Accueil > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 16/01/2010 [Péladan]

16/01/2010 [Péladan]

« Joséphin Péladan (1859-1918) est issu d’un milieu à la fois catholique, traditionaliste et rosicrucien. À 26 ans, il connut une célébrité immédiate avec la publication de son premier roman, Le Vice suprême, œuvre nimbée de thèmes ésotériques. Il fut initié aux sciences occultes par son frère Adrien, qui lui fit comprendre que l’occultisme n’était pas une doctrine, mais une méthode – l’analogie – applicable à toute doctrine et que celle-ci procède de l’homme au monde, du visible à l’invisible. Enfin, elle apprend à l’initié à préparer son éternité (…). Tel est le début du prologue de mon prochain livre, que je publierai ce mois-ci aux éditions Arqa intitulé : « Joséphin Péladan et la Rose+Croix - Etude historique sur les courants initiatiques rosicruciens à la Belle époque autour du Sâr Péladan ». Cette étude inédite, au-delà de la vie littéraire et mondaine de l’écrivain aux tenues rutilantes, se concentre principalement sur les rapports qu’entretint Péladan avec la Rose+Croix et sur l’influence qu’il eut sur l’histoire de ce mouvement… Il est le prolongement naturel de mes précédents livres déjà publiés, sur les grandes figures de l’Occultisme que sont : Guaita, Papus, Péladan et Eliphas Lévi… Jean-Pierre Bonnerot, président de l’Association des Amis de Joséphin Péladan, en rédige actuellement la préface, à paraître très bientôt chez Arqa… >[Arnaud de l’Estoile]