Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[ALCHIMIE - SPAGYRIE - SCIENCES de la VIE] > François TROJANI // Alchimie & Hermétisme – Éternelle Rose-Croix

François TROJANI // Alchimie & Hermétisme – Éternelle Rose-Croix

L’ALCHIMIE une Tradition vivante

Abordant la connaissance de la Matière - qu’elle soit alchimique ou infra-atomique - et ses possibles mutations et transmutations – cheminant de la Physique Quantique à la construction de l’Univers - ce numéro 28 des CHRONIQUES de MARS désire, pour une fois, présenter l’Alchimie Traditionnelle sous un angle bien différent de celui que nous avons l’habitude de côtoyer. Les relations entre SCIENCE et ALCHIMIE et ALCHIMIE et SCIENCE ont toujours plus ou moins tenté, habilement ou avec fracas, de cohabiter… Comment cet Art du FEU multimillénaire et cette Science dure pluriséculaire interagissent entre elles pour créer, depuis tant de temps, non seulement une répulsion incontestable mais aussi une attractive fascination, des Rose-Croix du XVIIe siècle pour lesquels les frontières étaient totalement poreuses jusqu’aux incroyables expériences actuelles sur les transmutations à faible énergie, tout est maintenant rendu plus clair, car il est incontestable - pour celui qui voudra bien se pencher sur le propos - que la limite entre ces deux Connaissances n’a jamais été aussi ténue…

Tous les alchimistes de grand talent qui sont ici présentés sur notre espace d’échanges - libre et gratuit – et sans aucune publicité, présentent chacun leur éclairage sensible afin de nourrir un débat constructif et pertinent, et vous retrouverez sur la Boutique d’Arqa, tous leurs livres pour approfondir les sujets traités. Si nous avions pu les réunir tous, dans un même lieu et dans un même temps, au cours de l’année 2018-2019, nul doute que nous aurions pu assister au plus beau Colloque sur l’Alchimie et sans doute le plus important de ces 30 dernières années, puisque l’on compte, entre autres dans ce Numéro Spécial, pas moins de 4 disciples d’Eugène Canseliet (Bernard Chauvière, Georges Llabrès, Robert Delvarre, Roger Bourguignon), plusieurs alchimistes opératifs écrivant déjà dans notre WebZine depuis plusieurs années dont notamment François Trojani, ainsi que Cédric Mannu, historien de l’Alchimie, scientifique et biographe de Canseliet (Biographie préfacée par Béatrix Canseliet) ; plus deux scientifiques de premier plan, étant par ailleurs, eux aussi, des alchimistes chevronnés, auxquels nous rajoutons volontiers feu Roberto Monti qui a présenté en photos une magnifique transmutation sur notre site, et de nombreux amis et historiens de l’Alchimie, spécialistes de la voie de Caro ou de Canseliet, que vous retrouverez dans notre Sommaire. Qu’ils soient tous, ici, très sincèrement remerciés de leur collaboration amicale et fraternelle, dans le cadre de ce Numéro Spécial. En vous souhaitant de très bonnes lectures hermétiques en ce solstice d’Hiver et en cette période de la Nativité...

Thierry E. Garnier – « Chroniques de Mars » No 28, Solstice d’hiver - Décembre 2019 – Numéro spécial Alchimie.


NEUF LIVRES à découvrir ce mois-ci sur le site des éditions Arqa

Les Amis de Roger Bourguignon // « Roger Bourguignon - Disciple d’Eugène Canseliet »

Bernard Chauvière // « Réflexions Hermétiques - Pratique de la voie alchimique - Le second Œuvre »

Georges Llabrès // « Pratique de la voie alchimique – De Nicolas Flamel à Eugène Canseliet »

Cédric Mannu // « Nassim Haramein - Petit essai de Métaphysique quantique »

Roberto Monti // « L’Alchimie est une science expérimentale »

François Trojani // « Éternelle Rose-Croix »

Bernard Chauvière // « Aperçus alchimiques »

