Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[ Ze Insider of MARS - Space Time - SF - UFOLOGIE - Objectif MARS (...) > CROP CIRCLES, SINKHOLES et MÉTÉORES - À l’aube des signes des Temps

CROP CIRCLES, SINKHOLES et MÉTÉORES - À l’aube des signes des Temps

Crop circles des fakes aux origines surnaturelles.

« Si nous attribuons les phénomènes inexpliqués au hasard, ce n’est que par des lacunes de notre connaissance. »

Pierre Simon de Laplace (1749-1827)
Mathématicien, astronome et physicien français.

Encore plus fort que les agroglyphes ou « crop circles » en anglais, les Sinkholes ou « trous d’évier », ne cessent de par le monde de se propager dans un silence de mort, provoquant tout autant la peur légitime des citoyens touchés que la stupéfaction la plus profonde.

Historiquement et physiquement, on ne sait toujours RIEN des crop circles, si ce n’est la version officielle : deux fantasques anglais (Doug Bower et Dave Chorley) qui parcourent le monde avec des planches en bois et trois bouts de ficelles pour réaliser, en quelques heures - en pleine nuit - ces majestueux graphismes champêtres (et "radio actifs") au nez et à la barbe de la maréchaussée britannique et planétaire. Bien sûr quelques amateurs s’essayèrent bien plus tardivement pour démontrer l’aspect infondé de ces manifestations spectaculaires quasi spontanées, mais il fallait bien trouver une "explication" à tout cela... Chronologiquement c’est en 1990 que les services secrets du gouvernement britannique ont tenu une réunion très discrète pour débuter une campagne de diffamation et de désinformation active envers les agroglyphes et les tenants d’une théorie extraterrestre ; la confusion organisée qui s’ensuivit marqua un repli stratégique très important chez les rares scientifiques habilités à analyser sans concession le phénomène (1).

Les crop circles sont apparus, pour la période moderne, au milieu des années soixante, même si des cas avérés semblent avoir été rapportés dès le XVIe siècle. L’idée qu’il puisse s’agir d’expérimentations militaires ne résiste pas à l’examen lorsque l’on observe de près la configuration anormalement "pliée" et parfois même "tressée" des céréales en question… (Le cas de figure de quelques personnes isolées agissant de nuit - dans des lieux choisis - est encore plus improbable, même si des films furent réalisés à contrario, pour invalider la thèse surnaturelle). Ajoutons au passage, non sans ironie, que l’on ignorait que les armées modernes anglo-américaines, et autres, plus aptes à manier des drones de combat ou des missiles tactiques sol-air étaient aussi des adeptes de Picasso, et que des crop circles disséminés de par le monde, pouvaient aussi être des armes "de destruction massive"... De qui se moque-t-on ? Les scientifiques « sérieux », quant à eux, expliquent qu’il ne peut s’agir de phénomènes naturels, sachant que parfois, in situ, les taux de radioactivité anormaux qui ont pu être constaté sur place sont en réalité tout à fait inexplicables.

Le crop circle dit de : « Stonehenge » (The Julia Set), du 7 juillet 1996, survenu en plein jour et en quelques minutes restant à ce jour un des plus beaux mystères à élucider, en la matière… Il est vrai par ailleurs que les médias traditionnels, journalistes d’investigations de TV et radio, ne font pas un forcing inconsidéré pour enquêter durablement auprès des gouvernements et des militaires concernés, et ce avec des moyens substantiels, pour en savoir un peu plus sur ces mystères hors de portée de la pensée scientifique humaine.

Pour les sinkholes, phénomènes eux aussi quasiment passés sous silence par les médias conventionnels, aucune explication globale n’est avancée non plus. Ce dont on est bien certain c’est que - comme pour les crop circles - aucun scientifique interrogé de par le monde n’est capable d’avancer ne serait ce que le début de la moindre explication plausible, si ce n’est les habituelles considérations géologiques, propres aux « dolines » bien connues et qui concernent principalement les infiltrations d’eaux dans la roche calcaire. – Mais nous sommes loin ici d’une vision concertée à l’échelle planétaire, globale donc et surtout relative à une identification temporelle.


