Accueil > WebZine > « Les Chroniques de Mars » > >[ALCHIMIE - SPAGYRIE - SCIENCES de la VIE] > Joëlle OLDENBOURG // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet (...)

Joëlle OLDENBOURG // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #9

L’ALCHIMIE une Tradition vivante

Abordant la connaissance de la Matière - qu’elle soit alchimique ou infra-atomique - et ses possibles mutations et transmutations – cheminant de la Physique Quantique à la construction de l’Univers - ce numéro 28 des CHRONIQUES de MARS désire, pour une fois, présenter l’Alchimie Traditionnelle sous un angle bien différent de celui que nous avons l’habitude de côtoyer. Les relations entre SCIENCE et ALCHIMIE et ALCHIMIE et SCIENCE ont toujours plus ou moins tenté, habilement ou avec fracas, de cohabiter… Comment cet Art du FEU multimillénaire et cette Science dure pluriséculaire interagissent entre elles pour créer, depuis tant de temps, non seulement une répulsion incontestable mais aussi une attractive fascination, des Rose-Croix du XVIIe siècle pour lesquels les frontières étaient totalement poreuses jusqu’aux incroyables expériences actuelles sur les transmutations à faible énergie, tout est maintenant rendu plus clair, car il est incontestable - pour celui qui voudra bien se pencher sur le propos - que la limite entre ces deux Connaissances n’a jamais été aussi ténue…

Tous les alchimistes de grand talent qui sont ici présentés sur notre espace d’échanges - libre et gratuit – et sans aucune publicité, présentent chacun leur éclairage sensible afin de nourrir un débat constructif et pertinent, et vous retrouverez sur la Boutique d’Arqa, tous leurs livres pour approfondir les sujets traités. Si nous avions pu les réunir tous, dans un même lieu et dans un même temps, au cours de l’année 2018-2019, nul doute que nous aurions pu assister au plus beau Colloque sur l’Alchimie et sans doute le plus important de ces 30 dernières années, puisque l’on compte, entre autres dans ce Numéro Spécial, pas moins de 4 disciples d’Eugène Canseliet (Bernard Chauvière, Georges Llabrès, Robert Delvarre, Roger Bourguignon), plusieurs alchimistes opératifs écrivant déjà dans notre WebZine depuis plusieurs années dont notamment François Trojani, ainsi que Cédric Mannu, historien de l’Alchimie, scientifique et biographe de Canseliet (Biographie préfacée par Béatrix Canseliet) ; plus deux scientifiques de premier plan, étant par ailleurs, eux aussi, des alchimistes chevronnés, auxquels nous rajoutons volontiers feu Roberto Monti qui a présenté en photos une magnifique transmutation sur notre site, et de nombreux amis et historiens de l’Alchimie, spécialistes de la voie de Caro ou de Canseliet, que vous retrouverez dans notre Sommaire. Qu’ils soient tous, ici, très sincèrement remerciés de leur collaboration amicale et fraternelle, dans le cadre de ce Numéro Spécial. En vous souhaitant de très bonnes lectures hermétiques en ce solstice d’Hiver et en cette période de la Nativité...

Thierry E. Garnier – « Chroniques de Mars » No 28, Solstice d’hiver - Décembre 2019 – Numéro spécial Alchimie.


NEUF LIVRES à découvrir ce mois-ci sur le site des éditions Arqa

Les Amis de Roger Bourguignon // « Roger Bourguignon - Disciple d’Eugène Canseliet »

Bernard Chauvière // « Réflexions Hermétiques - Pratique de la voie alchimique - Le second Œuvre »

Georges Llabrès // « Pratique de la voie alchimique – De Nicolas Flamel à Eugène Canseliet »

Cédric Mannu // « Nassim Haramein - Petit essai de Métaphysique quantique »

Roberto Monti // « L’Alchimie est une science expérimentale »

François Trojani // « Éternelle Rose-Croix »

Bernard Chauvière // « Aperçus alchimiques »

Cédric Mannu // « La Table d’Émeraude »

Jean Artero // « FULCANELLIANA »


Hasta Luego Roger !

