Christian DOUMERGUE - Le centenaire de l’abbé Boudet - 1915-2015

(...)

Cette période marque le début d’un regain d’intérêt pour La Vraie langue celtique. Cet intérêt ne s’essoufflera plus. Dans son article, évoquant les rééditions de La Vraie Langue celtique (celles de Plantard et de Gérard de Sède, auxquelles s’ajoute une troisième, publiée en Belgique sous forme ronéotypée), Pierre Pons parle d’un « ouvrage presque inconnu jusqu’alors » brusquement réédité « coup sur coup. »

D’autres éditions suivront ces deux premières. En 1984, les éditions Bélisane publient une édition en fac-similé de l’ouvrage de l’abbé Boudet. Elle demeure une des éditions de référence, par sa conformité à l’original et c’est sur ses pages que s’abimeront les yeux et l’esprit de nombreux chercheurs. À cette évocation, je me rappelle de l’émotion adolescente avec laquelle, moi-même, j’ouvris il y a quelques années, pour la première fois, le petit livre à la couverture claire.

Je l’ai écrit en ouverture de cette préface… Il est des livres dont le nom seul possède une étrange résonance. Des livres qui, lorsqu’on les ouvre, génèrent sur l’esprit une si puissante fascination qu’on pourrait la comparer à une sorte d’envoûtement…

Au rang de ceux que l’étrange et singulier ouvrage a placé sous son emprise, il faut compter André Goudonnet. Voilà maintenant trente-huit ans que notre homme a rencontré La Vraie Langue Celtique. Trente-huit ans qu’il est pris dans cette toile d’araignée littéraire. Trente-huit ans qu’il en cherche le fil d’Ariane. Car La Vraie Langue celtique, comme l’Affaire de Rennes, a cette dualité arachnéenne. Toile elle enferme dans un piège sans issue. Mais pour qui en trouve le fil rouge – la Rose-Ligne – elle conduit sur la sente étroite de l’Initiation… On pourrait lui faire dire : « Il dépend de celui qui passe / Que je sois tombe ou trésor / Que je parle ou me taise / Ceci ne tient qu’à toi / Ami n’entre pas sans désir. »

Du désir – du désir de comprendre – certes André Goudonnet en a. Il connait La Vraie Langue celtique dans ses moindres méandres. Au fil des années, il a vu des certitudes intérieures se dessiner. Il a senti, plus d’une fois, le secret voilé derrière les fantasmagories linguistiques du curé de Rennes-les-Bains. À l’occasion du centenaire de la mort de l’abbé Boudet, Thierry Emmanuel Garnier a voulu aller à la rencontre de cet homme brûlé par La Vraie Langue celtique. Il en résulte ce bel entretien, où, au fil des questions, André Goudonnet livre certaines de ses interprétations, en suggère d’autres. Il en résulte – aussi – ce beau livre, et je salue ici, le remarquable travail éditorial accompli une fois de plus par Thierry Emmanuel Garnier. Aux mots se joignent les images : plus de 70 documents iconographiques viennent enrichir, compléter, illustrer l’entretien entre les deux hommes, dont un manuscrit non répertorié de l’abbé Boudet de cinq pages présentées en fac-similés !

Au lecteur à présent de se plonger dans ces trente-huit années de méditation autour d’un livre que tout condamnait à l’oubli – mais que la soif de certaines âmes, ardentes à comprendre le sens de leur existence, a sorti de l’obscurité du néant…

Christian DOUMERGUE - Extrait de la Préface au livre d’André GOUDONNET - " Henri BOUDET - Abbé de Rennes-les-Bains " – © Les Chroniques de Mars, numéro 18 - Septembre - octobre 2015.


André GOUDONNET // Le centenaire de l’abbé Boudet - 1915-2015 #1

André GOUDONNET // 5 INÉDITS de l’abbé Boudet - 1915-2015 #2

André GOUDONNET // Henri BOUDET abbé de Rennes-les-Bains - Sommaire

Christian DOUMERGUE // Le centenaire de l’abbé Boudet - 1915-2015

Thierry E. GARNIER // Le centenaire de l’abbé Boudet - 1915-2015

Thierry E. GARNIER // A propos d’une certaine photo dite… « de l’abbé BOUDET »

Thierry E. GARNIER // La dernière demeure d’Henri & Edmond BOUDET

Franck DAFFOS // Une dédicace inédite d’Henri BOUDET à Mgr BILLARD



Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.