MADMACS - Crazy computers

Il y a franchement des informaticiens un peu dérangés de la cervelle. Savez-vous que pour la troisième fois, un concours a été lancé qui propose à tout un chacun, maitrisant la programmation bien entendu, d’écrire un programme qui doit générer un roman de 50000 mots au minimum ? Oui, vous avez bien lu, il faut demander à un ordinateur de produire un texte, la définition du texte acceptable reste entièrement libre, texte qui sera jugé pour sa qualité sachant que les seules contraintes sont de publier le texte en question et à la fin du concours, de publier les sources du programme qui a généré ce texte.

* * *

Cette année, 188 candidats ont répondu à l’appel. Alors bien sûr, il y a des textes qui sont sans doute très « art conceptuel » comme celui qui correspond à l’énumération des noms des couleurs de chaque pixel de l’image de la couverte d’un roman d’Hemingway. Je vous le traduis : bronze, bronze, bronze, terne, or, bronzage foncé, etc… Pas très lisible, en tout cas pour un humain.

Bien entendu, les geeks de tout bord se sont amusés à proposer des contributions plus farfelues les unes que les autres, dont une qui me plait ben et qui consiste à reprendre Moby Dick, le roman hautement symbolique d’Hermann Melville et d’en remplacer une partie du vocabulaire marin par des termes issus de l’univers cyberpunk. Bien vu, le célèbre début du texte est tout particulièrement soigné. Une contribution qui m’a plus particulièrement intéressé est celle de Lisa Daly qui a créé un programme qui tente de reproduire le manuscrit Voynich, avec sa graphie si particulière et ses figures étranges. Le résultat est intéressant même si, en toute subjectivité, je trouve qu’il y manque une bonne part d’étrangeté du manuscrit original.

Vous pouvez vous promener dans les diverses contributions qui sont en libre accès sur Github, un site que les programmeurs connaissent bien, mais qui est d’usage suffisamment simple pour ne pas requérir dix ans d’études de la programmation pour y accéder !

Bon c’est une raison de plus de lire l’anglais, il semblerait que les plus fous ne soient pas forcément les Romains ni les Gaulois...

Madmacs - Les Chroniques de Mars, numéro 20 - mars 2016.


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.