Accueil > Le Blog > Archives 2009, 2010 > 20/11/2010 [ALCHIMIE #8 - Eugène CANSELIET]

20/11/2010 [ALCHIMIE #8 - Eugène CANSELIET]

La première biographie consacrée à Eugène Canseliet - « Eugene Canseliet - Philosophe hermétique », ce titre, sujet de la maîtrise soutenue par Cédric Mannu, à Paris IV la Sorbonne, représente un travail important qui aura exigé maintes recherches et rencontres. Travail de longue haleine, méticuleux, réclamant application et ténacité. Il fallait, assurément, que cet ouvrage parût. »

Béatrix Canseliet

– Qui était vraiment Eugène Canseliet - Alchimiste et unique disciple de Fulcanelli ? Si pour beaucoup Canseliet restera dans l’histoire de l’Alchimie comme celui qui, en 1922, sous la direction de son Maître, opéra une transmutation de plomb en cent vingt grammes d’or, dans l’usine à gaz de Sarcelles ; pour les autres, les connaisseurs et les érudits, le disciple de Fulcanelli est avant tout un « passeur », un témoin exceptionnel d’une histoire magique et d’une époque révolue qui prend désormais ancrage dans la Belle Epoque, autour du célèbre cabaret du Chat Noir de Rodolphe Salis et des salons huppés de l’avenue Montaigne de la Famille de Lesseps. Né le 18 décembre 1899, à Sarcelles, Eugène Canseliet s’est éteint en 1982, après plus de soixante années ininterrompues entièrement consacrées à la philosophie Hermétique, au symbolisme Traditionnel, à l’écriture quasi quotidienne ainsi qu’à la pratique assidue, au fourneau, de l’Alchimie ancestrale, dont il n’a cessé durant toutes ces années de vanter la haute métaphysique. Celui que l’on nommait à la fin de sa vie : « le Maître de Savignies » fut, sans doute, non seulement le rédacteur privilégié de Fulcanelli pour Le Mystère des Cathédrales et Les Demeures Philosophales mais aussi le préfacier reconnu de ces mêmes ouvrages. Canseliet a durant toute sa vie pratiqué l’Alchimie, selon la formule consacrée, comme une « Science de la Vie » et écrit outre ses ouvrages de référence des centaines d’articles sur cette pratique dans de très nombreuses revues, a également aidé et guidé de multiples adeptes tentant le Grand Œuvre, tous alchimistes, qui furent à bien des égards, sinon des disciples, tout au moins sa succession philosophique, car il ne pouvait en être autrement – La Tradition Hermétique qui est avant tout transmission se doit de laisser couler la source et l’énergie, partout en son mystère - « si Dieu le feu ».

>[Les éditions Arqa]

En illustration :

Couverture de l’ouvrage - Arqa éditions
(Photographie d’Eugène Canseliet © droits - Jean Artero)

vient de paraître aux éditions ARQA :

La Première BIOGRAPHIE sur Eugène Canseliet

Cédric MANNU - « EUGÈNE CANSELIET
Philosophe Hermétiste (1899-1982) »