Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # Hors d’Œuvre

L’ALCHIMIE une Tradition vivante

Après la « voie du Cinabre » brillamment exposée précédemment par Patrick Lebar dans nos « Chroniques de Mars », nous avons notamment grâce à nos amis Roger Bourguignon et Bernard Chauvière entrepris d’explorer savamment la voie de l’Antimoine telle que prônée par Fulcanelli et Eugène Canseliet, c’est celle-ci que nous allons évoquer en profondeur ce mois-ci, pour ce Numéro Spécial consacré à L’ALCHIMIE opérative, et ce avec le disciple d’Eugène Canseliet le plus secret et le plus méconnu à ce jour et qui, pour la première fois publiquement, pour les « Chroniques de Mars », a bien voulu sortir de l’ombre et prendre exceptionnellement la parole, se dévoiler, et nous livrer ses considérations magistrales sur l’Alchimie en voie sèche, nous parler de ses relations privilégiées avec le Maître de Savignies, nous donner aussi quelques directives de première importance sur la pratique alchimique au fourneau...

« Chroniques de Mars » No 23, avril 2017 – Numéro Spécial Alchimie.


Pratique de la Voie Alchimique

Pour la réédition des « Deux logis », j’avais fourni à Eugène Canseliet les diapositives d’un objet d’art m’appartenant, figurant une tortue supportant une sirène à double queue, elle-même recevant une coquille et son gardien de dragon. (Cf. Planche XXXI, La tortue, la sirène et le dragon. Pour de plus amples détails quant à l’analyse complète de ce bestiaire alchimique, et l’étude approfondie qu’en fait Eugène Canseliet, il conviendrait donc de se rapprocher des deux chapitres suivants : « La jeune fille et la tortue à longue queue » et « La sirène noire et enceinte » de l’ouvrage cité. Eugène Canseliet à propos de cette paire d’objets décoratifs me confia qu’il les estimait provenant du cercle intime de Fulcanelli, à l’époque où celui-ci côtoyait la cité phocéenne.

D’ailleurs, hormis la superbe Vierge noire de la crypte de Saint-Victor dont parla savamment Fulcanelli, et pour rester un instant sur ce sujet, il y avait d’autres photos et d’autres lieux alchimiques sis dans la cité phocéenne qui intéressaient particulièrement Eugène Canseliet, à fin de publication, notamment une porte cochère en bois sculpté à rapprocher justement de cet objet d’art décrit plus haut ou encore la fameuse fontaine Fossati, édifiée par Dominique Fossati en 1781.

(...)

Avant de parler d’Alchimie il serait bon de parler de la première matière qui la compose, aujourd’hui devenue si difficilement trouvable et bien onéreuse… Déjà, en 1973, dans une correspondance datée du 23 mai, Eugène Canseliet m’exprimait son inquiétude sur le sujet en me disant :

« Je bénis le Ciel qui me permit autrefois que je fisse une bonne provision d’excellent sujet. Où trouver celui-ci dans l’état suffisamment idoine ? Assurément est parfait celui dont vous me parlez. Mais quel prix ! Grand Dieu ! »

On le voit, en un demi siècle, les temps ont peu changé sinon en pire. Sur la matière première elle-même, pour exemple, reprenons certains des propos tenus par Eugène Canseliet dans le numéro un de la revue Hamsa : « Qu’est-ce que l’Alchimie ». Voilà ce qu’il énonce… :

« Il y a des nuances très subtiles qu’il faut savoir pénétrer ». Ainsi en est-il de cette affirmation de Fulcanelli au sujet de la matière première qu’il nomme par son nom vulgaire, puis presque aussitôt pour déclarer qu’il n’est pas ce corps. Simplement est-ce pour lui l’occasion de jouer avec la préparation philosophique du sujet, laquelle fait de lui un tout autre individu minéral.

(...)

Il me faut indiquer aussi avec certitude que les informations données par Eugène Canseliet à ses interlocuteurs diffèrent, ce qui explique certaines contradictions quant au traitement subi par la Matière « élue ». À titre d’exemple, je citerai les trois ou quatre purifications du Régule - purifications dénommées « les clous » - qu’Eugène Canseliet m’assura être réalisées par des ajouts d’une faible quantité de fer, en préalable du fondant. Il me détailla ensuite longuement cette manipulation qui fournit un vitriol.

Il faut se garder aussi d’une première approche précipitée ou superficielle des débuts de l’Œuvre. L’on pourrait croire, à tort, que le problème du sujet serait circonscrit :

1 / à la séparation d’une gangue siliceuse - à ne pas jeter d’ailleurs puisque le Mutus Liber par ses commentaires savants nous parle d’un « noble polysilicate », donc d’un composé à base de silice dont il conviendrait de connaître la source…

2 / à une opération relative au travail de l’antimoine en préalable, opération décrite par Eugène Canseliet sous le terme :

(...)

Georges Llabrès - Les Chroniques de Mars numéro 23, avril 2017 - Extraits du livre de Georges Llabrès : Pratique de la voie alchimique - De Nicolas Flamel à Eugène Canseliet.


Thierry E. GARNIER // Georges Llabrès – Disciple d’Eugène Canseliet #1

Thierry E. GARNIER // Georges Llabrès – Disciple d’Eugène Canseliet #2

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # Hors d’Œuvre

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Noir

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Blanc

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Rouge

Georges LLABRES // Le four de la GRANDE COCTION selon les plans d’E. Canseliet

Georges LLABRES // « AXËL ou l’Axe du SOLEIL » – Documents inédits d’E. Canseliet

Georges LLABRES // Le Ciel Astrologique lors de la Transmutation alchimique de 1922

Thierry E. GARNIER // Roberto MONTI (20 mai 1945-29 novembre 2014)

Gerardina A. MONTI // Roberto MONTI et le « Monti Process »

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #1

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #2

Roberto MONTI // Photographies d’une Transmutation Alchimique du Mercure en Or

Roberto MONTI // Le Grand Bluff d’Albert Einstein #1

Roberto MONTI // Le Grand Bluff d’Albert Einstein #2

Jean ARTERO // FULCANELLI – L’Adepte invisible – Interview #1

Jean ARTERO // FULCANELLI – L’Adepte invisible – Interview #2

Jean ARTERO // « FULCANELLIANA » - Etude critique des ouvrages publiés sur Fulcanelli #1

Jean ARTERO // « FULCANELLIANA » - Etude critique des ouvrages publiés sur Fulcanelli #2

François TROJANI // L’Alchimie des Rose+Croix

François TROJANI // Hermétisme & Alchimie

Frédéric GARNIER // Une photographie inédite de Charles de Lesseps

Frédéric GARNIER // ALCHIMIE – Ce qu’en disent les Adeptes

Roger BOURGUIGNON // De l’art du potier à la fabrication de creusets alchimiques

Cédric MANNU // Un manuscrit inédit d’Eugène Canseliet – « La Table d’Emeraude »

Bernard CHAUVIERE // « Aperçus alchimiques »

Henri BOUASSE // La question préalable contre la Théorie d’Einstein


THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.