la trace depuis qu’il s’est manifesté, en juin 2012, sur les hauteurs d’Oraison, royaume des lapins... Depuis, la panthère noire a fait du chemin : la vallée de l’Asse tout d’abord, qu’elle a remontée jusqu’à Mézel durant l’été ; le plateau de Valensole à l’automne, où elle a été épargnée par les chasseurs qui ont suivi en cela les recommandations des présidents de sociétés ; le secteur de Gaubert au printemps ; et aujourd’hui celui du Cousson, jusqu’aux portes de Digne, côté nord cette fois.

Près du camping du Bourg

Au début du mois, un Marseillais en vacances au camping du Bourg l’a vue sur le chemin de randonnée qui conduit au rocher de 9-Heures. Il promenait son chien et marchait depuis trois minutes environ lorsqu’il s’est trouvé face au félin. Pas un chien, c’est sûr. Trop gros pour un chat. Mais une sacrée apparence de félin, s’est-il dit, en rebroussant prudemment chemin. N’étant pas de la région et ignorant totalement l’existence de la panthère dans nos contrées, il n’en a parlé à personne, de peur de passer pour un imbécile... Ce n’est que quelques jours plus tard qu’il s’en est ouvert aux gérants du camping qui, eux, ont immédiatement fait le rapprochement. Il était déjà trop tard pour que les policiers, accompagnés d’un garde de l’ONCFS, puissent relever des empreintes sur ce sentier assez fréquenté.

"Un félin, c’est un félin !"

Au mois de juin, c’est à Entrages qu’elle a été aperçue par une famille du village. "Il était environ 8h30, on plantait des choux, raconte le père, qui préfère garder l’anonymat. Ma femme lève la tête et la voit à 150 mètres à vol d’oiseau. Elle était assise, tranquille, au sommet du "Bari", en face de la grosse bâtisse à l’entrée du village".

Il est évident pour eux qu’il s’agit du félin : "Ce n’était pas un chien. Un chat, à 150 mètres on ne le voit pas aussi bien. Mon fils est chasseur, et pour lui il n’y a aucun doute. Un félin c’est un félin".

Pointant le lieu où sa femme et son fils ont eu le temps de l’observer longuement, il poursuit : "Moi, je l’ai vue quand elle s’est levée et qu’elle a disparu de l’autre côté du Bari. Ici, personne ne l’emm... Elle a de quoi se nourrir, et les cours d’eau pour boire. Une bête ne se laisse pas mourir..." Les témoins ont avisé la maire, Mme Magaud. Les gendarmes qu’elle a appelés sont venus dans la matinée pour procéder à des relevés, mais n’ont rien trouvé dans ces hautes herbes sèches. "Un félin ne laisse pas de traces", commente l’homme qui a vu la panthère. Mais de belles sensations.

Marie-France Bayetti

à lire sur la Provence //

JUILLET 2013 - Les dernières nouvelles de la panthère //

* * *

LES archives des CHRONIQUES de MARS // 2013

Le gros félin pourrait bien être une panthère noire //

Panthère noire : la police municipale informe la population //

La panthère noire poursuit son errance //

Une panthère pourrait avoir élu domicile sur la colline d’Oraison //

Voir la Vidéo //