Sinkholes The Groundbreaking Truth


La première curiosité, tout comme pour les crop circles d’ailleurs, c’est bien que ces sinkholes sont tous apparus très rapidement ces derniers temps et en très grand nombre, partout de la même manière sur toute la surface de la planète, des confins de la Chine, aux USA, en passant par des contrées les plus exotiques…

Les sinkholes ou la revanche de la Terre.

« Le Monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. »

Albert Einstein

Aux USA, une hypothèse loin d’être saugrenue a été envisagée cependant, elle serait en relation avec la fameuse zone sismique de New Madrid en pleine réactivation (qui relègue la faille de San Andreas, située en Californie, aux… oubliettes), en effet des gigantesques bulles de méthane, très enfouies sous la couche terrestre, aurait été éveillées, dans cette partie du monde, par les forages profonds américains permettant d’éclater les roches pour en récupérer les gaz de schistes… Or, comble de malheur, en surface, tous les pipelines des USA convergent eux aussi vers cette faille, et pas moins de 15 centrales nucléaires se trouvent, elles aussi, juste au dessus de ladite superficie… qui couvre quand même près d’un bon tiers des USA...

On a tout lieu alors d’être fortement inquiet, pour le moins, pour la civilisation avancée qui a exterminé toutes les nations indiennes en quelques décennies… Certains observateurs mystiques voient d’ailleurs en cette possible intervention « divine », à venir, envers la première puissance financière mondiale qui a brillé ces dernières années par son altruisme et sa générosité envers les populations déshéritées, une sorte de « jugement » anticipé. Comme un laboratoire de ce qui adviendra, un jour, à l’échelle de la planète dans des temps plus ou moins proches… quand se feront entendre les trompettes des anges et les cavalcades des quatre cavaliers de l’Apocalypse. Mais nous sommes bien sûr, ici, dans des métaphores littéraires et rhétoriques que ne cautionnent que les "illuminés".

En tout état de cause, les éléments d’un tel scénario, en capacité d’advenir à court terme aux USA, seraient également une raison objective qui aurait permis, en cas de loi martiale, aux camps de concentrations de la FEMA de pouvoir surgir de l’ombre sans aucune visibilité démocratique… Et ce, afin de pouvoir gérer en silence une crise majeure d’une ampleur sans précédent à l’échelle de la planète. Ces comportements déviants et inattendus de la croûte terrestre pouvant causer, outre des trous atteignant plus de 100 mètres de profondeur, un petit peu partout à la surface des continents, mais aussi semble-t-il par ondes de chocs successives, via des glissements plus profonds, des tsunamis, comme celui qui ravagea Fukushima et ses environs en mars 2011, sans oublier les séismes récents provoquant des alertes tsunamis survenus le même jour, à différents endroits du globe comme ceux du 23/24 mai 2013 : aux îles Tonga (magnitude 7,4), aux îles Sakhalin (8,2) et en Californie du Nord (5,7).

En outre, selon certains auteurs au fait de ces particularismes géologiques il faut voir dans les déséquilibres magnétiques associés aux tremblements terrestres et autres sinkholes, hormis les pollutions évidentes, une des raisons plausibles du décès de milliers d’animaux de par le monde, d’oiseaux et des dizaines de milliers de poissons et mammifères marins échoués, sans raisons connues, sur les rives de nos contrées, morts.

Des météores à l’ultime Athanor.