La vie nous amène parfois de belles surprises…

Mes rencontres avec Roger Bourguignon font partie de ces beaux moments au cœur même de l’alchimie qui était sa passion. Il vivait pour sa pratique, elle éclairait les moindres espaces de sa vie. Son athanor était son meilleur compagnon et, pour lui, il partait en quête des minéraux qui allaient éclairer ses nuits, il fabriquait lui-même ses creusets dont il allait chercher la terre au cœur du Berry, il parcourait le Monde en cherchant des endroits privilégiés où il rêvait de construire son four, comme en Ouzbékistan où il voyageait souvent et rêvait de venir finir sa vie.

Bien sûr, ce qui me frappe encore, c’est son attachement indéfectible à Eugène Canseliet. Il aimait en parler, il avait besoin d’en parler. Tout ce que son maître lui avait dit avait été soigneusement mémorisé, mis en pratique. On peut parler de vénération et d’affection sans crainte de se tromper.

Roger était fidèle à sa quête. Son caractère entier faisait que parfois des « frottements » s’installaient, mais il savait faire passer l’intérêt de l’alchimie avant ses propres intérêts. D’ailleurs, jamais n’a transparu, à travers ses paroles et ses actes, la moindre velléité de tirer un profit personnel quelconque de ses connaissances ou de sa pratique. Il lui arrivait de m’envoyer des photos de substances obtenues par lui ou l’un de ses amis, mais c’était toujours très confidentiel et respectueux du secret propre à la véritable voie alchimique.
Notre première rencontre s’est faite à Bourges, en 1988. Nous avons passé une journée entre la « grande méson » de Jacques Cœur et le palais Lallemand, allant d’émerveillement en émerveillement. Roger ponctuait les visites d’exclamations spontanées et joyeuses qui auraient pu faire penser qu’il était déjà venu dans ses lieux et qu’il en avait percé certains secrets, même très personnels, sur les occupants de ces magistrales demeures. Roger, Bernard et Robert étaient des opératifs. Leurs réflexions m’échappaient parfois mais leur passion était tellement perceptible qu’elle éclairait totalement notre visite. Robert était passionné par les manuscrits d’alchimie qu’il recopiait pendant de longues heures d’une écriture appliquée. Les onciales n’avaient pas de secret pour lui.

À mes yeux, ils étaient les représentants - façon XXe siècle - de Jacques Cœur et de ses deux principaux associés, Jean de Village et Guillaume de Varye, le premier au physique d’un vrai Berruyer, le second son alter ego dans l’action, jovial, enjoué, bien portant, le troisième l’élément décrit comme « discret et réservé » par les historiens de l’époque, la tête pensante, « comptable en chef » de l’empire Cœur. Ces traits extérieurs ressortent bien sur la photo des trois compères que j’ai prise à la sortie de l’Hôtel Lallemand ou d’une sortie du palais Cœur (si mes souvenirs sont bons). Je m’en suis inspirée pour l’écriture de « Jacques Cœur, l’homme aux yeux d’émeraude » et ils font encore partie de la suite que je suis en train d’écrire.

Une autre rencontre qui m’a marquée est la visite que nous lui avions rendue à Belvézet où il avait une maison, encore en partie en ruine, dans ce petit village perdu entre les plateaux cévenols et les sites sacrés de la Margeride. Avant toute chose, dans cette maison encore à reconstruire, il avait déjà construit un athanor et il attendait avec impatience que le vent cesse de souffler pour l’allumer. Là, loin du bruit, loin de la civilisation, il se sentait en paix. Sa seule distraction était d’écouter ENYA, ERA et des musiques d’inspiration moyenâgeuse et templière, de se plonger dans les livres d’alchimie, de « lire et relire » les écrits de Monsieur Canseliet.

La troisième rencontre dans un haut-lieu alchimique fut une journée passée à Montpellier, à l’occasion d’une exposition sur le Moyen-Âge dans le Musée Languedocien situé dans le palais des Trésoriers de France, ancien palais Jacques Cœur qui porte encore aux croisées d’ogives de l’entrée les sculptures et devises alchimiques du Grand Argentier. Nous étions en compagnie de Thierry Mazenot et d’une amie qui était alors administratrice du musée. Nous étions venus en espérant y voir des pièces de l’époque de Jacques Cœur. Exposition très décevante à ce niveau-là. Tout le Moyen-Âge - sauf Jacques Cœur. J’aurais aimé y revoir une pièce aperçue en 1988, petite statue de bois ayant appartenu au trésor de Jacques Cœur et représentant un homme au visage ravagé, arrachant son cœur de sa poitrine ouverte. Roger espérait aussi voir cette statue, il était très déçu. Pour lui, elle n’était pas perdue pour tout le monde…

