Accueil > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 31/10/2010 [Robert FLUDD à Hollywood]

31/10/2010 [Robert FLUDD à Hollywood]

Robert Fludd dans un rôle secondaire, ce n’est pas du cinéma ! J’ai découvert il n’y a pas si longtemps dans les rayons d’une petite librairie parisienne un étonnant livre de 647 pages intitulé L’énigme du cadran solaire, écrit par la romancière Marie Gentle, l’auteur même du Livre des cendres dans une traduction de Michelle Charrier aux Editions Denoël. Il date de 2007. Obéissant à un ordre de Marie de Médicis, Rochefort, notre personnage principal, le maître espion de Sully, organise l’assassinat d’Henri IV. Ravaillac effectue la besogne. Rochefort est contraint de s’exiler en Angleterre où on lui confie un autre assassinat… Aventure, cape et épées, suspense, mysticisme, paranormal et psychologie… forment un cocktail plutôt inhabituel et qui fonctionne à merveille. Le livre sera bientôt porté à l’écran. Il se murmure que Russel Crowe et Angelina Jolie pourraient en être les interprètes principaux.

Mais, l’incroyable est que nous y verrons Robertus de Fluctibus alias Robert Fludd, le célèbre apologiste de la Rose-Croix comme giordanista ou disciple de Giordano Bruno. Dans le livre, fort de ses connaissances en mathématiques et de son savoir universel, il est le surprenant commanditaire du meurtre de James Stuart, ceci pour… échapper à l’Apocalypse. Possédant l’art de la prédiction à un très haut degré, il essaie de modifier l’avenir pour l’adapter à ses propres conceptions : « Je regarde dans la lunette du temps. Loin, très loin, à un demi-millénaire, seules les catastrophes les plus significatives me sont discernables. A proximité – la proximité temporelle -, ma science me permet de savoir ce que tout homme a fait et fera ». Il prédira aussi sa propre mort et des choix terribles pour les humains. Il sera enfin question d’un mystérieux cadran solaire d’où le titre originel : 1610, a sundial in a grave mais je n’en dis pas plus pour l’instant. Il faut ménager le suspense !

La Rose, que j’évoque dans mon livre : « La Rose Mystique des Fidèles d’AMOUR », est elle citée comme étant le « théâtre du monde »…
Pour que le canevas de son intrigue suffisamment solide, Mary Gentle s’est pas mal inspiré de Giordano Bruno et la tradition hermétique de la regrettée Frances Amelia Yates, auteur aussi d’un superbe La lumière des rose-croix. Bien sûr le propos est ici plus léger, plus édulcoré mais qu’importe ! Peut-être que ce papier aura piqué votre curiosité et que vous attendrez tout comme moi le résultat final ? Peut-être l’alchimie pourra-telle opérer ? Le jeu des devinettes peut commencer. Qui, à Hollywood possède les traits physiques de notre mystique ? Mystère…

Deux petites citations pour conclure :

« Robert Fludd est un homme de bien, qui défend une cause juste, mais nul être humain ne devrait en savoir autant que lui ».

« Je peux aussi calculer quels événements remarquables doivent se produire avant pour rendre cette chose là plus probable. Ensuite, il suffit de provoquer les dits événements par l’action humaine ».

>[Gil Alonso-Mier]