Jean-Marc ROLLAND – La Fusion nucléaire chez les SIMPSON

« Ne vous inquiétez pas, je ne ferai pas exploser Brooklyn. »

Mark Suppes

Un petit futé ce Mark Suppes, qui n’a rien trouvé de moins que de construire un mini réacteur nucléaire dans son garage, en plein Brooklyn… à partir de pièces détachées sommaires achetées sur E-bay… !

Il rejoint ainsi le petit club très fermé des Mike Giver de la fusion atomique…

Il y avait la musique de « Garage » comme Sigue Sigue Sputnik – pour exemple, et pour les plus néophytes en la matière… >Love Missile F1-11 (uncensored)…

Il y aura désormais la « fusion nucléaire de garage », … pourquoi pas ?

En attendant… c’est plutôt la centrale de Fukushima qui aurait besoin d’un bon « plombier »…

Jean-Marc Rolland – pour les Chroniques de Mars, avril 2011.

« Lorsque j’ai découvert sur YouTube une conférence sur la fusion nucléaire donnée par Robert Bussard lors d’un Google Talk en 2006 , j’étais entrepreneur depuis dix ans. Tout ce que j’avais tenté de mettre en place avait échoué au fil des années. Je ne cherchais pas spécialement à me lancer dans un nouveau projet mais j’étais curieux et bien disposé. En l’écoutant j’étais fasciné : il parlait d’énergie nucléaire abondante, propre et à faible coût. Sa méthode s’opposait non seulement à la fission tout en divergeant des recherches actuellement en cours dans le domaine de la fission. Tout ce qu’il disait m’a semblé vraiment plausible. Même si à ce moment là je n’y connaissais strictement rien en physique, son discours faisait sens. J’y ai vu la première idée véritablement excitante dans le domaine de l’énergie. »

Mark Suppes Voir l’article en langue française sur le site d’owni.fr. //

Et une interview de Mark Suppes sur Videocafé //

* * *


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.