Philippe BONIN - Prévisions mondiales 2013 - 2014

Cet article est une mise en application des principes qui avaient commencé d’être défrichés dans un article précédent concernant les techniques de l’astrologie mondiale de l’Inde. On y retrouvera le cabinet planétaire, avec le renfort d’autres ministres déterminés de la manière traditionnelle (les ingres en Cancer et en Sagittaire déterminent les maîtres de la végétation et des céréales respectivement, l’ingres en Capricorne le maître des ressources minérales, l’ingres en Poissons le maître des échanges commerciaux). Seul un ministre de l’industrie témoigne d’une tentative de modernisation du système et il est expérimentalement déterminé par l’ingres en Scorpion. Les transits sont utilisés de manière suffisamment explicite pour qu’il n’y ait presque pas besoin d’explication. Simplement, la réapparition de Jupiter est examinée d’après la demeure lunaire où il se trouve lorsqu’il redevient visible après sa conjonction annuelle au Soleil. Cette étude ne prétend nullement être exhaustive. Elle est un essai prédictif à partir d’un travail de recherche qui demandera de toute façon à être affiné. Un bilan sera tiré le moment venu.

Composition du cabinet planétaire.

Le roi pour cette année est Jupiter. Cela annonce que les questions financières et diplomatiques seront au premier plan. Jupiter est dans le signe d’une planète ennemie, il est en exaltation en navamsa où il est conjoint à Mercure, il est en chute en drekkana et en dwadasamsa. Dans cette dernière subdivision, il est conjoint à Ketu. L’état de Jupiter est donc très mitigé. Sa nature est de rechercher la paix et la conciliation. En navamsa, l’exaltation et la conjonction à Mercure indiquent que les échanges financiers et commerciaux devraient connaître beaucoup d’activité cette année et que les sociétés cotées dans diverses places financières devraient enregistrer des profits importants. Les bourses dans cette perspective enregistreront un grand nombre de transactions. Des contrats devraient être signés sous l’égide de différents gouvernements en vue d’accroître les partenariats commerciaux. Des traités seront conclus entre certaines puissances actuellement en guerre, mais des conflits continueront, qui ne seront pas forcément déclarés (terrorisme, guerres larvées), comme l’attestent les faiblesses de Jupiter et son association à Ketu. Ainsi malgré des efforts diplomatiques et des traités de paix (ou simplement des cessez-le- feu) l’année doit apporter des affrontement sournois et meurtriers, probablement des attentats et des actions de guérilla.

Le premier ministre est Saturne. Cela annonce d’emblée la poursuite des politiques de rigueur, voire d’austérité économique là où elles ont été mises en œuvre, d’autant que Saturne est en exaltation. L’intensification des échanges commerciaux et financiers dans certains pays n’empêchera pas les contraintes budgétaires imposées à de nombreux états. Saturne est en domicile en drekkana et navamsa, ce qui renforce le pronostic. Il est en chute en dwadasamsa, ce qui indique tout de même une fragilité, sans doute due à l’impopularité des gouvernements qui ne peut manquer de s’ensuivre. La conjonction de Saturne à Rahu suggère que des gouvernements devraient tomber, soit par force dans certains pays soit par la sanction électorale. Une éclipse (en novembre) qui survient près de la position de Saturne tend à le confirmer. Des gouvernements devraient également être les cibles de complots terroristes (Rahu) ou révolutionnaires.

Le général en chef des armées est Vénus, ce qui n’est pas du tout approprié. Vénus est conjointe à Ketu et il est à craindre que les armées régulières des pays en état de conflit doivent affronter des guérillas qu’elles ne sont pas du tout préparées à combattre. La nature de Vénus amène à éviter le conflit et devant certaines menaces, les gouvernements impliqués risquent de choisir un pacifisme qui se retournera contre eux. Vénus occupe signe, drekkana, navamsa et dwadasamsa de Mars, ce qui indique que malgré une volonté de paix ils seront rattrapés par les conflits.

Mars et le Soleil régissent respectivement les végétaux et les céréales. Ces deux planètes de feu suggèrent des sécheresses et de mauvaises récoltes dans différentes régions du monde. Cela devrait entraîner une montée du cours des denrées alimentaires.

Le maître du climat est Jupiter qui est associé à Ketu en dwadasamsa, la sécheresse peut ainsi être d’autant plus redoutée.

Si l’on tente de faire du maître du jour lors de l’ingres solaire en Scorpion le ministre de l’industrie, c’est Saturne qui reçoit cette attribution. Son exaltation témoigne d’une vigueur accrue de l’industrie lourde et sa conjonction à Rahu d’une poursuite du mouvement des délocalisations depuis les vieux pays industrialisés vers les pays émergents.

