Accueil du site > Catalogue > Les Bergers d’Arcadie > Le PRIEURÉ de SION – Enquête sur le véritable secret de Rennes-le-Château

Le PRIEURÉ de SION – Enquête sur le véritable secret de Rennes-le-Château

Christian DOUMERGUE – Thierry E GARNIER

Pour certains le Prieuré de Sion est une société ultra secrète puisant ses racines aux sources du torrent et de la Tradition Primordiale et véhiculant à travers les âges un message inviolable touchant à l’incarnation adamique, pour d’autres, il s’agirait d’une confrérie de quelques chevaliers de hauts grades en relation avec l’Ordre des Templiers et qui en composerait, en quelque sorte, " le cercle intérieur ".

Pour d’autres encore il s’agirait d’un canular monté de toutes pièces par un certain “ Pierre Plantard de Saint Clair ” (1920-2000), à la fin des années 1960, avec l’aide plus ou moins volontaire d’un écrivain à succès, Gérard de Sède. La collaboration de ces deux auteurs ayant donnée lieu au premier livre publié en 1967, sur le secret de Rennes-le-Château L’Or de Rennes… Ouvrage entré dans l’histoire comme pièce majeure, fondatrice de l’édifice, sur lequel repose quasiment tout entier le mystère audois. Après plusieurs années d’enquête sur le sujet, Christian Doumergue et Thierry E Garnier, co-auteurs, entre autres, de L’ABC de RLC - L’Encyclopédie de Rennes-le-Château, et auteurs de plusieurs ouvrages sur l’Histoire et la Tradition, voyant, à la suite du Da Vinci Code, le célèbre best seller de Dan Brown, que les commentaires abondants publiés de droite comme de gauche par la presse spécialisée comme par des hebdomadaires nationaux sur ce sujet brûlant qu’est le Prieuré de Sion altéraient notablement la réalité avérée, ont décidés d’associer leurs recherches pour proposer aux lecteurs un ouvrage qui repose uniquement sur des documents d’archives, dont quelques uns inédits, et tous assortis de leurs commentaires.

Pour la première fois la totalité des documents attribués au mystérieux Prieuré de Sion sont ici analysés avec toute l’acuité nécessaire. On découvrira dans cet ouvrage une biographie fouillée de Pierre Plantard qui apparaît ici, au grand jour et contre toute attente comme une figure beaucoup plus complexe que ce que l’on aurait pu imaginer…

500 pages ISBN 2755100594

Le PRIEURE de SION - Enquete sur le veritable secret de Rennes-le-Chateau

Prix : 30.00 €

(extrait)

De la vison purement romanesque d’un Dan Brown (Da Vinci Code) ou de celle fortement initiatique d’un Jean-Paul Bourre (L’Élu du Serpent rouge), à l’historicité d’une société secrète, contestable et contestée, pouvant être un « Prieuré de Sion » acceptable, dont on ignorerait cependant tout des filiations véritablement historiques, telles que voudrait nous le faire accroire un Pierre Plantard, les écueils sont si importants à éviter qu’une méthodologie de travail s’imposait. Nous avons préféré pour notre part nous focaliser volontairement sur notre sujet, c’est-à-dire la part biographique, dévolue à Pierre Plantard, et secondement la part archivistique incontestable, relative au Prieuré de Sion, afin de démonter pièce par pièce ce qu’il reste aujourd’hui du mythe plantardien et en tirer une substantifique moelle qui ne demandait qu’à apparaître au grand jour pour le plus grand bénéfice des chercheurs.

A partir, uniquement, des textes de références et de l’étude biographique menée sur Pierre Plantard et sur son entourage proche, ses influences certaines et ses convictions affirmées, il était capital selon nous de comprendre les motivations internes et surtout les expressions avouées en pleine lumière qui avaient incité Pierre Plantard à créer une telle « œuvre » et surtout à partir de quelle documentation ? Expliquer cet imbroglio littéraire, parfois considéré comme « surréaliste », était en quelque sorte une manière de dénouer tous les ressorts tendus d’une « machine infernale », pour reprendre les termes de Cocteau, et de répondre ensuite aux questions énigmatiques que nous proposait la sphinge plantardienne. Interrogations concernant à la fois la recherche historique, la dimension incontestablement théologique de l’affaire aussi et, sans aucune doute pour celui qui pouvait aborder jusque là, assimiler une perception métahistorique telle que pouvait nous la proposer un Jean Robin (Le Royaume du Graal) ou un Jean Parvulesco (La Spirale prophétique), par exemple. Cette dernière affirmation étant selon nous une des clefs les plus intéressantes permettant d’accéder au Palais fermé du Roi - n’en déplaise à d’aucuns qui pensent qu’il suffit de s’intéresser aux dates, et seulement aux dates, pour comprendre ce qui se trame clandestinement dans les coulisses de l’Histoire.

Il est certain aussi que c’était seulement à ce prix, à partir de ces quelques « fragments d’os », autrement dit de réalités diffractées, que pouvait naître une source vive. Ces trois composantes associées : Histoire, Mystique et Métaphysique, étant bien sûr les trois passages obligés de la compréhension certaine des trois niveaux de lecture prépondérants de toute énigme sacrée. Et c’est bien le cas dans « l’Affaire de Rennes-le-Château ».

