Accueil du site > Le Blog > 16/8/2013 [OLINGUITO - Un mammifère carnivore inconnu !]

16/8/2013 [OLINGUITO - Un mammifère carnivore inconnu !]

Olinguito // un nouveau nom pour un nouvel animal. La découverte d’insectes inconnus n’est pas un plaisir rare chez les entomologistes. Il est en revanche devenu exceptionnel de tomber en pleine forêt sur un mammifère inconnu, carnivore qui plus est. C’est même une première depuis trente-cinq ans sur le continent américain.

L’olinguito, étrange petit animal ressemblant à un chat avec une tête d’ours en peluche, a été déniché, après dix ans de traque, sur les cimes des forêts andines, dans lesquelles il se déplace nuitamment, rapporte la BBC, qui qualifie cette trouvaille de "découverte majeure". Pesant environ 900 grammes, il a de grands yeux, une fourrure de couleur brune tirant sur l’orange et vit dans les forêts brumeuses de Colombie et d’Equateur, où les populations locales l’appellent neblina, "brume" en espagnol.

Ce petit animal est le dernier membre découvert de la famille des Procyonidæ, à laquelle appartiennent notamment les ratons laveurs, les coatis ou les kinkajous. Il fait partie des olingos, qui regroupent plusieurs espèces de carnivores vivant dans les arbres, expliquent les auteurs de cette découverte dans un article publié jeudi dans la revue ZooKey. Mais à la différence de ses congénères, l’olinguito vit dans une zone unique du nord des Andes, entre 1 600 et 3 000 mètres d’altitude, soit plus haut que les autres espèces connues d’olingo.

La traque a commencé il y a une décennie, quand le zoologiste Kristofer Helgen tomba sur des ossements et de la fourrure conservés depuis un siècle dans un entrepôt d’un musée de Chicago. Ces dépouilles avaient jusqu’ici été prises à tort pour celles d’autres espèces. Kristofer Helgen, lui, est stupéfait par la couleur du pelage et la forme des dents, qui ne lui rappellent aucun animal connu.

Il entreprend donc de comparer méthodiquement les os et les dents conservés dans le musée à ceux d’animaux déjà répertoriés, et procède à des analyse d’ADN. Il s’agit bien d’une nouvelle espèce, qui n’a donc pas encore de nom, plus petite que les autres olingos : ce sera l’olinguito. Le zoologiste décide aussitôt de partir en expédition dans les Andes pour s’assurer que la créature existe toujours, comme il l’explique dans le reportage vidéo de la BBC. L’équipe tombe assez rapidement sur une vidéo de quelques secondes d’un des ces animaux prise par le zoologiste équatorien Miguel Pinto. Ce film permet à l’équipe d’en découvrir d’autres spécimens sur les pentes occidentales des Andes.

UN HABITAT MENACÉ

Les chercheurs ont alors passé des journées à filmer et à documenter la vie, les habitudes et caractéristiques de ces animaux. Ils ont ainsi appris que les olinguitos sont surtout actifs la nuit et que, s’ils sont carnivores, ils mangent surtout des fruits. L’équipe a également estimé que 42 % de leur habitat historique avaient déjà été convertis en zones agricoles ou urbaines, le mettant potentiellement en danger.

"L’olinguito est un carnivore – un groupe de mammifères qui inclue les chats, les chiens ou les ours. Nous étions nombreux à penser que cette liste était complète, mais il s’agit bien d’un nouveau carnivore, le premier découvert en Amérique depuis trois décennies", s’enthousiasme Kristofer Helgen !

Source // Le MONDE