Jacques ERLICH - BUGARACH 2012 – 1230 mètres au dessus de l’Apocalypse

L’après fin du monde.

Hé oui, le monde entier nous regarde ! La fin du Monde est programmée d’ici quelques jours nous dit-on. Alors, on prend son mal en patience et l’on attend, avec une certaine désinvolture, l’arrivée programmée des petits hommes verts sur le Bugarach. Aujourd’hui 17 novembre 2012, information aussitôt relayée par les grands médias nationaux, radios et TV, viennent d’annoncer que le Bugarach sera interdit d’accès à la population pour la fin du monde... Alors gare aux représailles de nos amis d’outre-espace... Et si, d’une certaine manière, « la vérité est ailleurs », alors convenons, comme le pensait Edgar Allan Poe que : « Tout ce que nous voyons ou croyons n’est qu’un rêve dans un rêve », cela facilitera une forme de décodage du « mystère Bugarach » qui est avant tout un processus métaphysique qui met en exergue dans la psyché des hommes le mythe immémorial de la « montagne sacrée ».

En tout cas, il est peu de dire que pour cette année l’opération « Bugarach 2012 » soit passée inaperçue !

Mais quid alors de « l’après » fin du monde ? Le soufflet Bugarach va-t-il se dégonfler ?

C’est ce que nous apprend avec amusement ce petit texte publié dernièrement, en juillet 2012, avec notamment le témoignage édifiant, à découvrir ci-dessous, du maire de ce petit village perdu de l’Aude au pied du pech de Bugarach, culminant sur la méridienne verte à 1230 mètres.

Jacques ErlichLes Chroniques de Mars Septembre 2012.

La toile fourmille de théories sur l’apocalypse, qu’il s’agisse du résultat d’une inversion des pôles ou de la fin du calendrier maya. Certaines théories désignent le pic, ou pech, de Bugarach et ses 1 230 m d’altitude comme figurant parmi les lieux qui seraient épargnés.

VOIR & LIRE //

A découvrir sur le site Arqa le très beau petit livre de photographies de Jean-Louis Socquet-Juglard sur le BUGARACH – La Montagne magique //

Un documentaire fascinant sur la fin du Monde : « Population Zéro » //

Réalisateur / Producteur : CHRISTOPHER ROWLEY Producteur délégué : David W. BRADY Auteur / Producteur : STEPHEN MILTON Montage : JOHN WHITCHER, BARRY MCMANN Musique : CHRISTOPHER DEDRICK

Voir aussi les autres articles des CHRONIQUES de MARS sur le Bugarach //

« En vérité, bien peu de légendes locales nous parlent de cette apocalypse annoncée au Bugarach, en décembre 2012, mais c’est à se demander, avec toutes ces supposées réminiscences du passé et toutes ces conjectures sur le futur, si nous ne sommes pas en train de narrer à l’humanité asservie, un conte à rebours… »

« Bugarach 2012 » – Préhistoire d’un mythe moderne.

* * *

« Dimanche dernier, sur le Pic, des randonneurs ont eu la surprise de croiser un homme nu en prière... ». Jean-Pierre Delord, le maire de Bugarach, cite cette anecdote sans surprise, l’air blasé, d’un ton quasi zen. Ce genre d’incident, il a fini par s’y habituer… »

Le BLOG ARQA

* * *

" Bugarach 2012 - une écriture électrique débranchée car fonctionnant au solaire ! » C’est la profession de foi de ce nouveau blog sur la toile, réalisé par « Binuize » qui, en attendant l’événement tant décrié ces derniers mois, autrement dit l’apocalypse de décembre 2012 (…).

Le BLOG sur BUGARACH

* * *

BUGARACH 2012 // Face à la presse mondiale.

Depuis que les tenants de l’apocalypse veulent s’y réfugier pour échapper à la fin du monde, Bugarach est célèbre dans le monde entier. Touristes et curieux de tout poil se pressent dans ce minuscule village qui inspire moult propositions farfelues, voire malhonnêtes.

Malgré les dérives dues à cet engouement et l’agacement de certains des 194 habitants face à la réputation faite au village audois, son premier magistrat ne regrette pas d’avoir sonné l’alarme.

Voici un an et demi, Jean-Pierre Delord faisait part de ses craintes de voir débarquer des centaines sinon des milliers "d’illuminés" le 21 décembre 2012, date réputée dans certains cercles être celle de la fin du monde. Depuis, il a eu les honneurs de la presse nationale et internationale, du New York Times au Bild, en passant par El Pais et le Daily Telegraph.

