David WETZEL - François Schlatter, un héritage qui ne cesse de grandir

Le livre de Gil ALONSO-MIER

François Schlatter, l’homme aux 100 000 guérisons est une œuvre vraiment pionnière. C’est la première biographie complète sur François Schlatter depuis le dix-neuvième siècle, le premier aperçu détaillé de la vie et de la pensée de ce guérisseur et prophète charismatique et le premier ouvrage à offrir La Vie de la Harpe dans la main du Harpeur à un public de langue française. C’est aussi un feu d’artifices de recherches longues distances à l’ère digitale car son auteur, depuis sa maison de Paris, a réussi à collecter et rassembler une grande richesse d’informations contenues dans des bibliothèques et des dépôts de livres à des milliers de kilomètres de chez lui.

Pendant approximativement la cinquantaine d’années qui suivit la disparition de François Schlatter en cette nuit du 13 novembre 1895, le monde en est venu à oublier l’un des plus grands guérisseurs de l’histoire. Même le livre prophétique de Schlatter, La Vie de la Harpe dans la main du Harpeur, n’a pas réussi à susciter un grand intérêt public car on a simplement considéré cette publication comme faisant écho à l’annonce de sa soi-disant mort survenue sur le versant d’une montagne au Mexique. Son héritage ne déclencha pas alors la curiosité escomptée. Ce n’est que dans la seconde moitié du vingtième siècle qu’il y eut un regain d’intérêt pour François Schlatter et à quelques exceptions près, les articles le concernant ne visaient que le sensationnel et demeuraient très superficiels. De façon caractéristique, de nombreux écrivains négligèrent La Vie de la Harpe dans la main du Harpeur et présentèrent Schlatter comme un cordonnier inculte doté simplement d’un merveilleux don de guérison.

Cependant la publication initiale de Gil Alonso-Mier, en 2006, a ouvert de nouveaux horizons, en mettant en pleine lumière la sagesse et la spiritualité de cet homme de Dieu. Loin d’être ignorant, Schlatter était un penseur qui savait bien lire, qui était hautement intelligent et chez qui on retrouvait à la fois une condamnation sociale et apolitique du capitalisme avec son oppression des masses et une lecture vivante des prophéties du prophète Daniel. Comme Schlatter l’affirma dans La Vie de la Harpe dans la main du Harpeur, les derniers jours du dix-neuvième siècle apporteront le Jugement de Dieu sur les pauvres, les riches et les nantis de ce monde et il joua un rôle prépondérant dans le Plan Divin. « - Jésus fut l’Agneau de Dieu », disait-il, « mais cette fois-ci, il a envoyé le Lion de la tribu de Juda ». Bien que l’établissement de la Nouvelle Jérusalem ne se soit pas produite au tournant du siècle comme il l’avait espéré, le Guérisseur comprit qu’avec Père, le temps n’est rien. Aujourd’hui, dans un monde dépassant les iniquités, les préjugés, l’appropriation du pouvoir et de l’argent que Schlatter condamnait, le François Schlatter de Gil Alonso-Mier possède encore plus de pertinence que jamais auparavant.

Non content d’être une biographie, l’ouvrage de Gil Alonso-Mier est un recueil de la sagesse et des opinions des contemporains de Schlatter, un aperçu sur ses disciples et fidèles, un tableau des guérisons effectuées ainsi qu’une petite encyclopédie d’informations lorsque nous évoluons en dehors des ministères d’Albuquerque et de Denver. Puisque l’héritage et la réputation de François Schlatter continuent de grandir et de s’étendre en notre siècle, je porte maintenant l’énorme responsabilité de produire une vision neuve et éclairée du Guérisseur.

David Wetzel - Directeur de la Société Historique du Colorado // Préface au livre de Gil ALONSO-MIER - François Schlatter, l’Homme aux 100 000 guérisons.


MARS EYE 2013

En 2013, Marseille est Capitale Européenne de la Culture, les éditions ARQA qui fêtent cette année leurs dix ans d’activités se devaient dans la continuité du travail déjà accompli de proposer à leurs lecteurs plusieurs ouvrages de qualité, avec des auteurs reconnus et surtout avec la présentation de nombreuses recherches et documents d’archives inédits. Avec les livres de Georges COURTS, Gino SANDRI et la Trilogie de Gil ALONSO-MIER sur les guérisseurs spirituels de la fin du XIXe siècle, Vignes, Schlatter, et Philippe de Lyon, voilà chose faite.

En souhaitant donc à tous nos lecteurs de très bonnes lectures !


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.