Elyan COHIN de CONDÉ

Elyan Cohin de Condé (19 janvier 1935 - 4 septembre 2007). Elyan Cohin de Condé faisait partie des meilleurs spécialistes de l’hermétisme occitan, fin connaisseur des mystères de la Provence, il était notamment intarissable sur la généalogie de Marie-Madeleine. Notre première rencontre, chez lui à Manosque date du mois de mai 2000. Nous avions évoqué alors, tout au long de la journée, les figures de Giono et d’Élémir Bourges, tous deux manosquins, le mystère Fulcanelli qui le passionnait, et surtout Théopolis et la fabuleuse épopée de la sainte famille en Provence. Une carte de géographie pointée sur le mur de son appartement, il expliquait de façon amicale et volubile les différents trajets supposés de Madeleine en Provence, de Joseph d’Arimathie aussi pérégrinant avec le Graal, de Ganagobie jusqu’à Glastonbury... La Géographie Sacrée avait pour Elyan valeur de science exacte et ses envolées pour tous ces sujets ésotériques étaient véritablement extraordinaires. Michel Moutet lui a rendu un hommage mérité sur le WebZine de La lettre de Thot, numéro 56.

>[LDTHOT 56]

* * *


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.