Accueil du site > Catalogue > Hermetica > NUIT DE FEU - Essai sur le Mémorial de Blaise Pascal

NUIT DE FEU - Essai sur le Mémorial de Blaise Pascal

Un livre de Thierry Emmanuel Garnier

« Pascal sort d’une autre race ; en lui le surnaturel palpite ; il a la foi. » Paul Sédir

« La nuit de Feu » de Blaise Pascal n’a pas d’égal dans la littérature mystique chrétienne. Pour la première fois, un génie scientifique est confronté directement, durant deux heures, à une rencontre sublime avec Dieu, une vision flamboyante qui va bouleverser le restant de ses jours. Pascal, mathématicien, physicien, métaphysicien et apôtre des jansénistes témoigne dans ce petit document manuscrit d’une page, conservé en permanence sur lui dans la doublure de son pourpoint, d’une mystique sans aucun équivalent connu. Ce petit texte de Blaise Pascal, à nul autre pareil, est ici remis dans un contexte historique pertinent puis pleinement analysé par l’auteur à partir du document original conservé à la BnF, et ce afin de restituer une lecture lente et « soupesée », au regard de la Lectio Divina.

128 pages - Tirage de tête signé et numéroté à 33 exemplaires.

- 10 pages en quadrichromie - Ouvrage réalisé sur papier Vergé Tradition

NUIT DE FEU - Essai sur le Memorial de Blaise Pascal

Prix : 19.00 €

Voir avec les yeux du cœur

Puisse Dieu ne jamais m’abandonner

Pour une eucharistie sans sommeil

* * *

(Extrait)

Que notre lecteur soit mystique ou anarchiste, philosophe ou nihiliste, scientifique ou humaniste, chrétien ou pas - quelle que soit sa sensibilité – il ne peut qu’être touché au tréfonds de son âme par cette bouteille à la mer lancée par le provocant Pascal au-delà des frontières et de la Science Mathématique qu’il glorifiait divinement auprès de ses contemporains médusés par son génie. Ce geste ultime au crépuscule de sa trop courte vie, héroïque, incompréhensible car éminemment poétique, surréaliste car surréel, comme un témoignage solitaire et fervent de la puissance de son esprit confronté chaque jour un peu plus aux doctrinaires fanatiques et sectaires de tous poils, qu’ils soient sceptiques, amoralistes, anticléricaux, futurs voltairiens, avides de la « libido sciendi », (sans oublier les jésuites qu’il poursuivit avec dérision), ou tout simplement passablement jaloux à l’image du non moins magistral Descartes, nous atteint au cœur et nous enchante encore aujourd’hui, au-delà de toute manifestation, par son expression même. Alors, laissons de côté un instant les étiquettes nécessaires pour simplement se laisser bercer par le message d’amour de Pascal, car la mystique du désir a un prix, celle de la survivance de l’Esprit.




Mise à jour par W&B CREATION | | Plan du site | Conditions générales de vente | Réalisation www.8iemeclimat.net