Signalons tout de suite que l’appellation générique et communément admise de « Prieuré de Sion » se retrouve parfois dans plusieurs terminologies ne recouvrant pas toujours les mêmes fonctions et ne regroupant pas forcément les mêmes personnages, ni les mêmes sociétés initiatiques. Il semble donc utile, en préalable, même si les propos de notre ouvrage sont de se focaliser principalement sur le « Prieuré de Sion de Pierre Plantard », de jeter quelques feux de Bengale, en territoires inconnus, sur d’autres horizons - ce qui est la plupart du temps omis lorsque l’on s’intéresse de près à cette société secrète (…).

SOMMAIRE

Propos Liminaires // « Les Veilleurs de l’Aude. » (page 9).

Chapitre I – Le Prieuré de SION. // Les sociétés secrètes mènent le monde. - Un ou des « Prieurés de Sion » ? - Un Prieuré de Sion peut en cacher un autre. - Une malle testamentaire. (page 17).

Chapitre II – CIRCUIT. // Parcours. - Geneviève Zaepfell, ou première rencontre avec l’invisible… - Dans le sillage de la « dame en blanc ». - Alpha Galates. - Autres influences… - L’énigmatique Georges Monti. - L’Inde symbolique. - Vers Sion. - Nouveau départ. (page 43).

Chapitre III – De l’Ombre à la Lumière… // L’éminence grise… - Rennes-le-Château - Philippe de Chérisey, le comparse… - Les opuscules de la BNF. - « L’Or de Rennes » - Vers L’Enigme Sacrée. - Autres auteurs sous influences… - Retrait, retour et confessions. (page 59).

Chapitre IV – Pierre Plantard témoin de la Tradition. // - Un érudit méconnu - Les secrets perdus de Pierre Plantard. - L’Infrahistoire donne les clefs. - Approches de la Tradition Hermétique chez Pierre Plantard. - Pratique des Mancies chez Pierre Plantard - Pierre Plantard franc-maçon. - L’homme aux cent visages. - « Nekam Adonaï » Une loge de haute Magie à Lyon. - Le tablier de Sainte-Roseline. (page 73).

Chapitre V - « La Puissance et la Mort ». Cryptographie & parchemins // Les parchemins dits de « l’abbé Saunière ». - À l’Hôtel de la Tour. - [1917] - [1953] - [1954] - [1955] - [1956] - [1958] - [1960] - [1961] - [1962] - [1963] - [1964] - [1965] - [1966] - [1967] - [1968] - [1979] - [1988] - À Dagobert II et à SION…. - Un jeu de dupes. - Dans l’ombre de l’éminence grise. - L’impossible décodage. (page 111).

Chapitre VI - L’OR de Rennes. Alchimie & Métaphysique // Dans l’ombre du 17 janvier… - La Reine du Midi - Les Bergers d’Arcadie. - Dans les griffes d’Asmodée. - Le secret de Marie de Nègre d’Ables. - Seth le Dieu maudit. - Rennes-le-Château, capitale secrète. (page 149).

Chapitre VII - AQUARIUS - Le sens de la mystification. // La Quête du sens. - L’avènement d’une ère nouvelle. - Plantard, le mythe de Rennes-le-Château, et l’ère du Verseau. - « Ce qui est en haut… ». - Ère du Verseau et avènement d’une nouvelle religion… - La Tombe du Grand Romain, la « dame au linceul blanc » et Marie-Madeleine. - Dans l’ombre d’Isis… - « Du noir au blanc » - Transformation. - Le Dieu suprême et les couleurs. - Le Temple Rond. (page 175).

Chapitre VIII - Les Constantes. // A propos des constantes. - « … Pour une jeune chevalerie… » - La Reine Blanche. - Les constantes et Paul Le Cour. - La Vraie Langue Celtique. - Paul Le Cour et les Celtes. - La Vraie langue celtique et les découvertes de l’abbé Boudet. - Dialogue avec l’Invisible. - Reconsidération. - First, Man. Then, Adam ! (page 203).

ÉPILOGUE // L’embarquement pour Cythère. - Solis Sacerdotibus. (page 227).

Cahier iconographique // (page 233).

100 documents d’archives

Cahier iconographique - 50 pages

ANNEXES présentées et commentées par les auteurs // Annexe 1 : Pierre Plantard - Le secret de Gisors. (page 283) - Annexe 2 : Pierre Plantard - Préface à La Vraie Langue celtique et le Cromleck de Rennes-les-Bains, par l’abbé H. Boudet curé de Rennes-les-Bains (Aude). (page 313) - Annexe 3 : Les textes attribués à Pierre Plantard - Les écrits fondateurs avant le Prieuré de Sion. – Les apocryphes de la BnF. (page 335) - Annexe 4 : Pour une typologie de l’Affaire de Rennes-le-Château. (page 477).

Remerciements - (page 484).

* * *

D’autres extraits sur le WebZine "Les Chroniques de MARS", numéro 8 //

DOUMERGUE & GARNIER – Le Prieuré de SION #1

DOUMERGUE & GARNIER – Le Prieuré de SION #2

DOUMERGUE & GARNIER – Le Prieuré de SION #3




Mise à jour par W&B CREATION | | Plan du site | Conditions générales de vente | Réalisation www.8iemeclimat.net