Accueil du site > Catalogue > Hermetica > La Table d’Émeraude

La Table d’Émeraude

La Table d’Émeraude est sans aucun doute le texte sacré le plus important du corpus alchimique. Il en est à la fois le socle charnel et la clef de voûte céleste d’un système hermétique immémorial qui prend ses racines occultes dans la plus Haute Antiquité égyptienne pour sourdre, en notre temps d’abondance, avec une vivifiante fraîcheur jusqu’aux extrémités ensoleillées de nos consciences. Heinrich Khunrath, l’érudit médecin rosicrucien et alchimiste allemand avait parfaitement compris dans son Amphithéâtre de la Sagesse Éternelle à quel point la Table d’Émeraude résumait absolument, en quelques mots choisis, toute la synthèse de la sapience antique. Le document inédit que les éditions Arqa publient aujourd’hui est une correspondance privée d’Eugène Canseliet à l’un de ses amis, écrit autour de l’année 1948, il comporte exactement six feuillets calligraphiés à la plume Sergent-Major et intitulé « la Table d’Émeraude ».

VOIR L’ARTICLE de PRÉSENTATION de Cédric MANNU sur le WEBZINE des Chroniques de MARS //

Il s’agit ici pour le Maître de Savignies de donner son expertise érudite de ce texte fondateur au regard de l’Alchimie pérenne, œuvre cardinale qu’il nomme lui-même comme étant « le Grand Arcane Philosophal ». Eugène Canseliet profite ainsi de l’occasion qui lui est donnée par l’entremise de ce texte, d’approfondir grandement les connaissances du chercheur en alchimie, notamment en soulignant le rôle du vitriol, qu’il soit romain ou bleu, permettant l’obtention des émaux et la préparation du mariage d’Aphrodite et d’Arès au sein de l’Antimoine. Pour sa part, Cédric Mannu, biographe d’Eugène Canseliet, conjoint dans ce nouvel ouvrage une présentation savante à la fois de la Table d’Émeraude, en tant que document historique, la correspondance alchimique inédite d’Eugène Canseliet et, ajoutant aux mânes des grands philosophes, de Basile Valentin à Louis Boutard, nous propose une lecture aussi attentive que subtile de ce si beau texte qu’est la Table d’ Émeraude…

LA TABLE D EMERAUDE

Prix : 15.00 €

52 pages - Hors collection Grand Format 18 x 27 cm - Tirage limité.

(extrait - 1)

« Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable : Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; par ces choses se font les miracles d’une seule chose.

Et comme toutes les choses sont et proviennent d’UN, par la médiation d’UN, ainsi toutes les choses sont nées de cette chose unique par adaptation. » La Table d’Émeraude est l’un des textes fondateurs de l’Alchimie, et parmi les plus anciens. On veut qu’il remonte à la Haute Antiquité égyptienne, et sa traduction parvenue par le biais de sources arabes ne dément pas forcément cette hypothèse.

Il ne saurait être question dans cette présentation de prétendre donner l’intégralité du sens alchimique et alphysique de la Table Isiaque – quand un Louis Boutard y a consacré plus d’une centaine de pages, sans compter les milliers nécessaires à la compréhension des opérations de Haute Physique que pratiquaient les Égyptiens. Toutefois, le voile sera levé sur un certain nombre d’opérations élémentaires de manipulation de l’aether en guise d’apothéose après avoir décortiqué le texte inédit qu’Eugène Canseliet lui a consacré.

Il n’est plus besoin de présenter Eugène Canseliet, et le lecteur pourra se familiariser avec le disciple de l’Adepte Contemporain Fulcanelli, dans la biographie que je lui ai consacrée aux éditions ARQA.

Cédric MANNU – « La Table d’Emeraude » (Arqa ed. extrait - 2011).




Mise à jour par W&B CREATION | | Plan du site | Conditions générales de vente | Réalisation www.8iemeclimat.net