Les carnets de L’Arbresle - Numéro 5 - Le curé d’Ars et Philippe de Lyon

Les carnets de L’Arbresle // Avec ces « Carnets de L’Arbresle », nous inaugurons une nouvelle collection dont le but affiché est de cheminer à pas comptés sur les traces à demi effacées des mystiques chrétiens que nous aimons, ces « marcheurs de Dieu » et ces « envoyés du Ciel », si incroyables dans leurs destinées, tous illuminés de grâces aux feux du soleil. Nous voulons aussi avec ces cahiers vous faire découvrir de près tant en images d’époque, gravures anciennes et cartes postales surannées, qu’en clichés modernes pris sur le vif, des aspects oubliés ou encore ignorés des lieux de mémoires importants ou gravitèrent, parmi les hommes et les étoiles, ces personnages hors du commun que nous allons maintenant évoquer ensemble au cours de nos différents voyages dans toutes les régions françaises où ils affichaient leurs ministères…

Les éditions ARQA

Créations originales - Tirages numérotés à 50 exemplaires - Illustrations Thierry E. Garnier.


Carnet No 5

COMMANDER LE LIVRE

Des amis de la Terre.

« Les saints n’étaient pas attachés aux biens de la terre ; ils ne songeaient qu’à ceux du Ciel. Les gens du monde, au contraire, ne songent qu’au temps présent. »

Le curé d’Ars

Quelle était pauvre et miséreuse la campagne en ces temps-ci quand les corbeaux noirs de famine volaient en nombre au-dessus des champs ensemencés, chez les Vianney à Dardilly, comme chez les Philippe à Loisieux… Le paysan connaît bien sa Terre. Au grand dam du laboureur, en été, le feu du soleil consume le moindre pré dans le repli d’un vallon, jamais accueilli par une ombre qui passe. En automne, le reste s’ensuit, la pluie drue et venteuse trop tôt venue en abondance lorsque la boue des prairies inonde les récoltes. En hiver, le givre de la terre blanche endormie sous la neige durcit le sol à chaque instant - et pour finir - pire que tout, au printemps, la grêle, en force, par-dessus le clocher, comme une « peste du ciel » ravage sans compter la nourriture des hommes en prières. Les rivières en crues aussi se joignent aux humeurs du temps et les récoltes manquent, jamais suffisamment abondantes pour nourrir toutes les âmes de la ferme. Pourtant, chez eux, ces gens d’un autre temps, on partagera volontiers la soupe du soir avec les marcheurs de Dieu de passage, arrivés jusque-là parce que le petit dieu hasard avait bien voulu souffler ainsi jusqu’à un paisible hameau de paysans amis. S’il y a en ce bas-monde une chose bien sûre, c’est que le paysan connaît bien sa Terre.

Dans les deux cas, le petit Jean-Marie comme le petit Nizier Anthelme, mais on pourrait en citer bien d’autres de ces saints chrétiens, pauvres et bergers, qui décidèrent de s’incarner dans des familles d’agriculteurs aguerris aux nobles choses de la terre, plutôt que de grandir dans des familles « bien nées ». Dans les deux cas il s’agit de « terriens », je veux dire « d’amis de la terre », amis de l’histoire du temps qui fuit, regardeurs du passage saisonnier des deux luminaires, de leurs routes diurnes et nocturnes rythmées aux chants des mâtines.

Les paysans connaissent bien leurs terres, mieux que quiconque. Ils aiment les joies ancestrales durant les récoltes et endurent les peines sans bornes lorsque la disgrâce du sol n’apporte pas les fruits mûrs escomptés. Ils sont tous deux de la même espèce, Jean-Marie Vianney dans son petit vallon de Chantemerle à garder l’âne du domaine, vaches et brebis et Nizier Philippe près du rocher de Glaize à surveiller les bêtes de la ferme, ils sont tous deux de ceux qui connaissent autant les champs que les blés, les saisons que les moutons, car ils sont tous deux pastoureaux. Dans les champs, ils furent d’abord les petits bergers des brebis égarées avant de devenir les plus grands pasteurs de tous les hommes, devant l’immensité de Dieu.

(...)

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 5 (extrait) - Le curé d’Ars et Philippe de Lyon

A LIRE ÉGALEMENT //

Les Enseignements oraux de M. Philippe de LYON


6 NUMÉROS PARUS

Cette collection a pour but de vous faire découvrir les lieux de mémoire des grands mystiques chrétiens vous y retrouverez : des Conseils pratiques // des Infos utiles // Une bibliographie // Contacts // Itinéraires et plans, etc.

Sur les traces des Guérisseurs spirituels et des marcheurs de Dieu.

Autour de Monsieur Philippe de Lyon, les éditions Arqa proposent une collection pour tous ceux qui aiment porter leurs pas sur les traces des mystiques chrétiens, des « marcheurs de Dieu » et des guérisseurs spirituels… Que ce soit Benoit Joseph Labre, Jean-François Régis, François Schlatter, mais aussi tous ceux qui ouvrent la voie, à leur manière en guérissant les pauvres, les plus humbles et les déshérités. Jean-Marie Vianney, le futur curé d’Ars, ne découvrit-il pas ce qui allait devenir son village au bout d’une longue marche et, rencontrant un petit berger, eut cette phrase mémorable : « Tu m’as montré le chemin d’Ars, je te montrerai le chemin du ciel... ».

PARUS - Nos 1 à 6

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 1 - L’Arbresle – Le Clos Landar Les carnets de L’Arbresle - Numéro 2 - Schlatter à Ebersheim Les carnets de L’Arbresle - Numéro 3 - Cyprien Vignes de Vialas Les carnets de L’Arbresle - Numéro 4 – Loisieux – Les Rubathiers Les carnets de L’Arbresle - Numéro 5 – Le curé d’Ars et Philippe de Lyon Les carnets de L’Arbresle - Numéro 6 - Pauline Jaricot – Amour et Foi

A PARAITRE - Nos 7 à 12

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 7 - Les guérisons du curé d’Ars Les carnets de L’Arbresle - Numéro 8 - Monsieur Philippe à la Tête d’Or Les carnets de L’Arbresle - Numéro 9 - Benoît Joseph Labre – Le vagabond de Dieu Les carnets de L’Arbresle - Numéro 10 – Saint Jean-François Régis – Mission Évangile Les carnets de L’Arbresle Numéro 11 – Saint Vincent de Paul - Apôtre de la charité Les carnets de L’Arbresle - Numéro 12 - Bruno Groening – Miracles et guérisons


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.