Frédéric GARNIER - Du secret alchimique de François de Chazal et de son origine

L’apparition formelle des trois Manifestes de la Rose-Croix, en 1614, 1615 et 1616, marque trois dates mémorielles dans l’Histoire de l’Hermétisme occidental. Passé quatre siècles, elles marquent aussi un anniversaire en forme de pierre blanche posée sur la ligne du temps, en signe sacramentel. Un signe des temps mais aussi un sceau de cire rouge orné d’une rose pourpre, en relief, pour signifier à chacun, au passant, au questeur, à quel point les écrits de l’Ancien Ordre mystique sont fondamentaux pour toute quête initiatique authentique.

Les éditions Arqa se devaient de saluer à leur manière ce moment si important, en cette date anniversaire, pour commémorer les quatre-cents ans de la Fama, de la Confessio et des Noces, et pour ainsi faire œuvre utile en présentant de nombreux documents inédits sur ces « Frères invisibles ».

Gil Alonso-Mier - Rafal T. Prinke - François Trojani - Thierry Emmanuel Garnier - Cédric Mannu - Patrick Berlier - Frédéric Garnier - Benoît Fichefet


(...)

On voit dans le texte précédent, semblable au processus du Comte de Chazal, la référence à George Ripley, le plus fameux des alchimistes anglais, référence notamment à ses XII portes de l’Alchimie que l’on retrouve dans le Theatrum Chemicum Britannicum et son Medulla Alchymiae ou La Moelle d’Alchimie. Ripley est en fait l’inspirateur de cette voie, comme ces extraits peuvent le montrer :

« La seule chose qui apparaît dans ce procédé, parce qu’il est plus excellent que tout le reste, c’est que les philosophes l’ont pris pour le plus accessible à cause de la singulière perfection que Dieu avait donné au Microcosme ou petit Monde, en qui ne sont pas seulement fixés les idées des courses et effets des planètes, étoiles et astérismes mais également des complexions, humeurs, esprits et vertus naturelles des éléments… »

« Mais comprends que cette présente Division, ne doit pas être une division manuelle (mais en puissance et effet), c’est pourquoi cette seule chose que tous les hommes ont (une inondante propriété Flegmatique étant quelque peu évacuée) elle est mise en « Kemia » ou dans des vaisseaux appropriés, qui seront scellés philosophiquement. Laissez-la se purifier dans un feu humide une longue saison, en une noire épaisseur . »

Extraits de « Medulla Alchymiae ou La Moelle d’Alchimie » de George Ripley - Chapitre LXXI de la pierre animale.

* * *

« Au commencement, Dieu créa toutes choses de rien, en une masse confuse contenant en soi toutes choses indifféremment, de laquelle, il fît une claire distinction en six jours. Or il doit en être ainsi en notre Magistère, car il a sa source en une seule chose ; aussi les Philosophes l’appellent-ils petit monde, un et triple, Magnésie, Soufre et Mercure, proportionnés par Nature. »

« Souviens-toi que l’homme qui ailleurs est appelé le Mâle, est la plus parfaite créature terrestre que Dieu aie créée ; auquel il y a une neutralité des quatre Éléments proportionnés par Nature, qui ne coûte rien du tout, laquelle est menée hors de sa minière par Art. »

Extraits - « Des Douze Portes de l’alchimie » de George Ripley

George Ripley laisse entendre qu’il obtint de son maître son savoir lors des neuf ans de voyage qu’il fit en Italie, encore l’Italie, pays sanctuaire des connaissances hermétiques de l’Égypte et de l’Orient. Il me paraît évident que cette méthode de la Pierre animale soit spécifiquement anglaise, inspirée de l’interprétation des livres de George Ripley.

Il y a donc de fortes chances pour que l’initiateur de François de Chazal soit bien de culture anglo-saxonne ou même anglais de naissance...

Beaucoup se demandent encore ce que la bibliothèque de François de Chazal de la Genesté devint après sa mort. Cet alchimiste de premier plan avait initié à la Societas Rosae Crucis plusieurs de ses proches amis, amateurs de Sciences dont certains furent membres comme lui de la même révérende loge « Vingt et Un » à l’Orient de Port-Louis. Certains habitants de l’île Maurice sont propriétaires de livres et d’objets, il a même été question d’un portrait ayant appartenu au Comte ; ce qui laisse entendre qu’il y eut un partage programmé par François de Chazal de la Genesté entre les amis de son cénacle Rose-Croix

(...)

Frédéric Garnier (extraits de L’Héritage de Christian Rosencreutz) - Les Chroniques de Mars, numéro 22 - novembre - décembre 2016.


1614-1615-1616 - 2014-2015-2016

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // L’héritage de Christian Rosencreutz

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Préface de la « FAMA » de 1615 – Édition de Dantzig

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Table des Matières

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Index nominum

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Cahier iconographique – De quelques documents inédits

Gil ALONSO-MIER // Christian Rosencreutz, une incroyable gravure

Gil ALONSO-MIER // L’Auberge du Cœur blanc - La Loge Rosicrucienne de Saint-Albans

Gil ALONSO-MIER // Le tombeau initiatique de Christian Rosencreutz

Gil ALONSO-MIER // La Rose-Croix en France - Les cartels Rosicruciens de 1623

Gil ALONSO-MIER // La « Fraternitas Thesauri Lucis » ou la Fraternité du Trésor de la Lumière

Thierry E. GARNIER // 1604 - La Supernova de Kepler et le Temple du Saint Esprit

Thierry E. GARNIER // L’ultime venue d’Élie Artiste

Thierry E. GARNIER // « DAT ROSA MEL LAPIBUS »

Thierry E. GARNIER // « La Rose numérique » – Un document Rose-Croix inédit - De Simon Studion à Jacques Breyer

François TROJANI // De l’antique mystique des Rose-Croix du XVIIe siècle à l’Alchimie contemporaine

François TROJANI // ERGON et PARERGON

François TROJANI // L’Esprit et l’Être

François TROJANI // Les Rose-Croix et l’Alchimie

RAFAL T. PRINKE // Une copie manuscrite du D.O.M.A

RAFAL T. PRINKE // « Lampado Trado » - De la Fama Fraternitatis à la Golden Dawn

Frédéric GARNIER // Un membre de la « Societas Rosae Crucis »

Frédéric GARNIER // Du secret alchimique de François de Chazal et de son origine

Frédéric GARNIER // Alchimie – Ce qu’en disent les Adeptes

Patrick BERLIER // Paul de Foix et le calendrier grégorien

Patrick BERLIER // Des Saint-Gilpins aux Rose-Croix

Cédric MANNU // Heinrich Kunrath - Quelques découvertes sur le seuil

Cédric MANNU // Heinrich Kunrath - Détails de la gravure centrale : Oratoire & Musique

Benoît FICHEFET // De la Rose-Croix minérale

Benoît FICHEFET // Les Manifestes de la Rose-Croix

Thierry E. GARNIER // Miyamoto Musashi (1584-1645) – Le samouraï-calligraphe

Daniel Giraud // Comment s’affranchir de son thème astrologique ?

Paul Sédir // Légende libanaise

N. O. M. // Gilbert TAPPA (1927-2016) – In Memoriam



Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.