Franck DAFFOS – 24 juillet 2011 - Des gendarmes au Pech d’En Couty

RENNES-LE-CHÂTEAU – NUMÉRO SPÉCIAL RLC

« Lors de la rédaction de cet ouvrage, j’ai surtout voulu dépasser le stade du simple règlement de comptes pour mieux rendre hommage à tous les passionnés de la véritable Histoire du Razès qui, dans leur immense majorité, continuent de croire à l’un des plus beaux mystères de tous les temps. Nul doute que cette lecture les amènera vers de nouveaux horizons insoupçonnés. A tous ces fous-rêvant donc, puisqu’on veut nous persuader que toute l’énigme de Rennes-le-Château n’est qu’une escroquerie montée dans les années mille neuf cent soixante, toute ma sympathie et mon immense gratitude. C’est pour eux que je continue à publier. »

Franck DAFFOS


Jamais depuis la sortie de « L’Or de Rennes » de Gérard de Sède un livre n’avait fait autant de bruit que celui de Didier Hericart de Thury et Franck Daffos : « L’Or de Rennes – Quand Poussin et Teniers donnent la clef de Rennes-le-Château », publié chez Arqa, en 2011. Durant tout l’été 2011, ce ne fut que tempête médiatique et guérillas enflammées sur le Net, déchaîné qu’il fut par l’emportement médiatique des uns et des autres...

Dans ce nouvel ouvrage qui a le mérite de remettre en perspective les responsabilités de chacun, Franck Daffos revient abondamment sur cette aventure épique dans les moindres détails…


Ce dimanche 24 juillet 2011, particulièrement triste et froid pour la saison, Internet s’ébroue et s’étonne en fin de matinée des révélations d’un internaute dévoilant la localisation précise d’un trésor mythique qui alimente depuis près d’un demi-siècle rêves et passions, celui du curé aux milliards de Rennes-le-Château dans l’Aude. Il parait évident que derrière le ton aigri et acerbe du délateur, et surtout l’irresponsabilité du propos appelant au pillage d’un site archéologique majeur, transpire une histoire de rivalité et de jalousie sur fond de règlement de comptes. Les esprits éclairés ont tôt fait de comprendre que celui qui se gargarise de jeter en pâture de manière aussi inconséquente et stupide une telle découverte ne pouvait en être l’auteur.

Ce n’était pas la première fois que l’affaire dite de Rennes-le-Château arrivait sur le devant de la scène, et il y avait déjà fort longtemps qu’on avait renoncé à tenir la comptabilité de tous ceux qui, au long des quatre décennies écoulées, avaient clamé à qui voulaient les entendre avoir résolu l’énigme.

Pourtant, ce jour là, les autorités prirent immédiatement l’annonce au sérieux, allant même rappeler un des plus hauts gradés de la gendarmerie locale, et lui demandant toutes affaires cessantes de convoquer les deux principaux protagonistes mis en cause par cette révélation, à savoir Didier Hericart de Thury vivant alors à Carcassonne, et moi-même, habitant la région toulousaine. Les autorités ne firent jamais aucun cas du corbeau, sachant déjà certainement sur lui à quoi s’en tenir.

Arrivés sur place en milieu d’après-midi, nous fumes accueillis par plusieurs véhicules de gendarmerie bloquant l’accès au lieu, une petite montagne répondant au nom de Pech d’en Couty, près du village de Sougraigne, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Rennes-le-Château.

Après en avoir en partie fait l’ascension, nous indiquâmes aux autorités accompagnées de l’un des propriétaires du lieu la position exacte de notre découverte, une chatière dans le rocher, puisque (…)

Franck DAFFOS © Extrait du livre Le trésor qui rend fou - Les Chroniques de Mars, numéro 21 - juin 2016.


C’est sans aucun doute son meilleur livre. Après cinq années de retraite, Franck Daffos sort enfin de son silence, pour la première fois, pour nous soumettre un livre-témoignage totalement inattendu, complètement à contre-courant de tout ce qui a été dit ou écrit en 2011… Les très nombreuses révélations contenues dans ce cinquième tome des « Chroniques de Rennes » sont totalement explosives ! « Le trésor qui rend fou - Ma vérité sur le Pech d’En Couty » n’épargne rien ni personne et parle de vérités cachées, sans aucune langue de bois. Le ton est donné – il est sans concession - bien dans le style de l’auteur.

Il sera fort difficile aussi de reprocher à Franck Daffos son parti-pris tempétueux quand on connaîtra tous les tenants et les aboutissants de cette ténébreuse histoire contemporaine qui voit se désintégrer un mythe en plein vol. Toutes les coulisses de l’énigme sont dévoilées, jusqu’au moindre détail. Encore plus fort qu’un polar, cette bouleversante histoire d’amitié trahie qui a mis sens dessus dessous, durant un été entier, le petit village audois dévolu au curé aux milliards, faisant la une de la presse régionale et nationale, sans oublier le journal de 20 heures de TF1, est enfin révélée aux passionnés du mystère de Rennes comme aux plus novices !

Franck Daffos, au cœur de cette tourmente médiatique s’était depuis cinq ans volontairement abstenu de tout commentaire. Il livre-là avec justesse, talent et à-propos, non seulement sa vérité sur « l’Affaire du Pech d’En Couty », mais en plus nous donne à lire l’incroyable résultat de ses recherches menées avec Didier Hericart de Thury (1947-2015), concernant le tableau de Nicolas Poussin : « Les Bergers d’Arcadie ». Le mystère de Rennes-le-Château trouve-là son apogée avec une série de révélations toutes plus fracassantes les unes que les autres…

Franck DAFFOS // Hommage à Didier Héricart de Thury

ENTRETIEN avec Franck DAFFOS // Le trésor qui rend fou # 1

ENTRETIEN avec Franck DAFFOS // Le trésor qui rend fou # 2

ENTRETIEN avec Franck DAFFOS // Le trésor qui rend fou # 3

Franck DAFFOS // Une photo inédite de l’abbé Gazel

Franck DAFFOS // Et si Nicolas Poussin avait à voir avec l’affaire de Rennes-le-Château… ?

Franck DAFFOS // 24 juillet 2011 - Des gendarmes au Pech d’En Couty

Franck DAFFOS // Jules Verne – Un voyage dans le Razès

Franck DAFFOS // « Au Pech d’En Couty » – Une photographie inédite

Franck DAFFOS // Abbé Boudet – Une dédicace bien énigmatique

Franck DAFFOS // Abbé Boudet - Une carte postale du Cromlech de Rennes-les-Bains

Franck DAFFOS // Abbé Boudet – « Le dolmen de Rennes-les-Bains »

Franck DAFFOS // Abbé Boudet - Un fake sur une couverture

B. S. // Le retour de Saunière



Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.