Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[ALCHIMIE - SPAGYRIE - SCIENCES de la VIE] > Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique – « Le Triomphe du Phénix » (...)

Georges LLABRES // Pratique de la Voie Alchimique – « Le Triomphe du Phénix » et « Victoria Maxima »

L’ALCHIMIE une Tradition vivante

Abordant la connaissance de la Matière - qu’elle soit alchimique ou infra-atomique - et ses possibles mutations et transmutations – cheminant de la Physique Quantique à la construction de l’Univers - ce numéro 28 des CHRONIQUES de MARS désire, pour une fois, présenter l’Alchimie Traditionnelle sous un angle bien différent de celui que nous avons l’habitude de côtoyer. Les relations entre SCIENCE et ALCHIMIE et ALCHIMIE et SCIENCE ont toujours plus ou moins tenté, habilement ou avec fracas, de cohabiter… Comment cet Art du FEU multimillénaire et cette Science dure pluriséculaire interagissent entre elles pour créer, depuis tant de temps, non seulement une répulsion incontestable mais aussi une attractive fascination, des Rose-Croix du XVIIe siècle pour lesquels les frontières étaient totalement poreuses jusqu’aux incroyables expériences actuelles sur les transmutations à faible énergie, tout est maintenant rendu plus clair, car il est incontestable - pour celui qui voudra bien se pencher sur le propos - que la limite entre ces deux Connaissances n’a jamais été aussi ténue…

Tous les alchimistes de grand talent qui sont ici présentés sur notre espace d’échanges - libre et gratuit – et sans aucune publicité, présentent chacun leur éclairage sensible afin de nourrir un débat constructif et pertinent, et vous retrouverez sur la Boutique d’Arqa, tous leurs livres pour approfondir les sujets traités. Si nous avions pu les réunir tous, dans un même lieu et dans un même temps, au cours de l’année 2018-2019, nul doute que nous aurions pu assister au plus beau Colloque sur l’Alchimie et sans doute le plus important de ces 30 dernières années, puisque l’on compte, entre autres dans ce Numéro Spécial, pas moins de 4 disciples d’Eugène Canseliet (Bernard Chauvière, Georges Llabrès, Robert Delvarre, Roger Bourguignon), plusieurs alchimistes opératifs écrivant déjà dans notre WebZine depuis plusieurs années dont notamment François Trojani, ainsi que Cédric Mannu, historien de l’Alchimie, scientifique et biographe de Canseliet (Biographie préfacée par Béatrix Canseliet) ; plus deux scientifiques de premier plan, étant par ailleurs, eux aussi, des alchimistes chevronnés, auxquels nous rajoutons volontiers feu Roberto Monti qui a présenté en photos une magnifique transmutation sur notre site, et de nombreux amis et historiens de l’Alchimie, spécialistes de la voie de Caro ou de Canseliet, que vous retrouverez dans notre Sommaire. Qu’ils soient tous, ici, très sincèrement remerciés de leur collaboration amicale et fraternelle, dans le cadre de ce Numéro Spécial. En vous souhaitant de très bonnes lectures hermétiques en ce solstice d’Hiver et en cette période de la Nativité...

Thierry E. Garnier – « Chroniques de Mars » No 28, Solstice d’hiver - Décembre 2019 – Numéro spécial Alchimie.


NEUF LIVRES à découvrir ce mois-ci sur le site des éditions Arqa

Les Amis de Roger Bourguignon // « Roger Bourguignon - Disciple d’Eugène Canseliet »

Bernard Chauvière // « Réflexions Hermétiques - Pratique de la voie alchimique - Le second Œuvre »

Georges Llabrès // « Pratique de la voie alchimique – De Nicolas Flamel à Eugène Canseliet »

Cédric Mannu // « Nassim Haramein - Petit essai de Métaphysique quantique »

Roberto Monti // « L’Alchimie est une science expérimentale »

François Trojani // « Éternelle Rose-Croix »

Bernard Chauvière // « Aperçus alchimiques »

Cédric Mannu // « La Table d’Émeraude »

Jean Artero // « FULCANELLIANA »


Au cours de mes activités professionnelles, je suis entré en possession de quelques objets décoratifs à connotations alchimiques. L’un d’entre eux figure, comme déjà signalé dans notre entretien, dans Deux Logis alchimiques (édition revue et augmentée), - Voir article de Thierry E. Garnier – sur « L’art d’être disciple » je n’y reviendrai donc pas. Deux autres présentent un certain intérêt, nous en donnons ici une courte présentation.

