Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[ALCHIMIE - SPAGYRIE - SCIENCES de la VIE] > Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #1

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #1

L’ALCHIMIE une Tradition vivante

Avec le Professeur Roberto Monti, astrophysicien, chimiste, hermétiste et alchimiste, nous évoquerons en quoi « l’Alchimie du XXIe siècle EST bien une science expérimentale », c’est-à-dire en quoi la Science moderne, dans toute sa spécificité, valide effectivement les expériences du Professeur Monti, expériences pratiquées en laboratoire aux États-Unis et au Canada et permettant une réelle TRANSMUTATION du mercure philosophal en or alchimique. À la suite, toujours avec le Professeur Monti, nous irons à contre-courant des données communément admises par la Physique einsteinienne - dans le droit fil de notre publication récente du livre d’Henri Bouasse intitulé : « La question préalable contre la théorie d’Einstein » - pour mieux reconsidérer « la part obscure » de la théorie de la Relativité telle qu’Einstein l’énonce et telle que la vilipende avec une puissance inégalée le Professeur Monti. Ces travaux d’excellence du Professeur Monti étant restés malheureusement confinés jusqu’à présent qu’au seul domaine italien, nous avons désiré faire traduire grâce à un excellent ami alchimiste transalpin et sur les recommandations avisées de notre ami Cédric Mannu, ces deux œuvres majeures que sont : « L’Alchimie est une science expérimentale » et « Le Grand Bluff d’Albert Einstein ». Pour la première fois, en langue française, vont donc être enfin portés à un public averti les travaux absolument exceptionnels du Professeur Monti.

« Chroniques de Mars » No 23, avril 2017 – Numéro Spécial Alchimie.


L’Alchimie est une science expérimentale

(...)

Vers le printemps 1988, parce que je n’avais rien d’autre à faire, je décidais de refaire l’atome. Dans cette optique, je me pressais avant tout d’annoncer ma nouvelle entreprise à mes plus chers amis. En effet, la peur de ne pas me savoir à la hauteur de mes propos a toujours été le seul aiguillon capable de déplacer ma paresse naturelle. Pendant l’été je feuilletais lentement quelques textes. Pour commencer, Kervran : Preuves en géologie et en physique des transmutations à basse énergie, Preuves en biologie des transmutations à basse énergie. Enfin, quelque chose de plus adapté à l’atmosphère d’un camping à la mer : Le trésor des alchimistes, L’or alchimique, La pierre philosophale, la Summa perfectionis, Le secret de la poudre de projection, Sur la préparation de la vraie pierre des philosophes, Le livre d’alchimie, L’entrée ouverte au palais fermé du roi.

De retour des vacances, la dure réalité, j’avais accepté une invitation à un colloque d’histoire de la physique, à Camerino, et annoncé le titre de la communication : « Analyse historico-critique des modèles d’atome ». Je devais me décider à débuter.
En deux mois de travail frénétique je préparais non seulement une simple communication, mais un livre entier.

À la fin de 1988 il était déjà publié. Après le colloque, comme j’étais dans le propos, je continuais. Pendant l’hiver j’élaborais un nouveau modèle d’atome (le modèle Alfa – étendu) et, sur cette base, je reconstruisis la Table Périodique des Éléments. Au printemps j’avais déjà terminé.

Ensuite, je décidais de prendre une semaine de répit à Corvara. Une belle semaine. Après avoir chargé les skis pour entrer à mon domicile, je m’arrêtais pour acheter le journal ; l’événement sur la “Fusion Froide” avait éclaté. Sur la route, j’eus l’occasion de réfléchir. Pour moi, ce qui était advenu et où Fleischmann et Pons s’étaient trompés était tout à fait clair :


A) Le Palladium n’agissait pas seulement comme catalyseur des réactions Deutérium + Deutérium mais “entrait” en fait dans les réactions.

B) Comme conséquence des réactions nucléaires à basse énergie (réactions “alchimiques”) entre le Palladium et le Lithium Deuteroxide (LiOD), le Palladium brûlait comme une allumette en formant une pléthore de nouveaux noyaux.