Cédric Mannu // « La Table d’Émeraude »

Jean Artero // « FULCANELLIANA »


Lorsque l’on se penche un peu plus sérieusement sur les trois Manifestes Rose-Croix de 1614, 1615 et 1616 - dont on fête aujourd’hui le 400e anniversaire, ce qui nous donne l’occasion de la publication de ce présent livre – et plus particulièrement sur les Noces Chymiques attribuées à un mythique Christian Rosenkreutz, concernant ce que furent la Gnose, les Mystères des hiérophantes, la Kabbale et l’Alchimie, on y relève surtout du sensationnel, des rumeurs et pour ainsi dire d’insipides et saint-sulpiciens bavardages sur ce qu’est l’Esprit. Toutes ces publications furent sans aucun doute inspirées entre autres par les écrits de Campanella, de Joachim de Flore, de Thomas a Kempis et particulièrement par le mystérieux Aegidius Gutman.

S’il y a eut un véritable Rose-Croix et inspirateur derrière ce mouvement, ce fut certainement ce dernier. C’est aussi de Gutman que provient l’idée du Liber M., où se trouveraient révélés tous les secrets du Monde ; il relate quant à lui la découverte d’un livre mystérieux qu’il désigne comme le Liber Falmad.

Ils ont incontestablement faussé l’idée de ce qu’est l’Alchimie et ce qu’est cette suprême distinction de Rose-Croix. Toutes leurs publications sont fort éloignées de ce qui s’avérait nécessaire de dire à cette humanité concernant le spirituel, sur ce qu’est la conscience et le but de la vie ; ils ont cependant truffé leurs publications avec des sortes d’hypertrophies spirituelles, lesquelles ont séduit plusieurs grands personnages de cette époque. Je ne ferai qu’en citer quelques unes que l’on peut retrouver dans un récent Dictionnaire des Rose-Croix, extraits de l’ouvrage du sénateur Wittermans, Histoire des Rose-Croix.

« Vous êtes vous-mêmes la Pierre Philosophale ; votre propre cœur est la matière première qui doit être transmuée en or pur ». Bien évidemment la Materia Prima est ni plus ni moins que l’âme humaine, et l’Athanor est constitué par le corps physique, maintenu en vie par des corps subtils, lesquels le relient à l’étincelle Divine. Le laboratoire est l’existence humaine au cours de laquelle l’âme se voit offrir la possibilité d’accomplir un apprentissage en vue de se parfaire, opérant ainsi la transmutation du vil métal des vices et défauts en or, autrement dit, en vertus et qualités spirituelles ».

Je ne vais pas m’étendre plus longtemps sur ce langage, usé jusqu’à la corde et qui exsude, comme je le disais précédemment, un fâcheux parfum saint-sulpicien, sans doute afin d’éluder d’essentielles et dérangeantes interrogations sur ce que sont l’être et la pensée. Ces hypertrophies maquillées de prophétismes et poudrées d’ésotérismes sont analogues à celles qui font encore les beaux jours des gourous, des sectes et des « visionnaires ». Le sens, quant à lui - justement parce qu’il jouxte malignement l’irréprochable - suggère une terrifiante hypothèse que se doit de prendre en compte tout individu qui tente d’échapper au formidable numéro d’illusionniste que nous nous jouons habituellement.

En un mot, il semble bien que le Diable - désignons cet égarement ainsi - soit exactement aussi grand que Dieu. Il semble bien que, fort loin de siéger dans de brumeux au-delà, de nuageux mondes astraux, d’occultes territoires, d’habiter des figurines, des temples, des lieux sulfureux ou de sublimes aurores, ils habitent tout deux le même et le plus sacré des Sanctuaires : Celui que l’on désigne habituellement comme : M.O.I. cette ombre sacrée de son « endroit », I.O.M.
Au sein des ultimes profondeurs de l’intimité de nous-mêmes.