Mars gouverne les matières premières minérales. Sa conjonction étroite à la nouvelle lune indique une tension de la demande et vraisemblablement des conflits et des contestations entre états pour certains gisements. Le cours du pétrole devrait s’en ressentir et le prix du baril augmenter.

Vénus gouverne le commerce et la finance cette année. Elle est en signe et subdivisions de Mars, ce qui confirme beaucoup d’activité. Toutefois sa conjonction à Ketu pourrait aussi évoquer une vigueur accrue des « économies parallèles » (contrebande, trafics de drogue, prostitution…). Cela peut aussi être indicateur de scandales financiers et d’affaires de corruption.

Transit de Saturne

On a vu quelques éléments qui pouvaient être tirés du transit de Saturne dans son signe d’exaltation, renforcés par le fait qu’il détient le portefeuille de premier ministre. Saturne traverse la demeure lunaire « Vayu » qui indique une grande instabilité, tant dans les échanges commerciaux et les flux financiers que dans les gouvernements en place. Les pays dotés de régimes parlementaires devraient voir leurs gouvernements souvent remaniés et observer une difficulté croissante pour constituer des majorités viables. Certains devraient connaître ou frôler les crises de régime. Les gouvernements instables issus de guerres civiles ou de révolutions devraient chanceler ou être renversés dans certains cas, et même quand ils se maintiendront, l’instabilité sera permanente et il est même probable que la totalité du territoire qu’ils sont censés administrer ne sera pas sous leur contrôle. Certains dirigeants pourraient être contraints à l’exil et d’autres revenir dans leur pays. L’économie mondiale devrait apparaître chaotique, avec des mouvements d’optimisme et de peur irrationnels de la part des marchés financiers, ce qui devrait enlever beaucoup de visibilité à l’évolution des économies confrontées à la crise. On n’en verra pas l’issue.

Saturne transite la Balance qui est en rapport avec la Chine. Son exaltation et sa conjonction à Rahu promettent une politique rigoureuse de la nouvelle équipe gouvernementale chinoise, qui ne relâchera pas son action contre toute velléité de contestation. Rahu annonce que les affaires de corruption, poison tenace dans la vie politique chinoise, devraient se poursuivre. Depuis la Balance, Saturne aspecte le Sagittaire, signe lié aux Etats-Unis. Cela annonce un ralentissement de la croissance américaine, sans doute dû à une limitation de la confiance des investisseurs face à une économie maintenue vigoureuse grâce à l’injection artificielle de liquidités par la banque centrale. Il devrait donc y avoir plus de difficultés à obtenir des crédits pour les entreprises et les particuliers. Les coupes budgétaires, sous la pression de la majorité républicaine au Congrès, devraient se poursuivre. A noter que le Sagittaire reçoit aussi l’aspect de Ketu, ce qui est un indice de menace terroriste.

Saturne aspecte le Cancer. Le Royaume-Uni devrait être affecté lui aussi par des coupes budgétaires et une récession ou en tout cas une sérieuse limitation de sa croissance.

L’aspect de Saturne sur le Bélier, son signe de chute, annonce des difficultés pour l’Allemagne. La croissance allemande devrait finir par pâtir de l’atonie de certaines économies européennes. La présence de Ketu indique là aussi des risques de complots terroristes. Le Japon devrait être concerné lui aussi par ces mauvais présages. L’attitude nationaliste du gouvernement actuel devrait le conduire à des tensions diplomatiques et l’économie japonaise ne semble pas devoir reprendre de la vigueur.

Réapparition de Jupiter après sa conjonction au Soleil.

Cette année, Jupiter réapparaîtra dans la demeure lunaire « Ardra ». C’est de très mauvais augure. Cette demeure régie par Rudra, qui préside aux tempêtes, annonce au sens propre des cyclones ou ouragans et au sens figuré des explosions de violence. On devrait donc voir des contrées vulnérables aux cyclones et ouragans confrontées à des phénomènes atmosphériques particulièrement violents. Il ne faut pas non plus exclure des menaces de tremblements de terre ou de tsunamis. Les pays moins exposés pourraient subir des intempéries plus fortes qu’à l’accoutumée. Dans les pays confrontés à des guerres civiles ou à des émeutes il est à redouter des épisodes extrêmement brutaux et meurtriers. On pense bien sûr à la Syrie, mais aussi à la Libye qui n’est pas stabilisée ainsi qu’à différents pays africains comme la République Démocratique du Congo, récemment théâtre d’affrontements sanglants ou encore la république de Centrafrique, ainsi que l’Afrique de l’est (Somalie tout particulièrement).

Vue d’ensemble.

