EXOPLANÈTES

Anniversaire : déjà imaginées depuis plusieurs siècles, les planètes extrasolaires sont devenues une réalité scientifique voici tout juste 20 ans. C’est en effet en 1995 que deux astronomes suisses, Michel Mayor et Didier Queloz, découvrent depuis l’observatoire de Haute-Provence rien moins que la toute première planète extrasolaire jamais identifiée : 51 Pegasi b, située à quelque 48 années-lumière de la Terre. Depuis, 1956 planètes extrasolaires ont été découvertes !

L’imaginaire scientifique fonctionne souvent avec un temps d’avance sur la science. Voici un petit choix de représentations détaillées d’exoplanètes proposées par l’illustrateur Frank R. Paul, un demi siècle avant la découverte de Mayor et Queloz.


Description d’une exoplanète gravitant autour de Véga.

Véga, l’étoile géante de la constellation de la Lyre, est l’une des plus brillantes du ciel. Frank R. Paul a réservé à ses lecteurs une interprétation tout de même assez personnelle de la vie sur une exoplanète qui orbiterait autour de Véga. Ainsi, selon lui, la chaleur élevée qui règne sur cette improbable planète semble avoir favorisé une forme de vie de type insectiforme. Les habitants y apparaissent comme des insectes suffisamment grands pour pouvoir transporter sur leur dos des explorateurs terrestres, le long des rues de cités construites sous le niveau du sol. Quant au paysage, il est façonné par les éruptions constantes s’échappant d’énormes volcans coniques... (« Stories of the Stars » in Amazing Stores, 1943).

Coll. Agence Martienne

Visite d’une exoplanète gravitant autour de Rigel.

Dans la constellation d’Orion, Rigel est une étoile incroyablement lumineuse (40 000 fois plus que le soleil) ; de fait, la 7e plus brillante du ciel. Elle est ici représentée par Frank R. Paul comme un système binaire d’étoiles (on sait aujourd’hui qu’il s’agit d’un système triple). L’artiste prend quelques libertés par rapport aux connaissances astrophysiques de son époque (en figurant par exemple une énorme Betelgeuse rouge bien trop proche de Rigel qu’elle ne le serait en réalité). Dans la foulée, il imagine quelle pourrait être la vie sur une planète extrasolaire orbitant autour de Rigel : avec pas moins de trois étoiles dans le ciel, l’énergie utilisée par les êtres ailés de cette planète ne peut être que solaire, comme on le voit avec ces tours géantes dotées de disques photosensibles, reliés à des accumulateurs électriques souterrains. (« Stories of the Stars » in Amazing Stores, 1943).

Coll. Agence Martienne

ANTARES

Relation d’un voyage sur une exoplanète gravitant autour d’Antarès. Pour "Fantastic Adventures", gravitant autour d’Antarès - l’étoile la plus brillante de la constellation du Scorpion, au centre de notre galaxie -, il y aurait une vingtaine ou une trentaine de planètes, dont beaucoup pourraient abriter une forme de vie. La planète qu’imagine ici l’illustrateur Frank R. Paul a vu se développer deux espèces extraterrestres : un genre d’individu palmipède et amphibie habitant d’étranges cônes le protégeant de la seconde espèce, une sorte de redoutable plante carnivore se déplaçant sur ses racines... Spectacle haut en couleurs assuré pour les explorateurs terriens scotchés sur leur siège, à l’abri dans leur engin spatial (« Stories of the Stars » in Fantastic Adventures, 1946).

Coll. Agence Martienne

ALTAIR

La vie sur une exoplanète gravitant autour d’Altaïr : trois espèces d’extraterrestres pour une incroyable scène de prédation et de capture d’outre-espace. Altaïr est la 12e étoile la plus brillante du ciel, située dans la constellation de l’Aigle (Aquila), à 17 années-lumière de la Terre. (« Stories of the Stars » in Amazing Stories, 1946).

Coll. Agence Martienne

Yves BOSSON © - les Chroniques de MARS, numéro 18, septembre 2015.


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.