R. BOURGUIGNON – Aperçus sur le Grand Œuvre Alchimique #1

La pratique de l’alchimie opérative dans la voie de l’Antimoine, telle que la préconisaient les anciens adeptes, demande assurément un connaissance approfondie des textes alchimiques, mais aussi la réalisation de tours de main et un savoir-faire précis et sans équivoque que seule une longue et patiente ascèse devant le fourneau, au laboratoire, et sans aucun doute face à l’oratoire permet de prudemment, sans heurts, d’approcher à l’aune de centaines d’heures de veilles passées devant les piles entassés de livres lus et relus - devant les matras fourbus et les cornues emplies de rosée de mai en attente d’altérité. Aubes et aurores se confondent maintenant petit-à-petit, tant le temps à l’horizon qui s’enfuit n’a de prise devant la sagesse du philosophe de la Nature. Eugène Canseliet, fit une œuvre littéraire d’envergure, intemporelle, et il est toujours lu aujourd’hui avec la même considération. Celle d’un maître qui sut préserver un mystère inviolable, celui de l’adepte Fulcanelli, tout en entreprenant de léguer à la postérité le sel de sa connaissance – Œuvre littéraire qui fut aussi, sans aucun doute, son Grand Œuvre.

Le Maître de Savignies eut peu de disciples, R. Bourguignon fut de ceux-là. Les recherches de cet alchimiste s’étalent sur une durée de quarante années de labeur. Nous publions aujourd’hui pour les Chroniques de Mars, grâce à son amicale sollicitude, quelques photos choisies de certaines étapes du Grand Œuvre.

Les Chroniques de Mars - Mai 2011.

Photos R. Bourguignon ©

Le fourneau de l’alchimiste ou « athanor », de l’arabe al-tannur, il est le four du feu immortel dans lequel se prépare ardemment au sein du creuset les matières en devenir.

Préparation de la coulée. L’expérience, le tour de main et bien des paramètres connexes tels que la nature du temps, l’orientation du lieu, la géobiologie du site et pour certains alchimistes l’astrologie, en tant que science hermétique, sont de nature variable permettant des résultats de différentes forces et factures.

Série de régules étoilés. La qualité des étoiles obtenues, ainsi que la nature striée en vannerie que l’on retrouve parfois sur les flancs du régule lorsque celui-ci est optimisé par certains paramètres essentiels sont des juges de paix promettant une suite favorable à l’entreprise en cours… Les étoiles, pour les plus réussies, sont à cinq, six ou huit branches, Canseliet les évoque dans ses textes, elles montrent la voie à suivre, du chemin de saint Jacques au compost de Dieu.

Conjonction-séparation Mars-Antimoine. On peut distinguer sur la photo les particules embryonnaires de l’or astral incrustées à la surface de la partie réguline après le coup de marteau fatidique. Il faut pour se faire avoir le tour de main bien ferme et des conditions de travail parfaites.

R. Bourguignon © et les Chroniques de Mars - 2011

@ suivre...

* * *

THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.