Accueil > Le Blog > 6/6/2018 [FRANCK DAFFOS - Arsène Lupin - Gentleman cambriolé]

6/6/2018 [FRANCK DAFFOS - Arsène Lupin - Gentleman cambriolé]

WEBZINE > Rennes-le-Château - Numéro Spécial

* * *


Entretien avec Franck DAFFOS // Arsène LUPIN à Rennes-le-Château #1

Entretien avec Franck DAFFOS // Arsène LUPIN à Rennes-le-Château #2

Franck DAFFOS // L’incroyable secret de l’Abbaye de Saint-Wandrille

Franck DAFFOS // Le mystérieux « Docteur Hervé »

Franck DAFFOS // De l’aiguille creuse et le donjon d’Arques

Thierry E. GARNIER // De Jules Verne à Maurice Leblanc - aux sources du mystère

Thierry E. GARNIER // « L’Île aux 30 cercueils » - L’énigme des 3 CARTES – Boudet – Verne – Leblanc

Thierry E. GARNIER // Braquage à Rennes-le-Château

Franck DAFFOS // La véritable utilité du jumelage des deux tableaux de Rennes-les-Bains


COMMANDEZ LE LIVRE !

Dans l’imaginaire universel, depuis plus d’un siècle avec sa première apparition en 1905, le héros mythique Arsène Lupin tient une place à part dans le cœur de tous les passionnés de littérature aventurière ou policière. « Le gentleman cambrioleur », comme on l’a très vite surnommé, a d’entrée su conquérir puis garder des générations entières de lecteurs et de passionnés. C’est l’essence même de son extraordinaire succès.

Il y a à cela plusieurs raisons. Une des principales est certainement que le personnage parait beaucoup moins lisse que ce que l’on pourrait croire de prime abord, et que l’on se prend délicieusement à soupçonner, à la lecture de toutes ses aventures, qu’il pourrait bien dissimuler une face cachée ou des origines beaucoup plus étonnantes que ce que tente de nous les présenter son biographe officiel, Maurice Leblanc, qui pourtant, il nous l’affirme haut et fort, l’a parfaitement bien connu…

Oui mais voilà, l’espiègle Arsène Lupin lui a-t-il vraiment tout dit ?

Ou se pourrait-il tout simplement que lui-même, à l’insu de son plein gré, comme il se dit de nos jours et tout Lupin qu’il fut, ait été manipulé dans l’ombre par un extraordinaire marionnettiste dont jusqu’à présent personne ne connaissait l’identité ?

Le gentleman-cambrioleur n’a-t-il pas tout bonnement été lui-même cambriolé à son tour ?

Dans quel but alors, et dans principalement quels ouvrages de Maurice Leblanc aurait pu se dérouler cette machiavélique manipulation dont la connaissance pourrait bien révolutionner toute la perception de l’œuvre de cet extraordinaire romancier ?

LE NOUVEAU LIVRE de FRANCK DAFFOS

C’est à toutes ces questions que nous allons tenter de répondre. Mais pour ce faire, il nous faut d’abord quitter la chère Normandie de Maurice Leblanc, traverser toute la France en diagonale, et rejoindre les terres beaucoup plus inhospitalières mais tout aussi, si ce n’est plus, chargées d’Histoire de la Haute Vallée de l’Aude, aussi appelée le Razès, à une quarantaine de kilomètres au sud de Carcassonne. Là nous attend la légende enjolivée et maintes fois arrangée, voire déformée, d’un simple curé de campagne qui, exactement à la même époque où Lupin accomplissait les exploits qui forgèrent sa légende, passe pour avoir fortuitement mis la main sur un fabuleux et incommensurable trésor dans sa pourtant si misérable paroisse …

Nul doute que si le brillant Arsène avait alors été mis au courant de ce mystère il n’eût immédiatement sauté dans sa puissante vingt chevaux et, avec tout le panache qu’on lui connait, prestement résolu cette entêtante énigme après avoir, bien entendu, conquis le cœur de la ravissante Marie, la jeune bonne du curé !

Hélas, cela ne se fit pas.

Il nous faut donc enquêter par nous même, et pour ce faire, comprendre dans cette Occitanie mythique qui a fait quoi, à quelle époque et pourquoi, et comment Arsène Lupin a-t-il pu, sans qu’il s’en doute le moins du monde, être mêlé à un irritant mystère perdurant depuis des siècles et dont beaucoup pensent qu’il constitue la véritable colonne vertébrale occulte de l’Histoire de France (…)