Cédric MANNU - Heinrich Kunrath - Quelques découvertes sur le seuil

L’apparition formelle des trois Manifestes de la Rose-Croix, en 1614, 1615 et 1616, marque trois dates mémorielles dans l’Histoire de l’Hermétisme occidental. Passé quatre siècles, elles marquent aussi un anniversaire en forme de pierre blanche posée sur la ligne du temps, en signe sacramentel. Un signe des temps mais aussi un sceau de cire rouge orné d’une rose pourpre, en relief, pour signifier à chacun, au passant, au questeur, à quel point les écrits de l’Ancien Ordre mystique sont fondamentaux pour toute quête initiatique authentique.

Les éditions Arqa se devaient de saluer à leur manière ce moment si important, en cette date anniversaire, pour commémorer les quatre-cents ans de la Fama, de la Confessio et des Noces, et pour ainsi faire œuvre utile en présentant de nombreux documents inédits sur ces « Frères invisibles ».

Gil Alonso-Mier - Rafal T. Prinke - François Trojani - Thierry Emmanuel Garnier - Cédric Mannu - Patrick Berlier - Frédéric Garnier - Benoît Fichefet


Université du Wisconsin-Madison

Dans la collection Duveen de cette université américaine se trouve conservé un des trois exemplaires mondiaux de L’Amphitheatrum Sapientae Aeternae d’Heinrich Khunrath, publié à Hamburg en 1595. Cette édition, dont très peu de copies existent, est remarquable par les gravures colorées à la main (rehaussées d’or et d’argent telles des enluminures médiévales) - ainsi que des pages à la typographie complexe.

Les pages font environ 42,5 cm de haut pour 48 cm de large. Les gravures circulaires, incluant le texte gravé qui les entourent, mesure approximativement 41,5 cm de diamètre. Dans cette édition, des notes manuscrites, considérées comme des annotations/corrections contemporaines à sa publication, sont visibles.

On peut noter comme autres exemplaires relativement disponibles, quoiqu’en moindre qualité : à l’Université de Darmstadt, Hessische Landes und Hochschulbibliothek, (Allemagne) ; Bibliothèque de l’Université de Basel (Suisse) ; ainsi que des facsimilés de l’édition de 1595 : Heinrich Khunrath, Amphitheatrum sapientiae aeternae.

(...)

Le Laboratoire alchimique

Notre propos n’est pas de faire ici une étude fouillée de la totalité du document mis ainsi à notre disposition en latin avec une qualité remarquable, mais de donner quelques aperçus d’interprétation nouvelle possible. Notamment sur la planche exceptionnelle du Laboratoire Alchimique, qui constituera notre guide de parcours exclusif, de cette approche volontairement limitée de l’œuvre d’Heinrich Kunrath.

La transcription classique du texte entourant la gravure est pour son titre :

HOMO TOTO CORDE, TOTA ANIMA, OMNIBUS UIRIBUS, ET OMNI MENTE, DIUINA GRATIA STIMULANTE ET MOUENTE, (est enim Dei misericordis donum) STUDENS [Tétragramme divin] AGNOSCERE, SE IPSUM (cognitione sui) ABNEGARE, ET MUNDUM (cognitione quoque luminis naturae) CONTEMNERE IMMUNDUM.

Soit, dans la traduction d’Emile-Jules Grillot de Givry (1874-1929) : « L’Homme étudiant de tout son cœur, de toute son âme, de toutes ses forces, de tout son esprit, la Grâce divine le stimulant et l’agitant, (ce qui est un don de Dieu miséricordieux), doit connaître le Tétragramme, faire l’abnégation de soi-même (par sa perception mentale personnelle) et mépriser (par sa perception également de la Lumière de Nature), le Monde immonde.

Henricus Khunrath Lips. Theosophiae amator, et medicinae Doctor, Dei gratia, inuentor. Paullus uander Doort [Paulus vander Doort], Antverpien. Scalpsit, Hamburgi. Anno a Christo nato 1595. Mense Septembri.

Cédric MANNU (extraits de L’Héritage de Christian Rosencreutz) - Les Chroniques de Mars, numéro 22 - novembre - décembre 2016.


1614-1615-1616 - 2014-2015-2016

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // L’héritage de Christian Rosencreutz

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Préface de la « FAMA » de 1615 – Édition de Dantzig

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Table des Matières

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Index nominum

400e ANNIVERSAIRE de la ROSE-CROIX // Cahier iconographique – De quelques documents inédits

Gil ALONSO-MIER // Christian Rosencreutz, une incroyable gravure

Gil ALONSO-MIER // L’Auberge du Cœur blanc - La Loge Rosicrucienne de Saint-Albans

Gil ALONSO-MIER // Le tombeau initiatique de Christian Rosencreutz

Gil ALONSO-MIER // La Rose-Croix en France - Les cartels Rosicruciens de 1623

Gil ALONSO-MIER // La « Fraternitas Thesauri Lucis » ou la Fraternité du Trésor de la Lumière

Thierry E. GARNIER // 1604 - La Supernova de Kepler et le Temple du Saint Esprit

Thierry E. GARNIER // L’ultime venue d’Élie Artiste

Thierry E. GARNIER // « DAT ROSA MEL LAPIBUS »

Thierry E. GARNIER // « La Rose numérique » – Un document Rose-Croix inédit - De Simon Studion à Jacques Breyer

François TROJANI // De l’antique mystique des Rose-Croix du XVIIe siècle à l’Alchimie contemporaine

François TROJANI // ERGON et PARERGON

François TROJANI // L’Esprit et l’Être

François TROJANI // Les Rose-Croix et l’Alchimie

RAFAL T. PRINKE // Une copie manuscrite du D.O.M.A

RAFAL T. PRINKE // « Lampado Trado » - De la Fama Fraternitatis à la Golden Dawn

Frédéric GARNIER // Un membre de la « Societas Rosae Crucis »

Frédéric GARNIER // Du secret alchimique de François de Chazal et de son origine

Frédéric GARNIER // Alchimie – Ce qu’en disent les Adeptes

Patrick BERLIER // Paul de Foix et le calendrier grégorien

Patrick BERLIER // Des Saint-Gilpins aux Rose-Croix

Cédric MANNU // Heinrich Kunrath - Quelques découvertes sur le seuil

Cédric MANNU // Heinrich Kunrath - Détails de la gravure centrale : Oratoire & Musique

Benoît FICHEFET // De la Rose-Croix minérale

Benoît FICHEFET // Les Manifestes de la Rose-Croix

Thierry E. GARNIER // Miyamoto Musashi (1584-1645) – Le samouraï-calligraphe

Daniel Giraud // Comment s’affranchir de son thème astrologique ?

Paul Sédir // Légende libanaise

N. O. M. // Gilbert TAPPA (1927-2016) – In Memoriam



Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.