Au sein de toutes les doctrines, tous les secrets et toutes les religions, ce qui vient de Dieu, peut cependant se distinguer rapidement, et il en va ainsi dans toutes les langues : les écrits ou les schémas issus de ce plan ou œuvrent ses Anges qualitatifs, porteurs de ceux de l’Éden, tiennent sur un mouchoir de poche et se résument en un triptyque : Amour, Charité, Humilité.

La seule différence tient aussi au fait que Dieu habite ce sanctuaire, tout de suite, maintenant, depuis toujours et à jamais, au sein de la pensée naissante, « au foyer de l’instant » comme le dit Saint-John Perse ; des éons de temps avant que se corrompe le codage de la relation sujet-être-attribut. Dieu habite ce sanctuaire tout de suite, dans l’immédiat, au sein de cette brève période ou tout fut Parole, à ce point où le sujet et l’être, par coïncidence parfaite ne faisaient encore qu’UN.

Satan, quant à lui, œuvre avec une somme morte d’attributs, et précédemment, avant de pousser l’âme à falsifier le paysage terrestre, il fait que l’intelligence, trahissant sa fonction purement contemplative commence à légiférer ; se bétonne et se devienne opinion, affirmation, histoire, affreuse copie, religion, secte, doctrine et rituel, obéissant citoyen, etc. Afin de survivre, Satan a fracturé le seul réel, le présent, l’instant et sa légèreté, en passé et futur. Il a anesthésié la blessure et subtilement halluciné et incité l’âme de l’homme - seule dotée d’un pouvoir créateur - jusqu’à l’ultime transgression - créer un faux monde - une plaie, une affreuse copie au sein de laquelle il siège et y anime les « sanies » et les « odeurs ».

Je ne prétends pas qu’il fut le premier et le seul, mais Carl Gustav Young dans son ouvrage Réponse à Job, a été un des rares auteurs - peut-être avec Lanza del Vasto dans Judas et plus récemment avec Le kabbaliste de Patrick Lévy - à aborder cet épineux mais essentiel problème de la cohabitation, pour dire simple, du Bien et du Mal, ainsi que de la nature et lieux de leurs habitats.

Éloignons-nous pour autant de ces dangereuses réflexions, sur ce pouvoir créateur, inhérent à la liberté qui a été octroyée et que seule l’âme humaine possède, le Pouvoir, ce don, octroyé par Dieu à l’homme afin de se donner l’être et qui est devenu objet de convoitise et de conquête pour toute la Création, lieu de tout les débordements et de tout les affaissements… Revenons à (…)

Extrait du livre de François Trojani - Éternelle Rose-Croix - Alchimie & Hermétisme

« Chroniques de Mars » No 28, solstice d’Hiver 2018 – Numéro Spécial Alchimie.


ENTRETIEN avec Cédric MANNU // « Demain le FUTUR » - ou les dernières avancées de l’Énergie libre

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG - L’Alchimie face à la Science #1

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG // L’Alchimie face à la Science #2

A. Roche & A. des Brunis // L’ALCHIMIE & les Origines de la VIE - (Alchemy and life origin)

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #3

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 1

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 2

Walter GROSSE // L’Alchimie et le troisième principe de la thermodynamique #3

ENTRETIEN avec Bernard CHAUVIÈRE // ALCHIMIE OPERATIVE - " Le SECOND ŒUVRE "

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #1

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #2

Georges LLABRÈS // Pratique de la Voie Alchimique – Le Triomphe du Phénix

Thierry E. GARNIER // ALCHIMIE – De l’art d’être disciple

François TROJANI // Alchimie & Hermétisme – Éternelle Rose-Croix

Les amis de Roger BOURGUIGNON // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #1

Thierry E. GARNIER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #2

Jean ARTERO // Préface au livre Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #3

Franco BALDINI // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #4

Robert DELVARRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #5

Cédric MANNU // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #6

Bernard CHAUVIÈRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #7

ARCHER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #8

Joëlle OLDENBOURG // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #9

Dominique VOISIN // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #10

Thierry MAZENOT // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #11


THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.