Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[HAUT-LIEUX Magiques & Sacrés] > Chroniques de MARS - Les chambre secrètes de Toutankhamon et la tombe de (...)

Chroniques de MARS - Les chambre secrètes de Toutankhamon et la tombe de Néfertiti

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.


I – La découverte du siècle… après 3 300 ans de mutisme total

« Lord Carnarvon finit par s’impatienter :

... Dites quelque chose, parlez, je vous en supplie.

Que voyez-vous ?

Carter se retourne. Il est pâle. Sa voix était rauque :

... Des choses fabuleuses... ! »


Cette information encore conservée secrète (jusqu’en avril 2016), pourrait bien être la découverte archéologique du siècle !

Un véritable séisme dans le monde de l’Egyptologie a annoncé Hisham Zaazou, le ministre du tourisme en Égypte ! Sans doute la plus grande découverte du XXIe siècle sera annoncée le mois prochain… En effet deux chambres secrètes totalement inconnues et attenantes à la tombe de Toutankhamon pourraient bien abriter la tombe de la reine Néfertiti (1370-1333 avant J.C), épouse du pharaon Akhénaton (père de Toutankhamon) – ou d’une autre reine égyptienne, peut être la reine Kiya, seconde épouse d’Akhénaton, et mère de Toutankhamon.

* * *

Ces deux chambres secrètes abriteraient un fabuleux trésor. Hisham Zaazou a déclaré aux médias internationaux :

« La tombe n’est pas vide. Nous ne savons pas si c’est celle de Nefertiti ou d’une autre femme mais elle est remplie de trésors. Il y a des pierres, des métaux... Il faudra tout analyser à l’aide de caméras spéciales. On en saura plus en avril et on l’annoncera au monde entier. Ce sera un moment historique… »

II – Deux chambres secrètes et un trésor bien gardé


« Si je me trompe, je me trompe !

Mais si j’ai raison, cette découverte

pourrait être la plus grande jamais faite ! »

Nicholas Reeves - Égyptologue britannique

C’est Nicholas Reeves, égyptologue britannique et ex-directeur du « Projet Royal des Tombes d’Amarna » qui est à l’origine de cette découverte stupéfiante qui risque de bouleverser bien des connaissances acquises en matière d’égyptologie.
« Mi-août 2006, Reeves annonce la découverte d’une nouvelle tombe dans la vallée des rois. Il s’agirait d’une découverte effectuée à l’aide d’une étude radar, située tout près de la tombe de Toutânkhamon et nommée provisoirement KV64 (KV pour « King Valley »).

En 2000, Nicholas Reeves déclare que son équipe avait déjà repéré la première chambre secrète lors d’une première étude radar : « En raison du puissant intérêt suscité par la première chambre [...] j’ai conclu que la meilleure option était non seulement de révéler l’existence apparente de cette deuxième tombe, mais aussi son exacte localisation. »

Selon Nicholas Reeves - qui a lancé cette théorie début 2015 après examen des scans du tombeau - la tombe de Toutânkhamon serait en fait celle de Néfertiti, demeurée elle-même inviolée, et dont la partie la plus proche de l’entrée aurait été réutilisée pour y placer la dépouille de Toutânkhamon après son décès prématuré, dix années environ après la mort de Néfertiti. Le 28 novembre 2015, le ministre égyptien des Antiquités, Mamdouh al-Damati, a annoncé que des recherches, menées par l’expert japonais Hirokatsu Watanabe au moyen d’un radar, indiquent « une probabilité de 90 % » qu’il existe une pièce secrète au delà du mur Nord du tombeau de Toutânkhamon…(1) »

III – Le secret des pyramides bientôt révélé

Hisham Zaazou a également déclaré dans ses différents communiqués que cette découverte n’était pas la seule à attendre dans les prochains mois…, et que la grande pyramide avait, elle aussi, des secrets à révéler – sans doute d’autres chambres secrètes sont à découvrir.

Pour le haut fonctionnaire égyptien :

« Des spécialistes japonais, canadiens et égyptiens assurent qu’il y a aussi des chambres secrètes là-bas… »

Si tel était le cas, à n’en pas douter nous serions à l’aube de découvertes majeures qui devraient sans aucune doute révolutionner nos connaissances en Égyptologie – et qui sait – en Infrahistoire !

Les Chroniques de MARS No 20 - Février/Mars 2016 - ARQA éditions.

1 - Source Wikipédia.

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.