En ce mois de juillet, les petits groupes de touristes qui déambulent dans les rues expliquent être venus par curiosité, après avoir entendu qu’il "y aurait éventuellement des trucs bizarres, des soucoupes volantes, des ésotériques", dit Patrick, habitant de l’Oise.

Véronique, une Bretonne, est attirée par la "montagne" dite "sacrée", qui émet "beaucoup d’énergie". Richard et Karen, des Britanniques, passent leur lune de miel dans les parages et rigolent. "Personne ne croira qu’on cherchait des vaisseaux spatiaux et des aliens cinq jours après notre mariage".

La toile fourmille de théories sur l’apocalypse, qu’il s’agisse du résultat d’une inversion des pôles ou de la fin du calendrier maya. Certaines théories désignent le pic, ou pech, de Bugarach et ses 1.231 m d’altitude comme figurant parmi les lieux qui seraient épargnés.

A la mairie, Jean-Pierre Delord a amassé une pile impressionnante de courriers. Certains y évoquent leurs états d’âme ; un "spécialiste du calendrier maya" calcule la fin du monde pour 2027 ; un entreprenant offre d’organiser un concert géant avec Pink Floyd ; un autre propose aux angoissés d’aller prier pour eux contre la modique somme de 60 euros.

Quand certains ont voulu vendre sur internet d’"authentiques" pierres de Bugarach, Jean-Pierre Delord a porté plainte. Mais il n’est pas a priori hostile à la proposition d’archiver des lettres testamentaires.

Sous surveillance

La mairie a reçu des courriers plus sinistres. Ainsi une carte postale annonce "un sacrifice humain dans les bois".

"Celle-là, je l’ai montrée aux RG", dit le maire. Désormais, "le lieu est sous surveillance, la Miviludes (Mission interministérielle de lutte contre les sectes) est saisie du problème". "Je ne voulais pas me retrouver avec des mouvements apocalyptiques qui nous feraient un massacre".

Pour autant, il n’est pas mécontent d’une publicité énorme qui, d’après lui, perdurera, passé le 21 décembre. "Je serais l’idiot de service si je ne capitalisais pas là-dessus. On est en train d’écrire l’histoire à venir", assure-t-il.

Il en veut pour preuve le village proche de Rennes-le-Château, qui attire 120.000 visiteurs chaque année à cause d’une histoire presque centenaire : nombre d’optimistes y recherchent encore le magot de l’abbé Saunière, un ecclésiastique mort en 1917 et qui aurait laissé une mystérieuse fortune.

De fait, la fréquentation de Bugarach a doublé (20.000 passages sur le pic en 2011), d’après la mairie. Mais le nombre des pancartes signalant des maisons à vendre montre qu’il n’y a pas eu la razzia annoncée sur les biens et certains, en colère, estiment que les retombées économiques pour le village où, disent-ils, les gens ne font que passer, ne compensent pas une publicité jugée néfaste.

"On nous prend pour le village des fous et c’est ça qui va nous rester", dit Sigrid Benard, de la Maison de la nature. Sa clientèle, 70% d’"ésotériques" et 30% de randonneurs, s’est effondrée. "Les randonneurs ne viennent plus. Et les ésotéristes qui venaient pour être tranquilles ne veulent pas se retrouver filmés" par la presse mondiale…

Sommaire - Spécial Fin du MONDE //

Chroniques de MARS - EDITO // En cas d’Apocalypse, relayez l’info par Twitter

Ze Insider of Mars – Apocalypse - Une catastrophe d’origine humaine

Emmanuel RIVIERE // 2013 – La comète du Millénium

Gil ALONSO-MIER // « L’Apocalypse selon Schlatter – 1895 »

Jean-Marc ROLLAND // Calendrier MAYA – L’APOCALYPSE pour l’année 3500

Jacques ERLICH // BUGARACH 2012 – 1230 mètres au dessus de l’Apocalypse

Yves BOSSON // Vues rapprochées sur la fin du Monde

Emmanuel RIVIERE // Une fin sans avenir

Jacques HALBRONN // Prophéties et Généthliomancie

Jean-Marc ROLLAND – Apocalypse - Fukushima et les forces de l’esprit

Thierry E GARNIER // Les quatre cavaliers de l’Apocalypse

Emmanuel RIVIERE // La prophétie d’Akita et le Vatileaks

Ze Insider of Mars // ANONYMOUS – 21 décembre 2012 - 11h 11.


Textes & photos © Arqa ed. // Sur le Web ou en version papier tous les articles présentés ici sont soumis aux règles et usages légaux concernant le droit de reproduction de la propriété intellectuelle et sont soumis pour duplication à l’accord préalable du site des éditions Arqa, pour les textes, comme pour les documents iconographiques présentés.