Accueil du site > Le Blog > 28/2/2011 [CRYPTOZOOLOGIE]

28/2/2011 [CRYPTOZOOLOGIE]

"Nessie" - Le gentil monstre voyageur du Loch Ness, fait reparler de lui (d’elle ?)... mais cette fois-ci en Angleterre... « C’était pétrifiant et nous avons pagayé immédiatement en arrière jusqu’au rivage, raconte Tom Pickles au Telegraph... « C’était comme un énorme serpent ». Encore bouleversée, Sarah Harrington, affirme avoir vu le cousin du monstre du Loch Ness sur le lac Windermere, dans le parc national du comté de Cambrie en Angleterre. Elle serait tombée nez à nez avec la mystérieuse créature alors qu’elle faisait du kayak avec son équipe de CapGemini. Une apparition de 20 secondes, juste le temps pour Tom Pickles, le compagnon de Sarah, de dégainer son téléphone et de prendre le cliché d’une forme qui émergeait tout juste des profondeurs.

« Bownessie », le cousin du monstre du Loch Ness

« C’était pétrifiant et nous avons pagayé immédiatement en arrière jusqu’au rivage, raconte Tom Pickles au Telegraph. Au premier coup d’œil, j’ai cru que c’était un chien et j’ai ensuite vu que c’était beaucoup plus gros et que cela bougeait très vite, à peu près 10 mph (environ 16 km/h) ».

Le jeune homme affirme que l’animal faisait la taille de trois voitures. « Chaque bosse bougeait en ondulant et il nageait vite, ajoute t-il. Sa peau était comme celle d’un phoque mais sa forme était complètement anormale – ça ne ressemble à aucun animal que j’ai déjà vu. »

Avant Tom Pickles et Sarah Harrington, huit personnes ont déjà déclaré avoir aperçu « Bownessie », un cousin de Nessie, le monstre du Loch Ness, au cours des cinq dernières années. Et selon le Telegraph, cette nouvelle photo du “monstre" correspond à la description qu’en avait fait Steve Burnip en 2006. « Je suis vraiment content que quelqu’un ait finalement réussi eu une bonne photo de lui », a commenté ce journaliste. « Je sais ce que j’ai vu et cela m’a choqué. Cela avait trois bosses et la ressemblance est troublante entre [cette photo] et ce que j’ai vu il y a cinq ans »

Info, canular ou vue de l’esprit ?

Étonnante déclaration lorsque l’on voit la qualité de la photo et la forme qu’on ne peut qu’apercevoir. Le laboratoire photo Farnell’s, à Lancaster a par ailleurs déclaré : « ça ne ressemble pas à une vraie photo mais, parce que cela a été pris par un téléphone, la taille du fichier est trop petite pour réellement dire s’il a été modifié avec Photoshop ou non ».

En attendant, comme pour le monstre du Loch Ness, les sceptiques se font nombreux. Comment une créature d’une telle taille peut exister et rester dissimulée dans un lac de 17,7 kilomètres de long ?

Certains pensent qu’ils pourraient s’agir d’un autre animal comme le poisson-chat, dont la taille serait exagérée par ceux qui croiseraient son chemin. D’autres croient tout simplement à un canular, régulièrement réexploité pour attirer les touristes. Des curieux qui, fascinés par cette histoire de monstre, auraient tendance à voir une créature suspecte à la moindre chose aperçue dans l’eau… et réalimenteraient ces rumeurs, qui couraient déjà au VIème siècle autour du Loch Ness...

Jacques Erlich / Ze BLOG > source Sud Ouest