L’année devrait donc voir la crise économique se poursuivre avec des moments d’embellie sur les places financières et des moments de panique. Les politiques d’austérité seront maintenues pour les populations soumises à des coupes budgétaires, ce qui n’empêchera pas les grandes compagnies multinationales de continuer à engranger des bénéfices, et à poursuivre des efforts de rentabilité en délocalisant leurs activités vers des pays à faible coût de production et de main d’œuvre en particulier. La grogne augmentera dans les pays touchés par la rigueur, accroissant l’instabilité gouvernementale. L’année devrait voir déployer de gros efforts diplomatiques pour régler un certain nombre de conflits en cours (Syrie, Palestine, Afghanistan…), mais avec peu de succès ou des succès précaires. La menace terroriste (islamiste notamment) planera toujours sur les pays occidentaux et leurs intérêts dans le monde. La guérilla devrait reprendre dans des pays comme le Mali et continuer en s’intensifiant sur les continents africain et asiatique. Les pays en cours de changement de régime, notamment ceux où s’est déroulé le « printemps » arabe, devraient connaître une instabilité croissante et se trouver en état de guerre civile larvée ou, dans le meilleur des cas, ils demeureront des poudrières sans trouver de véritable stabilité politique ni d’apaisement du climat social. L’Extrême-Orient devrait aussi connaître un certain nombre de tensions avec un durcissement des relations sino-japonaises et des complications stratégiques et diplomatiques liées au problème nord-coréen et aux ambitions territoriales chinoises croissantes se heurtant à la résistance des voisins asiatiques et des Etats-Unis décidés à être un contrepoids. Enfin des alertes liées aux phénomènes climatiques (cyclones, ouragans) sont à attendre, ainsi peut-être que des phénomènes sismiques, séismes ou raz- de- marée.

U.S.A.

Il est très significatif que Mars se trouve exactement sur la cuspide de la maison II, conjoint à la nouvelle lune. Cela annonce de sérieuses secousses financières caractérisées par des inquiétudes très brusques (Mars), un caractère irrationnel et un manque complet de visibilité. Ce qui a été dit à partir du cabinet planétaire trouverait sa confirmation et son origine aux Etats-Unis, comme souvent. Par ailleurs, Saturne maître de XII est conjoint à Rahu, ce qui tend à montrer que le problème de la dette américaine n’est pas près d’être résolu. Rahu est caractéristique d’un manque de clarté, la situation financière du pays n’apparaît pas telle qu’elle est. En revanche, Jupiter par son placement correct et sa maîtrise sur les maisons financières (II et XI) ne laisse pas présager un effondrement économique. On a vu qu’il est mal placé dans certaines subdivisions zodiacales, ce qui peut se relier à une situation viciée, mais de manière non apparente. La politique de la banque centrale et de l’administration actuelle devrait encore faire illusion, mais avec des moments de panique en bourse et des inquiétudes sur l’entente entre républicains majoritaires au congrès et l’administration en place dans les discussions budgétaires.

L’aspect de Rahu sur le signe ascendant et la conjonction à son maître montrent une menace voilée, donc des attentats terroristes probables. La Lune est maître de VI et conjointe à Mars, Mars aspecte partilement la cuspide de IX (l’étranger). Ces configurations annoncent que les Etats-Unis ne parviendront pas à se dégager de conflits armés à l’étranger malgré leur souhait d’être moins intervenants. La maison IX étant en Balance, cela peut aussi laisser présager des tensions diplomatiques très fortes avec la Chine. L’aspect de Mars sur la cuspide de VIII annonce aussi des violences meurtrières sur le territoire américain lui-même. Enfin, la cuspide de V est affectée par ce même Mars, ce qui est présage de divisions dans le pays et de troubles sociaux.

Syrie.

La Syrie a un rasi très proche de celui de l’Egypte, les subdivisions zodiacales sont différentes. Pour un pays en proie à la guerre civile l’aspect de Saturne maître de VIII sur le signe ascendant et sur la maison X (qui occupe son signe de chute) annoncent que le clan Assad ne reprendra pas le contrôle du territoire syrien. La conjonction de Mars maître de X à la nouvelle Lune va dans le même sens. Toutefois, il n’y a pas de configuration qui semble assez décisive pour annoncer une victoire des insurgés. Il est donc probable que la Syrie va connaître une partition de fait et rester en état de guerre prolongé entre factions.

Mali.

Le maître de l’ascendant est en XII conjoint à Ketu. Le maître de VIII occupe le signe ascendant. Le Mali ne devrait pas retrouver d’unité nationale. Le terrorisme y restera présent ainsi que les velléités sécessionnistes des Touaregs dans le nord du pays. Le gouvernement de Bamako va affirmer son autorité graduellement (Saturne maître de X est en maison VI, upachaya, et en exaltation), mais le problème de la corruption va demeurer sans solution (la proximité de Rahu est peu encourageante pour Saturne).

