Jean-Marc ROLLAND – Fukushima et les forces de l’esprit

Un scénario certain pour l’Humanité ou l’Apocalypse en mode avancée

Protégé par une bâche en plastique… au cœur de Fukushima, dans le bâtiment du « réacteur 4 », 264 tonnes de barres puissamment radioactives dorment tranquillement dans une piscine, en toute quiétude, en attendant le retour des tsunamis.

Si le bassin du réacteur numéro 4 devait s’effondrer, assure le professeur Hiraoki Koide, les émissions de matière radioactive seraient énormes : une estimation prudente donne une radioactivité équivalente à 5 000 fois la bombe nucléaire d’Hiroshima (1).

Cette hypothèse terrifiante, à l’heure où la Japon envisage sa sortie du nucléaire, n’est pas du tout à écarter tant les dégâts collatéraux provoqués par la catastrophe sont toujours en cours d’expertise et il est encore trop tôt pour dresser un premier bilan, même sommaire, de la catastrophe nippone de mars 2011, mais tous les signaux d’alarme sont au rouge (2). Le pire, selon les meilleurs spécialistes sur place, peut encore advenir… En effet, le retour des tornades saisonnières est attendu comme chaque année… Et en la matière seule la « prière » sera efficace devant un tel scénario…, c’est ce que confirme Robert Alvarez. « Haut responsable du département de l’Energie sous Bill Clinton, Robert Alvarez a été l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme. Il confirme :

« Si un tremblement de terre ou tout autre événement venait à affecter cette piscine, il pourrait en résulter un incendie radiologique catastrophique, avec près de dix fois la quantité de césium 137 qui s’est propagée à la suite de l’accident de Tchernobyl." Notons que les explosions à la centrale de Fukushima n’ont libéré qu’un sixième de ce césium émis à Tchernobyl. Autrement dit, la chute de cette piscine, qui selon l’expression du physicien français Jean-Louis Basdevant, semble être maintenue en hauteur par les seules "forces de l’esprit", pourrait être soixante fois plus grave que la catastrophe de mars 2011... Cette dernière ayant provoqué l’évacuation permanente de 160 000 personnes dans un rayon de vingt kilomètres autour du site atomique, on peine à imaginer ce que "soixante fois plus grave" veut dire… (3) ».

Avec Fukushima, considérons que les scénarios catastrophes en devenir sont à anticiper avec la plus grande attention, faute de quoi on risque bien d’assister prochainement à une révélation qui aura tout pour égayer notre début de millénaire « apocalyptique » (4).

Jean-Marc Rolland – pour les Chroniques de Mars, septembre 2012.

* * *

(1) Source Nouvel Observateur.

(2) L’opérateur Tepco a dévoilé le résultat d’analyses réalisées sur des poissons au large des côtes japonaises. Il a constaté un record de radioactivité prélevé sur des lottes. Pêchées le 1er août dernier à 20 kilomètres de la centrale, les scientifiques ont relevé un niveau de radioactivité 258 fois plus élevé que la limite fixée par le gouvernement dans l’alimentation. (Source L’Expansion)

(3) Source Nouvel Observateur.

(4) A lire sur les Chroniques de Mars // De Tsutomu Yamaguchi à Fukushima Daiichi.

Sommaire - Spécial Fin du MONDE //

Chroniques de MARS - EDITO // En cas d’Apocalypse, relayez l’info par Twitter

Ze Insider of Mars – Apocalypse - Une catastrophe d’origine humaine

Emmanuel RIVIERE // 2013 – La comète du Millénium

Gil ALONSO-MIER // « L’Apocalypse selon Schlatter – 1895 »

Jean-Marc ROLLAND // Calendrier MAYA – L’APOCALYPSE pour l’année 3500

Jacques ERLICH // BUGARACH 2012 – 1230 mètres au dessus de l’Apocalypse

Yves BOSSON // Vues rapprochées sur la fin du Monde

Emmanuel RIVIERE // Une fin sans avenir

Jacques HALBRONN // Prophéties et Généthliomancie

Jean-Marc ROLLAND – Apocalypse - Fukushima et les forces de l’esprit

Thierry E GARNIER // Les quatre cavaliers de l’Apocalypse

Emmanuel RIVIERE // La prophétie d’Akita et le Vatileaks

Ze Insider of Mars // ANONYMOUS – 21 décembre 2012 - 11h 11.


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.