Maurice GUINGUAND

Maurice Guinguand est décédé en octobre 1998, à Salon-de-Provence. Astrologue, passionné d’astronomie, spécialiste de l’Ordre du Temple, Compagnon du Devoir, chercheur connaissant parfaitement l’Art du Trait, excellent dessinateur, Maurice Guinguand a développé dans ses ouvrages, tout au long de sa vie, de très nombreuses thèses originales, particulièrement sur l’art ancien de la construction des Cathédrales, l’Histoire de l’Homme et la Tradition Primordiale.

Publié principalement chez Robert Laffont dans les années 70, son best-seller reste L’Or des Templiers, ouvrage dans lequel il expose la clef de voûte de la plupart de ses recherches. Humaniste, de grande générosité, Maurice Guinguand avait, avec ses livres, ouvert une porte sur l’éternel présent et sur bien des chemins de la Tradition.

Une publication d’un article inédit de Maurice Guinguand a été réalisé par la revue Arcadia, pour son numéro spécial en juillet 2002

Photo Maurice Guinguand - © Agence Martienne / Michel Moutet.

* * *


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.