C’était une pièce exceptionnelle, d’une trentaine de centimètres. Disparue sans laisser de traces. Notre amie avait fait son enquête mais n’avait rien trouvé dans les collections du musée… Depuis ce moment, fidèle en amitié, il était resté en contact avec Thierry, ce qui me vaut de lui rendre hommage aujourd’hui.
Les dernières années de sa vie, nous nous appelions régulièrement et il passait me voir lorsqu’il était dans le Midi. Il me parlait souvent de sa chienne, sa seule compagne après le départ de sa mère qu’il avait soignée jusqu’à ses derniers moments. Il adorait sa petite-fille Manon, son rayon de soleil. Lorsqu’il a quitté la région parisienne pour devenir un « bourguignon », j’espère qu’elle est restée présente pour éclairer ses derniers mois de vie. Lorsqu’il m’appelait, je percevais une grande solitude qui était dure à vivre pour lui. Cette solitude est-elle le lot des alchimistes consacrés à une voie qui, d’une certaine manière, n’est pas de ce monde et qui amène parfois les proches à être dans l’incompréhension ou, pire, le rejet ? J’espère que les amis qui l’entouraient dans cette étape douloureuse de sa vie ont pu le guider dans ses derniers moments terrestres et lui montrer que la fraternité peut être une réalité.

Hasta Luego, Roger. Que ton esprit et ton âme vivent dans la Paix. Et si de nombreuses demeures nous attendent encore, ici ou là, maintenant ou ailleurs, je sais que je te reconnaîtrai à tes magnifiques creusets !

(...)

Extrait du livre - Roger Bourguignon - Disciple d’Eugène Canseliet

« Chroniques de Mars » No 28, solstice d’Hiver 2018 – Numéro Spécial Alchimie.


ENTRETIEN avec Cédric MANNU // « Demain le FUTUR » - ou les dernières avancées de l’Énergie libre

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG - L’Alchimie face à la Science #1

TABLE RONDE avec // A. Roche, A. des Brunis, G. Llabrès, TEG // L’Alchimie face à la Science #2

A. Roche & A. des Brunis // L’ALCHIMIE & les Origines de la VIE - (Alchemy and life origin)

Roberto MONTI // L’Alchimie est une science expérimentale #3

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 1

Cédric MANNU // Le cas Nassim HARAMEIN # 2

Walter GROSSE // L’Alchimie et le troisième principe de la thermodynamique #3

ENTRETIEN avec Bernard CHAUVIÈRE // ALCHIMIE OPERATIVE - " Le SECOND ŒUVRE "

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #1

Bernard CHAUVIÈRE // RÉFLEXIONS HERMÉTIQUES #2

Georges LLABRÈS // Pratique de la Voie Alchimique – Le Triomphe du Phénix

Thierry E. GARNIER // ALCHIMIE – De l’art d’être disciple

François TROJANI // Alchimie & Hermétisme – Éternelle Rose-Croix

Les amis de Roger BOURGUIGNON // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #1

Thierry E. GARNIER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #2

Jean ARTERO // Préface au livre Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #3

Franco BALDINI // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #4

Robert DELVARRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #5

Cédric MANNU // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #6

Bernard CHAUVIÈRE // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #7

ARCHER // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #8

Joëlle OLDENBOURG // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #9

Dominique VOISIN // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #10

Thierry MAZENOT // Roger BOURGUIGNON – Disciple d’Eugène Canseliet #11


THESAVRVS // Adam – Adepte – Aigles – Alchimie – Alchimiste – Argyropée – Assation – Athanor – Chrysopée – Coupellation – Cyliani – Élixir- Élixir de longue vie – Eugène Canseliet – Philalèthe – Fulcanelli – Gnose – Grand Œuvre – Lavures – Macrocosme – Magnum Opus – Mercure – Microcosme – Nicolas Flamel – Œuvre au noir - Œuvre au blanc – Œuvre au rouge – Or – Panacée – Paracelse – Philosophie Hermétique – Pierre Philosophale – Poudre de projection – Régule – Rémore – Soufre – Sublimations – Table d’Emeraude – Teinture – Terre adamique – Transmutation – Unobtainium - Vitriol – voie de l’Antimoine – voie du Cinabre //

Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.