Thierry E GARNIER - Une photo inédite d’André Savoret

C’est par l’entremise de notre ami Gil Alonso-Mier que nous avons pu avoir l’aimable autorisation de publication de cette photographie inédite d’André Savoret. On la retrouvera présente dans l’édition de « Qu’est-ce que l’Alchimie ? », d’André Savoret, publié chez Arqa en 2008.

Ce remarquable texte de cet astrologue et alchimiste hors pair de la première moitié du XXe siècle est un ouvrage non seulement aisé d’abord mais aussi extrêmement précieux, car il pose d’une manière rarement aussi égalé dans la littérature alchimique, tous les fondamentaux qui font de cette « sainte science » non seulement une théologie hermétique mais aussi une pratique parfaitement « réservée », uniquement à ceux qui se sentent investi d’une telle mission divine, autrement dit aussi légère… que l’enclume d’Héphaïstos – et aussi lourde qu’une plume de l’oiseau Bâ sur la balance de Maât…

ANDRE SAVORET (1898-1977)

André Savoret, fut tour à tour, druide, astrologue, alchimiste, mystique chrétien, écrivain et poète, il fut également passionné par le magnétisme et les guérisons - ne se disait-il pas disciple inconnu de Maître Philippe de Lyon (1849-1905). Comme nous l’écrivions dans notre postface à La Nuée sur le Sanctuaire, « toute l’œuvre d’André Savoret est traversée par un trait d’union constant entre la tradition primordiale et les évangiles », il donne certainement avec ce Qu’est-ce que l’Alchimie ? la quintessence d’une réflexion poussée à son ultime feu, en vingt-deux courtes citations lapidaires - d’une exceptionnelle authenticité. Toute la foi illuminée, et l’amour d’un véritable adepte résonnent ici parfaitement dans ce court opuscule, comme par échos successifs, ondes de chocs magnifiées puis réverbérée, pensées et surtout éprouvées, comme venues du plus haut de l’empyrée, là où seuls œuvrent les anges ailés, ceux sans qui l’Alchimie pérenne ne peut même s’envisager.

En contrepoint, l’hyperchimie de Jollivet-Castelot fait bien pâle figure. Toute la mystique chrétienne - rosicrucienne donc - à l’ombre d’Elie Artiste, à travers son cortège de silhouettes en gloire (pas toutes citées certes, mais bien présentes), de Boehme à Eckartshausen, viennent visiter en hâte la symbolique prose d’un Savoret en verve de confidences.

De cet « art de faire de l’or », si terriblement pathétique et si magnifiquement incompris, André Savoret en quelques formules incandescentes transmute ici, ô combien, en ce Qu’est-ce que l’Alchimie ? toutes les terrestréités de la science pontifiante et du monde de l’occultisme, de ses chemins de perdition, en une Pierre philosophale réduite à ces simples mots. Quelques mots de lumière pure - et c’est tout.

Mais en faut-il plus, véritablement, pour célébrer l’Alchimie ?

Thierry E Garnier - Extrait de la préface à Qu’est-ce que l’Alchimie ? d’André Savoret

THESAVRVS // Agape – Apatheia - Bibliothèque de Nag Hammadi – Cagliostro – CHRIST – Christianisme - Clément d’Alexandrie – Divinité - Église intérieure - Evagre le Pontique - François Schlatter – Gnose – Gnosis – Hypostase – Kabbale - La Nuée sur le Sanctuaire - Les Envoyés du Ciel - Loisieux – Mandéisme – Manichéisme – Néoplatonisme – Origène - Philippe de Lyon – Praktiké - Salut de l’âme - Symbolique Martiniste //

JPEG


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.