Les carnets de L’Arbresle - Numéro 6 – Pauline Jaricot – Amour et Foi

Les carnets de L’Arbresle // Avec ces « Carnets de L’Arbresle », nous inaugurons une nouvelle collection dont le but affiché est de cheminer à pas comptés sur les traces à demi effacées des mystiques chrétiens que nous aimons, ces « marcheurs de Dieu » et ces « envoyés du Ciel », si incroyables dans leurs destinées, tous illuminés de grâces aux feux du soleil. Nous voulons aussi avec ces cahiers vous faire découvrir de près tant en images d’époque, gravures anciennes et cartes postales surannées, qu’en clichés modernes pris sur le vif, des aspects oubliés ou encore ignorés des lieux de mémoires importants ou gravitèrent, parmi les hommes et les étoiles, ces personnages hors du commun que nous allons maintenant évoquer ensemble au cours de nos différents voyages dans toutes les régions françaises où ils affichaient leurs ministères…

Les éditions ARQA

Créations originales - Tirages numérotés à 50 exemplaires - Illustrations Thierry E. Garnier.


Carnet No 6

COMMANDER LE LIVRE

Sur la colline qui prie.

« En m’abandonnant à vous, Seigneur, je souscris à mon véritable bonheur ; je prends possession de mon seul vrai bien. »

Pauline Jaricot

Le tumulte urbain s’est mué en un lointain ronronnement. Lyon, la ville aux deux fleuves, s’étale à nos pieds. Immense, tentaculaire. Elle paraît s’étendre jusqu’aux Alpes, dont les sommets immaculés barrent l’horizon, du côté du levant. L’automne a teinté d’or les frondaisons du parc juste en contrebas, entre la ville et nous, où piaille tout un bataillon de moineaux. Un choucas lance son cri perçant du haut des tours de la blanche basilique, vers laquelle se dirigent des pèlerins récitant des Litanies, indifférents à la meute jacassante d’un car de touristes japonais. Dans la nef les flammes de centaines de cierges portent vers le Ciel les prières des fidèles. Leur odeur se mêle à celle des marrons grillant sur le brasero d’un marchand ambulant.

Nous sommes à Fourvière, colline emblématique de Lyon, sur laquelle se dresse la célèbre basilique dédiée à la Vierge, construite par l’architecte Pierre Bossan. L’œuvre de sa vie, parachevée par son disciple et successeur Sainte-Marie Perrin. Ouverte au culte en 1896, la basilique n’est là que pour accueillir les foules immenses venues implorer la statue miraculeuse de la Vierge noire, installée en 1586 dans la trop petite chapelle voisine. Une chapelle remontant au XIIe siècle, détruite lors des guerres de religion, reconstruite à la fin du XVIe siècle, agrandie en 1740. En 1852 un haut clocher, surmonté de la célèbre Vierge dorée de Joseph-Hugues Fabisch, est venu remplacer le petit campanile primitif.

C’est ici même que s’élevait le forum de la cité romaine de Lugdunum, capitale des Gaules, fondée très précisément le 10 octobre de l’an 43 av. J.-C. sur ce plateau dominant le confluent du Rhône et de la Saône. De ses berges une voie en forte déclivité donnait accès à la cité. De belles maisons, comme les aimaient les Romains, ne tardèrent pas à se construire en bordure de cette route. C’est dans l’une d’elles que serait né Ponce Pilate, aux alentours de l’an 20 av. J.-C. Aujourd’hui l’ancienne voie romaine est devenue la montée Saint-Barthélemy. C’est de fait la plus vieille rue de Lyon encore ouverte à la circulation automobile. Elle permet de gagner la colline de Fourvière depuis la place Saint-Paul, pôle nord de ce beau quartier du Vieux Lyon, préservé et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le promeneur ne craignant pas de gravir à pied cette côte à 12 % pourra savourer les vues successives offertes sur la ville et son environnement. Le promeneur moins courageux prendra le funiculaire – la ficelle comme disent les Lyonnais – de Saint-Jean à Fourvière, d’où il pourra s’engager dans cette montée, mais dans le sens de la descente. Nos deux promeneurs ne pourront que marquer une pause pour admirer l’élégante demeure Renaissance, dont les fenêtres à meneaux en pierres dorées contrastent avec l’éclatant crépi blanc, qui se dresse au numéro 42 de la montée Saint-Barthélemy. Cette maison fut habitée au XIXe siècle par la fervente mystique Pauline Jaricot. Elle est aujourd’hui ouverte au public désireux de découvrir son histoire.

(...)

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 6 (extrait) - Pauline Jaricot – Amour et Foi

A LIRE ÉGALEMENT //

Les Enseignements oraux de M. Philippe de LYON


6 NUMÉROS PARUS

Cette collection a pour but de vous faire découvrir les lieux de mémoire des grands mystiques chrétiens vous y retrouverez : des Conseils pratiques // des Infos utiles // Une bibliographie // Contacts // Itinéraires et plans, etc.

Sur les traces des Guérisseurs spirituels et des marcheurs de Dieu.

Autour de Monsieur Philippe de Lyon, les éditions Arqa proposent une collection pour tous ceux qui aiment porter leurs pas sur les traces des mystiques chrétiens, des « marcheurs de Dieu » et des guérisseurs spirituels… Que ce soit Benoit Joseph Labre, Jean-François Régis, François Schlatter, mais aussi tous ceux qui ouvrent la voie, à leur manière en guérissant les pauvres, les plus humbles et les déshérités. Jean-Marie Vianney, le futur curé d’Ars, ne découvrit-il pas ce qui allait devenir son village au bout d’une longue marche et, rencontrant un petit berger, eut cette phrase mémorable : « Tu m’as montré le chemin d’Ars, je te montrerai le chemin du ciel... ».

PARUS - Nos 1 à 6

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 1 - L’Arbresle – Le Clos Landar Les carnets de L’Arbresle - Numéro 2 - Schlatter à Ebersheim Les carnets de L’Arbresle - Numéro 3 - Cyprien Vignes de Vialas Les carnets de L’Arbresle - Numéro 4 – Loisieux – Les Rubathiers Les carnets de L’Arbresle - Numéro 5 – Le curé d’Ars et Philippe de Lyon Les carnets de L’Arbresle - Numéro 6 - Pauline Jaricot – Amour et Foi

A PARAITRE - Nos 7 à 12

Les carnets de L’Arbresle - Numéro 7 - Les guérisons du curé d’Ars Les carnets de L’Arbresle - Numéro 8 - Monsieur Philippe à la Tête d’Or Les carnets de L’Arbresle - Numéro 9 - Benoît Joseph Labre – Le vagabond de Dieu Les carnets de L’Arbresle - Numéro 10 – Saint Jean-François Régis – Mission Évangile Les carnets de L’Arbresle Numéro 11 – Saint Vincent de Paul - Apôtre de la charité Les carnets de L’Arbresle - Numéro 12 - Bruno Groening – Miracles et guérisons

JPEG


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.