Reste à déterminer pour conclure, pourquoi, alors que le climat de la terre "semble" indéniablement se réchauffer, et ce malgré l’avis divergents d’experts confirmés - il s’agit en réalité d’un "dérèglement" peu compréhensible de certains paradigmes de la galaxie, beaucoup plus que d’un effet purement planétaire - aucun scientifique digne de ce nom ne valide d’ailleurs aujourd’hui les explications avancées ces dernières années au sujet des problématiques gaz à effet de serre…

Néanmoins, à très court terme, loin de se réchauffer la Terre, par effets induits, et suite à l’effondrement programmé de la circulation thermohaline (circulation des courants chauds du Gulf Stream) risque au contraire de se refroidir dans des proportions inconcevables pour l’humanité, récemment, un rapport secret du pentagone prévoyait en réalité un nouvel âge de glace à venir pour les prochaines décennies (3).

Pourquoi alors, comme des sacrifices plutoniens, de tels dysfonctionnements en surface du "magma terrestre" ? Des trous noirs venus des entrailles de la terre, offrent aux regards des hommes un paysage d’outre-tombe. Pourquoi ces apparitions, venues des enfers, ces soudains effondrements de « cavités circulaires » partout dans le monde ? On dirait que la terre crie du tréfonds de son âme, pour mieux faire entendre son désespoir venu du fond des âges, et happe au passage toutes velléités de révolte. Le réveil des volcans aussi, comme celui du volcan Copahue, au Chili, qui marque un point névralgique au sud de la cordillère des Andes... Pourquoi également des manifestations de plus en plus incroyables comme ces pluies de météores se trouvent-elles selon nous, et d’une certaine manière, en résonance comme un signe des temps avec toutes ces aberrations telluriques (4) ?

Pourquoi, par milliers, ces morts d’animaux incompréhensibles et ces dérèglements climatiques de plus en plus caractérisés, telle récemment la tornade d’Oklahoma City et à El Reno qui est la tornade la plus importante jamais enregistrée par les services météo américains ? En moyenne, 1 200 tornades balaient le monde chaque année... Ce chiffre augmente toujours un peu plus au fil du temps et la violence des éléments, vents, pluies, cyclones, tornades..., va de pair.


BREAKING NEWS // OURAGAN HARVEY // HOUSTON TEXAS 2017


Pourquoi, dans le même temps, l’apparition de pandémies aussi spectaculaires qu’équivoques, comme celle du virus - devenu volatil - H7N9, dont la transmission à l’humain vient d’être confirmée. Quant à la pollution atmosphérique, elle a atteint pour exemple en Chine, cette année au mois de mai 2013, des niveaux 40 fois supérieur à la normale, au point tel qu’il faisait nuit noire en plein midi à Pékin ce mois-ci...

Des questions sans réponses scientifiques globales mais pas sans fondements métaphysiques...

Alors pour tout dire vers où, ou plutôt vers quoi, se dirige le karma de la Terre ? Et pour quelle raison l’humanité tout entière observe-t-elle ce déni de réalité – une matérialité de lumière portant en son sein un monde révélé désobscurci de tout voile ? La seule démence possible et admissible, pour l’être comme pour la race, réside dans l’idée paradoxale que de la connaissance de l’abîme naît l’aveuglement de la raison. Dans cet angle mort de la conscience éternelle se love en dernier recours une infirmité ancestrale et reptilienne, une impuissance forcenée qui érige en gloire le « syndrome de Cassandre » en statue de sel.

Au final, il faut toujours tuer le messager, quand l’heure sonne et que trépassent dans les limbes les météores en feux.

Tornades > Oklahoma et Russie - Météorites > Russie, ile de Chypre et Taïwan - (Mai 2013).

Un testament dans la Matrix

« Les signes qui vont et viennent sans cesse et toujours dans la nature, dans le cosmos, dans tout ce qui entoure l’homme et dans l’homme lui-même, ne sont pas des signes ordinaires. Voici le temps du discernement. »

Luz de Maria

Des météores observées de plus en plus souvent sur tous les continents, chutent de concert quand l’aigle du monde replie les nuages des cieux pour laisser apparaitre sur la nappe étoilée tous les signes du zodiaque.