En outre, en 1987, j’avais réélaboré une idée originale de Renzo Boscoli dans un article intitulé : « Le modèle cryogénique de fusion nucléaire » et j’avais fait une demande de subvention au CNR pour effectuer des expériences sur la Fusion Froide – ou, mieux, “Très Très Froide”. Ne recevant pas de réponse, je m’étais adressé à la presse. Même résultat. Mais cependant, considérant l’onde de choc suscitée par Fleischmann et Pons autour de la Fusion Froide, il me semblait que le moment était venu de me proposer à nouveau. En fait, je fus “déniché” par les médias italiens (Enzo Biagi, Il Sole 24 Ore, La Stampa, Il Corriere della Sera, Maurizio Costanzo) et par le CNR (réunions “de direction” sur la Fusion Froide).

La rédaction du Sole 24 Ore arriva même à me payer le voyage en avion pour participer au grand meeting d’Erice, où j’exposais oralement et par écrit les objections mentionnées plus haut (A et B).

Naturellement c’était trop ; déjà sous le choc de « l’incroyable nouveauté » suscitée par Fleischmann et Pons, les “grands savants” convenus ne pouvaient pas tolérer qu’un garnement se présente en disant : « - regardez, ces deux-là se sont trompés : ils ont seulement redécouvert l’Alchimie ». Bref, il fut bientôt évident que l’allumette de Fleischmann et Pons ne pouvait brûler qu’une seule fois (l’expérience n’était pas “reproductible”), et donc ne pouvait pas être une « source continuelle d’énergie », et la « non reproductibilité » permit au cénacle académique de saborder rapidement la question. Heureusement, toutefois, je réussis à ...

(...)

* * *

Roberto MONTI - Les Chroniques de Mars numéro 23, avril 2017 - Extrait du livre de Roberto MONTI : L’Alchimie est une science expérimentale


Thierry E. GARNIER // Georges Llabrès – Disciple d’Eugène Canseliet #1

Thierry E. GARNIER // Georges Llabrès – Disciple d’Eugène Canseliet #2

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # Hors d’Œuvre

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Noir

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Blanc

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique # L’Œuvre au Rouge

Georges LLABRES // Le four de la GRANDE COCTION selon les plans d’E. Canseliet

Georges LLABRES // « AXËL ou l’Axe du SOLEIL » – Documents inédits d’E. Canseliet

Georges LLABRES // Le Ciel Astrologique lors de la Transmutation alchimique de 1922

Thierry E. GARNIER // Roberto MONTI (20 mai 1945-29 novembre 2014)

Gerardina A. MONTI // Roberto MONTI et le « Monti Process »

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #1

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #2

Roberto MONTI // Photographies d’une Transmutation Alchimique du Mercure en Or

Roberto MONTI // Le Grand Bluff d’Albert Einstein #1

Roberto MONTI // Le Grand Bluff d’Albert Einstein #2

Jean ARTERO // FULCANELLI – L’Adepte invisible – Interview #1

Jean ARTERO // FULCANELLI – L’Adepte invisible – Interview #2

Jean ARTERO // « FULCANELLIANA » - Etude critique des ouvrages publiés sur Fulcanelli #1

Jean ARTERO // « FULCANELLIANA » - Etude critique des ouvrages publiés sur Fulcanelli #2

François TROJANI // L’Alchimie des Rose+Croix

François TROJANI // Hermétisme & Alchimie

Frédéric GARNIER // Une photographie inédite de Charles de Lesseps

Frédéric GARNIER // ALCHIMIE – Ce qu’en disent les Adeptes

Roger BOURGUIGNON // De l’art du potier à la fabrication de creusets alchimiques

Cédric MANNU // Un manuscrit inédit d’Eugène Canseliet – « La Table d’Emeraude »

Bernard CHAUVIERE // « Aperçus alchimiques »

Henri BOUASSE // La question préalable contre la Théorie d’Einstein


THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.