Accueil du site > Le Blog > 17/2/2011 [VADE RETRO...]

17/2/2011 [VADE RETRO...]

Certaines personnes ont vraiment de drôles d’idées et Internet a ce merveilleux avantage de mieux les faire connaître. Certes, Benoît XVI a invité les prêtres à embrasser la modernité et donc à tenir des blogs et à y maintenir une stricte « netiquette » chrétienne, mais voilà qu’un hurluberlu a créé une application pour iPhone qui sert à la confession ! Fini le confessionnal sombre, fini le récit honteux par le menu de toutes les péchés qui ont encombré la vie de tous les jours, fini enfin les regards reprobatifs du prêtre qui, lui, sait que vous êtes incapables de vous retenir devant un bocal de Nutella… ou pire…

Maintenant, il suffit de le dire dans votre iPhone et tout est réglé, et lui n’en a rien à faire que votre goût immodéré pour le Nutella dépasse les bornes de la gourmandise moyenne. Bon, je vous rassure aux dernières nouvelles, le Vatican aurait déclaré que ce genre de confession n’est pas valable puisqu’il n’y a pas de prêtre pour vous absoudre. Mais si on imagine un call-center avec une ribambelle de prêtres recevant les messages de confession et absolvant le pécheur, cela pourrait marcher, non ?

Les musulmans sont bien plus en avance dans ce domaine : ils ont déjà un forum animé par des théologiens de l’université d’Al-Azhar dans lequel des fidèles peuvent anonymement poser des question concrètes de la vie de tous les jours et demander aux autorités religieuses de les guider dans leur conduite dans le respect total de la religion. Et une interview d’un de ces théologiens montre une imprégnation de la modernité dans leurs réponses que je trouve tout à fait admirable. Point de sentence définitive qu’on imaginerait parfois issue des années les plus sombres du haut moyen-âge. À un homme qui demandait la conduite à suivre après avoir eu une relation extra conjugale, il était recommandé de se repentir, c’est une bonne idée, mais aussi de s’assurer qu’il n’avait pas transmis de maladie vénérienne à sa femme légitime ! Beau contre-exemple des idées reçues nauséabondes au sujet de l’islam qu’on sent monter de ci de là, et une attitude dont on pourrait peut-être s’inspirer au Saint-Siège.

>[Ze Blog]