Chine.

L’ascendant est conjoint à Jupiter en chute en drekkana, à Rahu en navamsa et à la conjonction nouvelle lune/Mars en dwadasamsa ! Jupiter en chute annonce des problèmes économiques et financiers, la croissance chinoise se trouvant confrontée à des obstacles dus à la difficulté de stimuler la consommation intérieure et à la crise qui touche ses partenaires commerciaux. Le Soleil est maître de XII ce qui annonce que l’endettement de la Chine, jusqu’ici peu pris en considération, risque de devenir plus visible et d’inquiéter davantage. Saturne maître de VI en II conjoint à Rahu est également peu favorable aux finances chinoises, d’autant que le maître de II est en VIII. La conjonction Rahu/ascendant en navamsa confirme la persistance des affaires de corruption, malgré la volonté affichée de la nouvelle équipe gouvernementale d’assainir l’administration et la vie politique. Mercure est en chute en rasi et dans la plupart des subdivisions principales. Comme il gouverne les maisons I et X, il semble que l’année doive être particulièrement mauvaise pour le pays et pour l’équipe dirigeante. Saturne gouvernant la VI aspecte étroitement la cuspide de IV ce qui pourrait amener des problèmes dans les zones rurales du pays, liés aux mouvements paysans. Il aspecte aussi la maison VIII, ce qui annonce des crises, qui pourraient venir des éléments les plus conservateurs du régime.

Union Européenne.

La Lune sombre gouverne la maison II, la crise économique devrait donc perdurer, avec une conjonction de cette nouvelle lune à Mars qui annonce des soubresauts cahotiques. De plus, la conjonction nouvelle lune/Mars se situe en maison X, ce qui laisse peu d’espoir pour une direction politique plus claire. Mercure maître de l’ascendant est en chute en rasi et dwadasamsa, ce qui ne porte pas non plus à l’optimisme. L’Union devrait une fois de plus montrer des signes de division politique, avec une absence de ligne claire face aux décisions à prendre dans ses propres dossiers comme en politique étrangère. La mauvaise situation de Mercure peut aussi annoncer une image de plus en plus dégradée de la Commission Européenne déjà fort malmenée ces derniers temps. Saturne en domicile est conjoint à l’ascendant et en domicile en drekkana. Il confirme que la ligne économique rigoriste prônée par l’Allemagne et les pays d’Europe du nord va continuer de s’imposer malgré les réticences de la France et la grogne des pays du sud.

Grèce.

Mars maître de VI conjoint à la nouvelle lune est sur la cuspide de X. Une crise politique majeure est à attendre et le gouvernement actuel devrait être à son tour renversé. Aucune stabilité politique n’est à prévoir avec une telle configuration. La Lune gouvernant la maison II, le pays devrait s’enfoncer dans la crise malgré les plans d’austérité, qui ne lui feront aucun bien et qu’il ne pourra pas respecter de toute façon.

Remarques sur d’autres pays européens.

L’Espagne, l’Italie et la France ont des thèmes proches de celui de la Grèce, mais sans la même indication d’instabilité politique. Ces pays ne devraient pas résoudre les problèmes posés par la crise économique par des mesures efficaces à court terme. La France est le pays le plus malmené, car la conjonction Mars/nouvelle lune est conjointe à l’ascendant en navamsa. La crise devrait donc être ressentie avec une dureté particulière en France et on peut s’attendre encore à des troubles sociaux. François Hollande ne devrait plus avoir la moindre crédibilité (maison X malmenée, maître de X en XII).

Philippe BONIN © pour les Chroniques de Mars numéro 14 – mars 2014.

THESAVRVS // Air – Aldébaran – Algol – Astéroïdes - Astrologie arabe - Astrologie chinoise - Astrologie sidérale - Astrologie védique - Axes de l’horizon – Balance – Bélier – Cancer – Capricorne – Cardinal – Carré – Chiron - Comètes – Conjonction - Constellations du zodiaque - Cycle soli-lunaire - Demeures de la Lune – Eau – Feu – Fixe - Fond du ciel – Gémeaux - Grande année - Jupiter – Lion – Lune - Lune Noire – Maisons – Mars - Mercure - Mi-points – Mutable – Nakshatra - Neptune - Nœud Nord - Nœud Sud - Nœuds lunaires –Novile – Octile – Opposition - Planètes – Pléiades – Pluton – Poissons – Quinconce – Quintile – Régulus – Sagittaire - Saturne – Scorpion - Semi-sextile - Sesqui-carré – Sextile - Signes du zodiaque tropical – Sirius – Soleil - Soleil Noir - Systèmes de domification – Taureau – Terre – Trigone - Uranus - Vénus – Verseau – Vierge – Xiu//


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.