Mais il doit s’agir-là tout simplement d’un hasard circonstanciel ou d’un « reflet cosmique »… de ce qui se trame « en bas », car selon l’adage hermétique bien connu : tout ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas, pour faire les miracles d’une seule chose…

Les Chroniques de MARS - juin 2013.

* * *

Manuscrit en illustration ci-dessus, un extrait de l"Aurora consurgens, calligraphiée et enluminée en 1450.

(1) Tout comme pour le site Reopen 9/11, un site internet objectif de débunking des thèses avancées par les gouvernements occidentaux, notamment britannique, selon lesquels les crop circles sont des supercheries d’origine humaine, serait particulièrement intéressant à mettre au jour.

(2) (Sans parler de la comète ISON, dont nous vous avions parlé en décembre 2012 > Cf. Emmanuel RIVIÈRE - 2013 – ISON - La comète du MILLÉNIUM).

Voir également l’article d’André Barbault // "Témoignage d’une chute annoncée", sur les K2Mars numéro 1 - 17 janvier 2010.

(3) Pour une explication simplifiée de ce phénomène voir l’excellent film de
Roland Emmerich, sorti en 2004, Le Jour d’après (The Day After Tomorrow).

(4) La NASA, sans en avoir donné les informations de façon officielle, a identifié une pluie de météorites s’abattant sur la terre pour septembre 2019, les plus grosses de ces météorites font 12 et 28 Km de diamètre. Les conséquences pour la planète seront alors fatales, si ce scénario catastrophe est bien validé dans les prochains mois.

Sur le phénomène OVNI, voir l’article :

ZE INSIDER OF MARS // 27 SEPTEMBRE 2010.

Popocatepetl - Mexique, novembre 2012.

Le MYTHE de L’AGGARTHA et le Roi du MONDE

"Voyage au centre de la Terre"... à la recherche de la fabuleuse cité interdite de l’Aggartha et de la connaissance cachée au sein de la Terre creuse. La Cité souterraine aux mille noms, résidence occulte du Roi du Monde selon René Guénon, tel aurait pu être l’objectif rêvé de cette quête du Graal, de ces nouveaux explorateurs partis en expédition en Asie... Il s’agit en fait d’un reportage de National Geographic sur la plus grande cavité naturelle du monde, jamais explorée ; Sơn Đoòng est une grotte de Phong Nha-Ke dans le parc national de Bàng , district Trach Bo, dans la province de Quang Binh, au Vietnam ; (17 ° 27’25 .88 "N 106 ° 17’15 .36" E).

Il y a à l’intérieur un fleuve souterrain qui parcourt toute la cavité aux dimensions jamais vues sur Terre. Une forêt entière tient dans la fabuleuse caverne, vieille de plusieurs millions d’années, la grotte à la capacité de contenir dans sa hauteur la statue de la liberté ou un immeuble de vingt étages ! ... Jules Verne n’aurait pas rêvé mieux... !

* * *

Sommaire - Spécial Fin du MONDE //

Chroniques de MARS - EDITO // En cas d’Apocalypse, relayez l’info par Twitter

Ze Insider of Mars – Apocalypse - Une catastrophe d’origine humaine

Emmanuel RIVIERE // 2013 – La comète du Millénium

Gil ALONSO-MIER // « L’Apocalypse selon Schlatter – 1895 »

Jean-Marc ROLLAND // Calendrier MAYA – L’APOCALYPSE pour l’année 3500

Jacques ERLICH // BUGARACH 2012 – 1230 mètres au dessus de l’Apocalypse


Yves BOSSON // Vues rapprochées sur la fin du Monde

Emmanuel RIVIERE // Une fin sans avenir

Jacques HALBRONN // Prophéties et Généthliomancie

Jean-Marc ROLLAND – Apocalypse - Fukushima et les forces de l’esprit

Thierry E GARNIER // Les quatre cavaliers de l’Apocalypse

Emmanuel RIVIERE // La prophétie d’Akita et le Vatileaks

Ze Insider of Mars // ANONYMOUS – 21 décembre 2012 - 11h 11.

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.