* * *

- Tout d’abord, un carreau de faïence émaillé polychrome reprenant exactement les motifs du « Triumph du Phénix » tels qu’exposés successivement par Eugène Canseliet dans Alchimie (Cf. chapitre de la Toison d’or – pl. XXXVIII – J. J. Pauvert ed. 1978) ; repris et quelque peu amplifiés dans Trois anciens traités d’Alchimie (Cf. chapitre XXVII – pl. IX). Au plan de l’exégèse, Eugène Canseliet aiguillera le chercheur en signalant qu’il faut se reporter : « pour les détails iconographiques de la composition et pour les diverses phases du Grand Œuvre, telles que les exposent les traités anciens, aux deux Fulcanelli, et nos propres ouvrages » – (J. J. Pauvert ed.). Nous rajouterons pour l’anecdote que d’après le brocanteur de l’Isle-sur-la-Sorgue qui me vendit ce carreau de faïence émaillé celui-ci provenait du laboratoire alchimique d’une ancienne loge maçonnique située à Beauvais, sans qu’il puisse - ou veuille - me renseigner plus amplement… Cette illustration était donc connue dans les loges opératives du XVIIIe siècle, allant jusqu’à orner les murs d’un laboratoire de province.

- Secondement, une médaille en bronze doré pesant autour de 80 g. pour un diamètre de 60 mm. Figurant sur l’avers, un portrait en buste, et de profil, de la Reine Christine de Suède, coiffée et drapée à l’imitation des empereurs romains avec en bordure les indications : « Regin Christina ». Au revers de cette médaille, et toujours centrée, on trouvera l’allégorie de la Victoire pourvue de ses attributs classiques tels que développés par Fr. Noël dans son Dictionnaire de la Fable, T. II., à l’article « Victoire » - (Paris – Lenormant, MDCCCXXIII) et dont la lecture attentive serait souhaitable. Cette femme, jeune, est figurée la main droite levée au-dessus de sa tête, tenant la couronne de lauriers des héros, (ou des vainqueurs), et dans l’autre main, une palme.

Elle est juchée, vêtue de l’antique péplum, sur un monticule convexe, symbole du globe terrestre, qu’elle domine de toute sa puissance. La devise qui l’entoure est sans équivoque « Victoria Maxima », soit la suprême victoire possible en ce monde. Je renvoie ici le lecteur, une fois encore, à l’ouvrage d’Eugène Canseliet cité passim, Alchimie, Pl. XXXIX, chapitre de la « Toison d’or ». Enfin, de part et d’autres de ses pieds, les deux initiales fameuses, G. D., pour « Gueredon Divina », soit la récompense ou le salaire divin et plus hermétiquement le « Don de Dieu ». Toutefois un autre sens possible nous est donné tant par Fulcanelli en ses Demeures que par son unique disciple envié et jalousé, Eugène Canseliet, notamment dans l’étude intitulée : « Le bénitier et le tombeau de Jacques Cœur » paru initialement dans le numéro 188 de la revue Atlantis et plus récemment dans Alchimie nouvelles études diverses de symbolisme hermétique et de pratique philosophale, page 36.

La lettre « G » signifiant alors l’initiale du sujet des Sages et son choix plus que difficile, le « D » de « divin » soulignant ici la qualité de cette matière, sa haute spiritualité et la nature particulière de la permission accordée à son bénéficiaire, de cette révélation qui s’identifie au destin, à la Providence, et plus prosaïquement au hasard des ignorants...

Georges Llabrès - « Chroniques de Mars » No 28, solstice d’Hiver 2018 – Numéro Spécial Alchimie.


ENTRETIEN avec Cédric MANNU // « Demain le FUTUR » - ou les dernières avancées de l’Énergie libre

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG - L’Alchimie face à la Science #1

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG // L’Alchimie face à la Science #2

A. Roche & A. des Brunis // L’ALCHIMIE & les Origines de la VIE - (Alchemy and life origin)

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #3

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 1

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 2

Walter GROSSE // L’Alchimie et le troisième principe de la thermodynamique #3

ENTRETIEN avec Bernard CHAUVIÈRE // ALCHIMIE OPERATIVE - " Le SECOND ŒUVRE "

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #1

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #2

Georges LLABRÈS // Pratique de la Voie Alchimique – Le Triomphe du Phénix

Thierry E. GARNIER // ALCHIMIE – De l’art d’être disciple

François TROJANI // Alchimie & Hermétisme – Éternelle Rose-Croix

Les amis de Roger BOURGUIGNON // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #1

Thierry E. GARNIER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #2

Jean ARTERO // Préface au livre Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #3

Franco BALDINI // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #4

Robert DELVARRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #5

Cédric MANNU // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #6

Bernard CHAUVIÈRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #7

ARCHER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #8

Joëlle OLDENBOURG // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #9

Dominique VOISIN // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #10

Thierry MAZENOT // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #11


THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.